Maxime Pedneaud-Jobin

Maire de la Ville de Gatineau

Lancement de livre

C’est avec beaucoup d’émotion que je lance aujourd’hui un livre qui s’intitule : « Passer de la ville à la cité, Faire place à la participation citoyenne, L’exemple de Gatineau ». 

Pourquoi écrire un livre? D’abord, parce qu’il se passe énormément de choses, à Gatineau même : notre ville s’affirme, se fait davantage connaître et reconnaître, et il faut le dire. Il faut aussi expliquer que les villes elles-mêmes changent. Elles passent d’administration locale à vrai gouvernement de proximité et il faut renforcer cette tendance. 

Au même moment, les citoyens prennent de plus en plus de place dans la vie municipale et ceux de Gatineau ont de grands succès à leur actif. Ça aussi, il faut le dire. Il faut aussi dire comment nous devons changer nos villes pour leur faire encore plus de place. 

Merci aux Éditions David, pour leur enthousiasme et leur accompagnement depuis le début. Merci à monsieur Gérard Beaudet, chercheur engagé, porteur de valeurs, qui a accepté de signer la postface du livre. Je veux également, et peut-être surtout, remercier chaleureusement Yvon Leclerc, la cheville ouvrière de ce projet, un ami sans qui ce livre n’existerait pas. Yvon a beaucoup contribué et contribue toujours au développement du Québec et je me considère chanceux de le compter parmi mes amis. 

Nous sommes à un moment charnière dans l’évolution des villes, et dans l’évolution de Gatineau aussi. J’espère que ce sera une réflexion utile et qu’elle enrichira nos discussions sur notre propre avenir.

La couverture est faite d'une photo prise par Sylvain Marier d'une installation composée de deux oeuvres, à l'intersection de la rue Maclaren et de l'avenue de Buckingham, à Buckingham. Le portrait de mon visage est une photo de Patrick Woodbury.

Le livre est disponible en librairie dès maintenant.