Maxime Pedneaud-Jobin

Maire de la Ville de Gatineau

Par respect pour la démocratie

Depuis mon entrée en politique, je peux compter par centaines, sinon par milliers, le nombre d’insultes, de commentaires agressifs ou de gestes méprisants dont j’ai fait l’objet. J’ai aussi reçu des menaces de mort, trois dans les deux dernières années.
Quelles que soient nos critiques de la politique, nous avons besoin de chefs politiques, de femmes et d’hommes qui gèrent nos ressources communes et qui construisent notre avenir. Alors que les prochains mois seront l’occasion de débattre de visions de l’avenir de nos communautés, faisons un effort pour le faire dans le respect. C’est aussi une façon puissante d’encourager les gens à s’intéresser davantage à la politique municipale.
Une résolution sera présentée au conseil municipal de demain pour que la ville de Gatineau appuie la campagne que l’UMQ lance aujourd’hui, intitulée : «La démocratie dans le respect, par respect pour la démocratie!», j’espère qu’elle aura du succès.