Maxime Pedneaud-Jobin

Maire de la Ville de Gatineau

Jour 234 (vendredi 21 novembre)

Montréal. 7h30 exécutif de l'UMQ, puis conseil d'administration de l'UMQ tout l'avant-midi. Voir plus bas, communiqué de l'organisation au sortir de la réunion :http://www.umq.qc.ca/nouvelles/nouvelles-de-lumq/entente-fiscale-et-financiere-quebec-municipalites-2016-21-11-2014/

Jour 233 (20 novembre)

Tournage d'une vidéo adressée aux employés pour la fin d'année. Rencontre sur le discours de samedi au gala de la Chambre de commerce. Rencontre avec un promoteur. Séance de signatures avec plusieurs notaires. Diner-rencontre avec le représentent de Développement économique Canada. Comité fêtes et festivals de Gatineau. Départ pour Montréal. Beaucoup d'appels téléphoniques sur la route. En soirée caucus des grandes villes du Québec à l'hôtel de ville de Longueuil : pacte fiscal et colère des maires au menu. Le recul fiscal imposé par Québec fait mal partout, report de projets d'infrastructure, report de projets d'investissement, hausse de taxe. Aujourd'hui, conseil d'administration de l'UMQ.

Jour 232 (19 novembre)

Ce matin, courte rencontre de l'exécutif et bref point de presse sur nos nouvelles mesures pour contrer la collusion (tout webdiffusé). Dîner avec la directrice générale et mon directeur de cabinet. La directrice est en poste depuis un an aujourd'hui, on fait le point. En pm, rencontre avec des représentants du Centre islamique de l'Outaouais et avec un entrepreneur plein d'idées pour Gatineau. Ensuite, préparation de rencontres qui auront lieu la semaine prochaine et préparation de discours à venir. Tentative de rattrapage de mes courriels et des petits dossiers mis de côté pour la période budgétaire.

Jour 231 (18 novembre)

Journée de conseil. 9h30, plénier à huis clos, puis en pm caucus préparatoire pour le conseil du soir (webdiffusé). Après le caucus, présentation sur le chemin Pink, puis sur le parc central du Plateau. Court point de presse (webdiffusé). Discours à la cérémonie pour souligner les 25 ans de la Commission Gatineau ville en santé, beau travail de madame Boudrias. Souper avec préparation finale des discours d'intro au conseil. Conseil un peu chaotique, les micros nous ont laissé tomber, plusieurs interventions des élus et des citoyens. Quelques fleurs de Denis Tassé pour son maire préféré, merci M. Tassé. 22h21, départ vers la maison.

25e anniversaire de la commission Gatineau, Ville en santé - 18 novembre 2014

Avant le conseil de ce soir, cérémonie pour souligner les 25 ans de la Commission Gatineau Ville en santé, un outil précieux pour nos communautés.
La Commission Gatineau, Ville en santé est la réponse courageuse à ceux et à celles qui se cachent derrière les juridictions des uns et des autres pour ne pas agir. La santé est un enjeu qui appartient à tous les niveaux de gouvernement. L’éducation est un défi que tous doivent relever. Dans une société riche comme la nôtre, la misère humaine est une honte que nous devons tous contribuer à effacer, peu importe notre champs de compétence.

Pour consulter la capsule vidéo réalisée pour le bilan des réalisations des 25 dernières années, cliquez ici

 

Jour 230 (17 novembre)

Rencontre d'équipe du lundi, on repasse l'agenda de la semaine et on traite quelques invitations. On fait également le point sur les enjeux du conseil de demain. De 12h à 14h30, conseil d'administration du CLD-Développement économique Gatineau. En pm, bref échange avec Michelle Morin-Doyle, mairesse suppléante de la ville de Québec, venue rencontrer nos services car Québec veut se donner un service 311. Elle me rappelle avec gentillesse que c'est également grâce au leadership de Gatineau que Québec a maintenant un conseil sans papier. Rencontre du lundi avec la direction générale. 17h, réception à la Fédération canadienne des municipalités pour célébrer les réalisation du programme "Un bon départ pour les jeunes femmes", un programme pour inciter les femmes à se lancer en politique. L'équipe de Gatineau, sous le leadership de la conseillère Sylvie Goneau, a fait un super travail pour améliorer les outils de communication destinés aux femmes (notamment une vidéo qui sera lancée publiquement en début d'année). De retour à la maison, préparation du conseil de demain.

