Maxime Pedneaud-Jobin

Maire de la Ville de Gatineau

Jour 393 (1er septembre 2015)

Journée importante de plénier aujourd’hui. Nous faisons des pas importants pour faciliter la vie des citoyens et des entreprises en donnant de la flexibilité à notre règlementation à l’urbanisme. Je vous invite à lire le discours de Richard Bégin, dans le statut précédent, qui explique nos décisions. En pm, présentation sur les dépassements de coûts dans nos projets, des dépassements qui se produisent plus rarement qu'il n'y paraît. Nous nous donnons des outils pour encore les réduire. En fin de journée, rencontre avec les candidat(e)s du Bloc Québécois à l’élection fédérale. D’ici le 17 septembre, je rencontrerai les Libéraux, les Verts et le NPD (et les Conservateurs s’ils nous appellent). On parle des enjeux fédéraux qui touchent directement Gatineau et la région : logement, infrastructures, transport en commun.

Allègements majeurs aux règlements d'urbanisme

Je suis très fier de partager avec vous le texte lu par Richard Bégin, président du CCU, en introduction à la présentation qui est faite ce matin et qui propose des allègements majeurs et nombreux à de multiples facettes de nos règlements d'urbanisme. Le travail porte fruit, félicitations aux équipes et à M. Bégin. 

-----

DÉCLARATION DE RICHARD M. BÉGIN

Règlement omnibus visant des modifications aux règlements d'urbanisme

Comité plénier, 1er septembre 2015

Chers collègues,

Mesdames et messieurs,

En tant que président du Comité consultatif d’urbanisme, je suis fier d’annoncer qu’aujourd’hui nous franchissons une autre étape importante dans le changement de culture qui s’installe au Service d’urbanisme de la Ville de Gatineau. Nous arrivons avec des résultats concrets qui auront pour conséquence, à court terme, d’alléger le traitement de nombreux dossiers d’urbanisme, au bénéfice des Gatinoises et des Gatinois.

Mme Marchand et son équipe nous présenteront le fruit de tout un travail de moine qui s’est effectué au Service d’urbanisme depuis le printemps 2014. Cela, en même temps que des crises et dossiers particuliers à gérer et de l’implantation de notre réforme. 

C’est la première fois depuis la fusion municipale que nous nous assoyons pour revoir nos règlements et atténuer enfin les irritants qui reviennent séance après séance au Comité consultatif d’urbanisme ou au comptoir du Service d’urbanisme.

Dans ce règlement omnibus visant des modifications aux règlements d’urbanisme, nous avons réuni une trentaine d’éléments. On touche à tout : les usages additionnels et dépendants, les allées d’accès et de circulation, les espaces de stationnement, la plantation et l’abattage d’arbres, l’affichage, les droits acquis de même que les projets résidentiels intégrés.

Par exemple, dans les usages de remplacement, le dossier d’un notaire qui voudrait louer un bureau occupé auparavant par un avocat ne se rendra plus au CCU. Le cas sera simplement géré par le règlement de zonage.

M. le Président du Conseil sera heureux d’entendre que nous avons considéré le cas des vélos. Ainsi, de nouvelles dispositions favoriseront l’aménagement des espaces de stationnement vélo afin d’encourager son utilisation et appuyer les politiques de la Ville en matière de santé et de bonnes habitudes de vie.

Nous allons aussi autoriser les panneaux sandwichs de même que l’affichage électronique qui pourront bénéficier notamment à nos institutions culturelles et sportives, de même qu’à un centre commercial ou un centre de conférence.

Le président de la STO sera ravi de savoir que les horaires des autobus seront désormais autorisés sur les lampadaires.

Il sera aussi permis de mettre un bac bleu en cour avant pour les habitations unifamiliales en rangée.

Enfin, nous allons accepter une diversité de matériaux – outre que l’unique asphalte – pour le stationnement hors rue.  De fait, cette mesure ajoutée à une révision des normes minimales pour le nombre de cases de stationnement et leur aménagement, ainsi que pour la largeur, par exemple, des allées d'accès, vont permettre à Gatineau de préserver davantage d'espaces verts et d'avoir plus d'arbres.

Bref, comme vous le constatez, nous avons fait tout un ménage dans notre réglementation. Et ce, avant même que notre Schéma d’aménagement soit approuvé par le gouvernement du Québec. Car, originellement, quand cette réflexion a été entreprise, on envisageait d'amener ce genre de changements dans le cadre de l'exercice de concordance des règlements qui suit normalement l'adoption du Schéma d'aménagement.

Ce qui ressort de cet exercice, c'est plus de flexibilité et de simplicité dans notre réglementation. Des délais plus rapides dans le traitement des dossiers et une plus grande efficacité. Mieux, une écoute des citoyens.

Cette entreprise répond à une volonté claire du conseil municipal d’alléger l’ensemble de la réglementation municipale. Cela répond également de façon concrète à des demandes historiques des gens d’affaires. C’est un pas de plus pour faciliter leur vie, de même que celle de l’ensemble de nos citoyens.

Je remercie chaleureusement l’équipe du Service d’urbanisme – ainsi que les membres du Comité consultatif d’urbanisme qui ont été impliqués dans ce dossier – pour ce travail colossal effectué dans un contexte où les défis sont constants.

