Maxime Pedneaud-Jobin

Maire de la Ville de Gatineau

Solidarité

Quelques images pour décrire la journée d'aujourd'hui. D'abord, des centaines de dons reçus à l'ancien local du Sears situé au rez-de-chaussée des Galeries de Hull (320, boul. Saint-Joseph, secteur de Hull). Les dons sont acceptés selon l'horaire des Galeries de Hull. Seuls les produits d'hygiène personnelle et les denrées non périssables sont acceptés. Merci pour votre générosité, les besoins en vêtements sont comblés.

Depuis les dernières 48 heures, le périmètre touché a pu être réduit considérablement. Le nombre de résidences à l'intérieur de ce périmètre est maintenant de 77. Jusqu'à maintenant, sur 212 bâtiments évacués, 153 ont pu être remis aux propriétaires.

Transfert du centre de services aux sinistrés au Centre communautaire Père-Arthur-Guertin situé au 16, rue Bériault. Rencontre avec plusieurs organisations impliquées pour répondre aux questions le plus efficacement possible.

Visite de Mme Sophie Grégoire aussi aujourd'hui, avec qui nous avons eu l'occasion de rencontrer plusieurs sinistrés. Les gens étaient touchés et dans l'ensemble très heureux de sa présence.

Tous les détails de la dernière mise à jour ici: https://www.gatineau.ca/portail/default.aspx…

1er Sommet des Premières Nations et des municipalités sur la réconciliation

Merci à la mairesse Valérie Plante, au chef Ghislain Picard, ainsi qu'à l'UMQ et la FQM pour la tenue hier du 1er Sommet des Premières Nations et des municipalités sur la réconciliation.

Gatineau est une des villes au Québec avec la plus importante population autochtone, et cela vient avec une responsabilité de mieux se connaître et de pouvoir mettre en valeur cette présence et son histoire. Nous sommes fiers des pas que nous avons franchi dans les dernières années, et les conclusions de la journée vont servir à poursuivre nos efforts.

Détails ici: https://goo.gl/FZjYxV

 

Lancement de la semaine de la fierté à la Ville de Gatineau

Voici le texte que j’ai lu à l’occasion du lancement de la semaine de la fierté à Ville de Gatineau. Merci à Erik Bisson et Jeunesse Idem.
« Depuis 2014, nous avons pris pour habitude de hisser le drapeau de la fierté devant la maison du citoyen, deux fois par année. Une première fois lors de la journée internationale : 17 juin, et une seconde à l’occasion de la semaine de la fierté, donc cette semaine.
C’est un geste important pour moi et pour tous les membres du conseil....
Oui, nous faisons ce geste par solidarité avec la communauté LGBTQ, ou allosexuelle.
Mais ce n’est pas que symbolique, le geste que nous faisons s’inscrit dans un combat politique qui est loin d’être terminé et pour lequel nous avons une responsabilité. Le Québec est une des premières sociétés au monde à avoir interdit la discrimination basée sur l’orientation sexuelle et à avoir permis le mariage pour des conjoints de même sexe. Ce sont des pas importants, mais il en reste à faire.
Au sud de notre frontière, aux États-Unis, les droits de la communauté GLBTQ sont attaqués constamment. C’est la même chose en Russie. Dans une dizaine de pays l’homosexualité est même encore passible de la peine de mort.
C’est donc un combat politique qui est loin, très loin d’être terminé.
Au Québec, la communauté allosexuelle peut vivre dans un contexte plutôt favorable, mais c’est peut-être ce contexte plus favorable qui nous donne l’obligation de parler, de nous exprimer pour faire évoluer le reste du monde dans le sens du respect des différences des identités sexuelles.
Il faut aussi reconnaître que la communauté vit des défis important au quotidien, chez nous aussi. J’ai toujours beaucoup apprécié les discussions que j’ai eues avec les membres de Jeunesse Idem et je lève mon chapeau à tous ces jeunes qui font preuve de courage et de détermination à chaque jour pour faire comprendre et accepter leur identité. La ville de Gatineau est, et restera toujours, leur alliée.
Nous voulons tous une société plus juste, plus égalitaire, plus humaine. Et une société ça se change pas à pas, grâce à du travail. Pierre Bourgault, un des plus grands orateurs de notre époque et homosexuel à une époque encore plus difficile que celle d’aujourd’hui, disait que quand on veut changer profondément la société, « il n’y a pas de grands soirs, il n’y a que des petits matins ». Ce matin en est un, c’est un petit pas que nous faisons, mais je vous remercie d’être ici pour que nous avancions ensemble.
Je veux vous souhaiter à toutes les personnes présentes, une belle semaine de la fierté et vous inviter à m’accompagner lors du défilé de dimanche prochain, je suivrai l’équipe de Jeunesse Idem. »