Jour 229 (vendredi 14 novembre)

Deux entrevues dès le lever du soleil avec la SRC et le 104,7, à partir de la maison. Au bureau, on fait le point sur plusieurs enjeux au CLD avec la direction générale. Avec l'équipe, retour sur les quatre jours de budget et préparation du conseil municipal de mardi. Sur l'heure du midi, entrevue avec Patrick Lagacé (voir sa chronique de samedi). En pm, caucus d'Action Gatineau, puis préparation de la conférence du samedi à la Fédération professionnelle des journalistes du Québec. Brève rencontre avec une délégation de Brossard venue échanger avec la direction sur les frais de croissance à Gatineau.

Congrès de la FPJQ - 15 novembre 2014

Retour en images du Congrès de la FPJQ, ma première participation et seul représentant des municipalités du Québec: rencontre avec des représentants politiques sur l'avenir de Radio-Canada, des étudiants de la cité collégiale, des journalistes de l'Outaouais, avec Jean-Marc Fournier, ministre responsable de l'accès à l'information, des anciens amis de l'université et des conversations avec des élus municipaux 

Jour 228 (13 novembre)

Début de la journée à huis clos. Lors des huis clos, on discute d'enjeux de ressources humaines reliés au budget, par exemple les négociations patronales-syndicales à venir. En après-midi, on prend toutes les décisions finales du budget. Le vote officiel du budget se fera le 9 décembre, mais les discussions sont essentiellement terminées. Le délai entre cette semaine et le 9 permettra à nos services de préparer toute l'information officielle qui sera publiée avec le budget, préparer les ajustements tarifaires, les comptes de taxes, etc. Nous avons un bon budget, je vous le décrirai en détails dans le discours du budget, le 9 décembre prochain.

Jour 226 (12 novembre)

Difficile de résumer une journée comme celle-ci en quelques mots. La journée débute d'abord par un discours à l'ouverture du Colloque Vision Géomatique 2014, qui se tient à Gatineau cette année et pour lequel j'assume la présidence d'honneur. Je m'excuse ensuite auprès des participants puisqu'il reste beaucoup de travail pour la préparation du budget.  Hier, nous avons annoncé un ménage en profondeur dans notre plan d’investissements en infrastructures, 167 millions seulement en 2015, avec des priorités précises. Pour aujourd’hui, nous avons continué à faire des choix et à donner à notre équipe de fonctionnaires des orientations claires. Au centre-ville, nous sommes passés d'une liste de projets qui dépassait largement les 100 millions sans priorités définies à un budget de 32 millions sur 4 ans, et nos priorités sont le ruisseau de la Brasserie et le secteur Laval-Aubry. Pour la première fois depuis la fusion, nous investirons dans nos bibliothèques. Nous avions des demandes pour 123 millions, nous avons réduit cela à une enveloppe de presque 22 millions et nos priorités sont d'en construire une dans le Plateau, puis d'investir dans celle du vieux Aylmer et dans Guy-Sanche (ancien Bowater). Dans les deux derniers cas, les bibliothèques sont deux fois trop petites par rapport aux besoins de la population. On se rappelle aussi qu'à Gatineau, les gens vont deux fois moins à la bibliothèque qu'à Ottawa, ce qui n'augure pas bien pour l'avenir, dans le contexte où notre richesse viendra de notre matière grise. Nous sommes aussi passés de 47 millions de projets dans les quartiers, à une enveloppe de 10 millions avec des projets clairement identifiés. Grâce aux décisions d’aujourd’hui, nous cesserons de multiplier les projets, nous finirons ce que nous avons commencé et nos équipes ne travailleront pas pour rien. Récapitulation : seulement l’an prochain, nous mettrons 167 millions dans les infrastructures traditionnelles et durant les quatre prochaines années, nos investissements pour créer de la richesse au centre-ville, s'inscrire dans l'économie du savoir avec nos bibliothèques et améliorer nos quartiers s’élèveront, sur quatre ans, à 67 millions. 

Toute la journée s'est passée en public, la webdiffusion est sur le site de la ville.