La présentation d’aujourd’hui est une étape. D’autres suivront. Les employés du Service d’urbanisme s’affairent à trouver d’autres moyens pour améliorer nos pratiques et façons de faire. Ils ont ma confiance.

Bravo et continuons d’aller de l’avant, ensemble. 

Jour 392 (31 août 2015)

Rencontre d'équipe du lundi pour la revue de l'agenda, puis dévoilement de l'œuvre d'art installée devant notre caserne sur St-René (voir photo dans statut précédent). Diner-rencontre au Centre Yolande-Duval de la soupe populaire de Hull. Belles rencontres avec les usagers et les membres du conseil d'administration. Rencontre avec la direction de Développement économique Gatineau sur divers enjeux, notamment combler des postes au conseil. Rencontre du lundi avec la direction générale. Nous franchirons une étape très intéressante demain pour assouplir un certains nombre de règlements, ce sera un plénier productif (comme toujours!).

Inauguration à la caserne James-John-O'Farrell

Passage ce matin à la caserne James-John-O'Farrell pour l'inauguration de l'oeuvre de l'artiste Jean-Yves Vigneau, intitulé Abri sylvestre.

Télé-Québec nous offre un clip à voir

Alexandre Belliard et Raymond Ouimet visitent l'usine E.B. Eddy et Belliard fait une performance de sa chanson ''Les allumettières'', inspirée par l'allumettière Donalda Charron, la leader de la toute première grève féminine au Canada.

http://www.lafabriqueculturelle.tv/capsules/5703/elegie-pour-les-allumettieres

 

ANECDOTE

Michel Côté, rencontré au lancement de la saison de Radio-Canada, nous racontait qu'en 1979, Gilles Provost, l'âme du Théâtre de l'île, lui avait demandé s'il pouvait lui céder les droits pour une pièce pour un mois seulement, histoire de la jouer à Hull. L'équipe a accepté, car après un mois, une pièce était "finie" de toute façon, ils ne pensaient donc pas la reprendre. Le Théâtre de l'île est donc le seul théâtre au Québec à voir joué la pièce avec d'autres acteurs que Côté, Messier et Gauthier... oui, on parle de BROUE, pièce mythique qui détient le record Guinness pour la pièce ayant joué le plus longtemps avec la même distribution de comédiens... 37 ans cette année et ce n'est pas fini!

 

 

Jour 391 (27 août 2015)

Rencontre avec une quinzaine d'organismes actifs en environnement ce matin pour échanger sur les priorités régionales et les activités de chacun. Belle occasion de revoir monsieur Bureau, toujours très actif en environnement. Ensuite rencontre avec l'UQO pour continuer à travailler sur des partenariats possibles. En pm, caucus d'Action Gatineau, puis rencontre avec des citoyens qui ont un projet de musée régional. Bonnes discussions. En soirée, je participe au lancement de la saison de Radio-Canada. De belles rencontres avec les artisans de Radio-Canada et avec l'acteur Michel Côté, un des grands acteurs québécois contemporains.

Jour 390 (26 août 2015)

7h45, au studio de la radio de Radio-Canada, première entrevue avec Philippe Marcoux, nouvel animateur du matin. Première réunion de l'exécutif depuis la rentrée, puis point de presse avec Jocelyn Blondin où on annonce la contribution de la ville pour la ferme Moore. Pour la première fois depuis longtemps, nous avons un projet de relance appuyé par tous pour cette institution régionale. En pm, plusieurs rendez-vous : citoyen, gens d'affaires, direction générale.

Jour 389 (25 août 2015)

En matinée, présentation du rapport du vérificateur général. Le rapport est disponible sur le site internet de la ville.
En pm et en soirée : caucus préparatoire au conseil, puis conseil. Plusieurs résolutions importantes, investissements dans le logement abordable et dans la rénovation de logement, plan de gestion des matières résiduelles, citation patrimoniale du cimetière Barber (félicitations aux bénévoles qui ont tenu le projet à bout de bras), étape menant à l'installation d'une palestre à Masson, résolution conditionnelle dans le projet du petit train, etc. Grosse soirée, avec une période de questions du public de près de trois heures. (départ du bureau, 23h50!)

J'offre toute mes sympathies et celles du conseil à la famille de monsieur Fernand Nadon, conseiller municipal de l'ex ville de Hull pendant 20 ans et, notamment, cofondateur de la bibliothèque de Hull.

Jour 388 (24 août 2015)

Très longue journée en compagnie des quatre autres préfets des MRC de l'Outaouais (Gatineau est une ville/MRC, je suis donc techniquement préfet moi aussi). Nous continuons les travaux de fermeture de la Conférence régionale des élus de l'Outaouais (CRÉO), c'est long et complexe. En milieu de journée, l'équipe de Gatineau arrive et nous consultons les préfets sur la prochaine structure de gouvernance économique de l'Outaouais. Fin pm, nous tenons une "table des préfets de l'Outaouais" pour discuter de l'instance qui prendra la relève de la CRÉO. En fin de journée, rencontre du lundi avec la direction générale, on fait le tour de ce qui va et de ce qui va moins bien. En soirée, préparation du conseil de demain.