Maxime Pedneaud-Jobin

Maire de la Ville de Gatineau

Lettre ouverte dans La Presse

Je signe ce matin une lettre ouverte dans La Presse avec les maires de Toronto et d'Edmonton, John Tory et Don Iveson.

« Il faut savoir qu’au Canada, les municipalités ne peuvent légalement enregistrer de déficits. Alors que faire ? Couper dans les services aux citoyens et aux entreprises à un moment où ils en ont tant besoin ? Mettre de côté des projets d’infrastructure déjà planifiés, ce qui serait désastreux pour la relance de l’économie ? Imposer des hausses de taxes l’an prochain pour amortir notre déficit actuel ? Et impossible d’envisager des emprunts à plus long terme, parce que nous ne pourrions pas les rembourser, faute de revenus et d’outils fiscaux appropriés. Car il ne faut pas l’oublier : même si nos villes seront des catalyseurs de la reprise économique, ce sera encore une fois les deux autres ordres de gouvernement qui en récolteront les recettes fiscales.

C’est simple : les gouvernements fédéral et provinciaux ont les outils fiscaux voulus pour recouvrer les pertes de la COVID-19, pas les villes.»

👉« AMERICANS, YOU’RE FIRED ! »— Donald Trump