Conférence de presse de la rentrée

Comme à chaque début de session, je rencontre les médias pour présenter le programme des prochaines semaines et faire le point sur les dossiers en cours. Vous retrouverez l'intégralité de la conférence sous ce lien.

https://www.gatineau.ca/portail/default.aspx?p=la_ville/video_sur_demande

Début de la démolition d'une partie de l'usine EB Eddy

Étape importante dans le projet Zibi aujourd'hui: début de la démolition d'une partie de l'usine EB Eddy qui longe la rue Laurier. Ce qui veut dire que la rivière sera bientôt à nouveau visible depuis la rue Laurier, et le projet Zibi sera branché sur le prolongement de la rue Laval.

Extrait de l'article du Droit:

«Le président de Windmill, Jeff Westeinde, ajoute que d’ici environ 18 mois, il sera possible d’aller encore plus loin que la place publique au bout de la rue Lava...l. «Des escaliers permettront de descendre jusqu’à la rivière, explique-t-il lors d’une visite du chantier avec Le Droit. Nous allons aménager un parc pour la Commission de la capitale nationale (CCN), avec des sentiers et une piste cyclable.»

En remontant la rue Laval, à gauche, s’ouvrira la rue Jos-Montferrand qui donnera accès au premier immeuble résidentiel du site. Les premiers résidents y emménageront à l’automne. Un deuxième immeuble identique sera bientôt en chantier juste à côté. Cette rue ira rejoindre la rue Eddy, un peu avant le pont des Chaudières. Juste avant d’arriver à l’intersection, deux immeubles centenaires que les ouvriers s’affairent actuellement à restaurer attireront l’attention. Ils abriteront, dès le printemps prochain, des commerces au rez-de-chaussée et des bureaux aux étages.»

Article complet ici: https://goo.gl/KXQBzi

Mosaïculture Gatineau 2018

Visite guidée à Mosaïculture Gatineau 2018 ce midi, les équipes ont fait un travail formidable. Ça vaut le détour!

 

Allez découvrir la forêt Boucher

Belle occasion de découverte dans la Forêt Boucher samedi prochain, que ce soit pour aller marcher ou pour participer au bio blitz. Détails sur la page de la Fondation forêt Boucher / Boucher Forest Foundation!

 

Ouverture des marchés publics

Plusieurs marchés publics débutaient leur saison la semaine dernière, notamment celui du Plateau qui en était à sa première édition! Plusieurs centaines de personnes et une quinzaine de producteurs, c'est bien parti. Bonne saison!

 

Visite de la bibliothèque centrale d'Halifax

De passage à Halifax pour le congrès de la FCM, Daniel Champagne, Gilles Carpentier et moi en avons profité pour tenir une rencontre de travail et visiter la bibliothèque centrale construite en 2014. C’est un édifice magnifique où il y passe de 4000 à 6000 personnes par jour, grands comme petits. Voici quelques photos de l’endroit pour vous donner une idée de ce quoi a l’air cet édifice inspirant !

 

 

Prix communauté conviviale et solidaire pour le programme «C'est parti, je vote!»

La Commission jeunesse de Gatineau a reçu hier soir le Prix communauté conviviale et solidaire pour le programme «C'est parti, je vote!»

Bravo aux jeunes et à toute l'équipe! C'est un prix d'excellence remis par le Réseau québécois des Villes et Villages en santé.

La CJ continue de faire rayonner Gatineau partout au Québec, une grande fierté pour Gatineau!

https://www.facebook.com/cjgatineau/videos/10157176561948009/