Maxime Pedneaud-Jobin

Maire de la Ville de Gatineau

Logement : une annonce majeure pour Gatineau

Je tiens à remercier le gouvernement du Québec, et la ministre
Andrée Laforest - Députée de Chicoutimi
en particulier, ainsi que
Mathieu Lacombe - Député de Papineau à l'Assemblée nationale du Québec
, qui ont agi rapidement et qui donne à Gatineau une grande part des investissements annoncés aujourd’hui. Cette annonce est une réponse importante à nos nombreuses revendications en matière de logement. Elle s’ajoute à la déclaration d’urgence en logement adoptée par le conseil municipal, à notre demande pour l’obtention d’un droit de préemption, à l’adoption à venir d’une politique d’inclusion et aux nombreuses mises en chantiers qui nous avons pu faire malgré tout.
Nous nous attaquons à la crise du logement avec tous les moyens à notre disposition. En posant le geste d’aujourd’hui, le gouvernement du Québec reconnait l’importance de la crise chez nous.
 

 

Nouvelle programmation culture et loisirs repensée!

On voit la lumière au bout du tunnel, mais on est encore loin d'être sorti du bois. En attendant, la ville est toujours pleinement opérationnelle, et on s'adapte!
Allez voir la nouvelle programmation culture et loisirs repensée!
Cet hiver, la Ville de Gatineau propose + de 40 activités GRATUITES virtuelles telles que :
🌟 Cours de remise en forme
🌟 Cours de santé et mieux-être
🌟 HIIT (entraînement par intervalles de haute intensité)
🌟 Zumba Kids
🌟 Cardio parents-enfants,
🌟 Musculation et étirements (50 ans et +)
🔎 Consultez la programmation complète: bit.ly/33tuUaJ
INSCRIPTIONS
Du 25 janvier (18h) au 28 janvier (23h59)
‼️ Marquez ces dates à votre agenda, car les places sont limitées! (Une seule inscription par foyer est requise.)
⚠️ Une carte Accès Gatineau valide sera nécessaire pour s’inscrire (résident ou non-résident).

Par respect pour la démocratie

Depuis mon entrée en politique, je peux compter par centaines, sinon par milliers, le nombre d’insultes, de commentaires agressifs ou de gestes méprisants dont j’ai fait l’objet. J’ai aussi reçu des menaces de mort, trois dans les deux dernières années.
Quelles que soient nos critiques de la politique, nous avons besoin de chefs politiques, de femmes et d’hommes qui gèrent nos ressources communes et qui construisent notre avenir. Alors que les prochains mois seront l’occasion de débattre de visions de l’avenir de nos communautés, faisons un effort pour le faire dans le respect. C’est aussi une façon puissante d’encourager les gens à s’intéresser davantage à la politique municipale.
Une résolution sera présentée au conseil municipal de demain pour que la ville de Gatineau appuie la campagne que l’UMQ lance aujourd’hui, intitulée : «La démocratie dans le respect, par respect pour la démocratie!», j’espère qu’elle aura du succès.

Report du compte de taxes

 

J'ai annoncé plus tôt aujourd'hui que le comité exécutif recommandera au conseil municipal de reporter le paiement des taxes municipales et des permis d'affaires.
Dans les derniers jours et semaines, nous avons été interpellés par la Chambre de commerce de Gatineau, des élus et des entrepreneurs pour reporter le compte de taxes. Cette décision va permettre à ceux qui sont touchés par la crise, des citoyens autant que des entreprises, d’avoir une certaine marge de manœuvre et une certaine flexibilité.
Cette mesure est rendue possible grâce à la prudence dont le conseil a fait preuve lors du dernier budget et grâce à la somme versée par Québec pour aider les villes à faire face aux coûts associés à la pandémie. On a fait des choix rigoureux et responsables, et ça nous permet aujourd’hui de pouvoir donner un vrai coup de main à nos citoyens et nos gens d’affaires.
La mesure fera l'objet d'un conseil municipal spécial demain, pour être adoptée officiellement au conseil municipal régulier de mardi.
  

https://www.ledroit.com/actualites/gatineau/gatineau-reporte-le-paiement-des-taxes-municipales-168010b99aa9b97d83b5dcc55e3f2ced?fbclid=IwAR0dhigcRtx36J3VBOmQWfSHf8hJ4CY2jMLLKAEqgWE2LeY-EjnLNbLDs9U

Consultation - Corridor sanitaire sur la rue Jacques-Cartier

Suite au projet de corridor sanitaire aménagé sur la rue Jacques-Cartier l'été dernier,
Myriam Nadeau, conseillère municipale de Pointe-Gatineau
souhaite obtenir votre avis via une consultation sur la plateforme
Cocoriko
.
Il reste moins de 10 jours pour aller vous exprimer sur la circulation automobile de transit, la vitesse et plus encore. Cette consultation est ouverte à tous.
➡️Voici le lien pour participer : pointegatineau.cocoriko.org

Histoire des tramways

Intéressant du point de vue de notre histoire, mais aussi pour alimenter la réflexion à propos des choix que nous avons à faire aujourd’hui.

https://www.ledroit.com/chroniques/notre-histoire/la-disparition-des-tramways-8794547ea577f2b03b733437d5c160a9?fbclid=IwAR2Hs5Pw-YDUCjSB-VmBsaz5qs8CsBgbbSGVZub0iY7bnuQEcGrrQlNcpGM

Mise à jour - Covid-19

Ce n’est pas de cette manière que nous aurions tous voulu démarrer l’année, mais la bataille contre le virus de la Covid-19 n’est malheureusement pas terminée.
Vous trouverez ci-dessous toutes les mesures que la ville met en place afin de suivre les nouvelles recommandations de la santé publique.
Les vaccins commencent à être donnés, il y a de l’espoir, nous commençons à voir la fin de cette crise, et c’est une raison de plus de rester disciplinés.
Quand on compare les données d’une région à l’autre, Gatineau reste, depuis le début de la crise, parmi les meilleurs au Québec. Nous pouvons être fiers de nous. Mais notre réseau de la santé est fragile, il faut rester prudent pour que celles et ceux qui doivent avoir accès aux hôpitaux puissent être traités.
On ne lâche pas, ça va finir par finir.

Bonne année Gatineau!

On se souhaite une année 2021 normale, pleine de câlins avec des familles, des ami(e)s et une économie en santé.

Achetez local!

Il existe plusieurs bonnes raisons pour lesquelles il est important d'acheter local, pas seulement en période de pandémie.

C'est une façon directe et concrète d'aider notre communauté!

Cadeau de Noël pour Le Droit

Ce midi, je suis allé donner mon cadeau de Noël à l’équipe du Droit, et du même coup les accueillir officiellement dans leurs nouveaux bureaux, en sol québécois. L’histoire de ce cadeau est une anecdote savoureuse, permettez-moi de vous la raconter.
Les politiciens font régulièrement des rencontres de type « table éditoriale » avec les quotidiens. C’est une rencontre assez formelle où éditeur, éditorialiste, chroniqueur et journalistes sont présents, c’est une longue entrevue d’une heure, une heure et demie sur tous les grands enjeux du moment. C’est une belle tradition démocratique. Le Droit respecte cette tradition depuis plus d’un siècle. Le nom « table éditoriale » vient de la table physique autour de laquelle journalistes et politiciens se rencontrent. Tous les grands politiciens provinciaux, fédéraux et municipaux de la région se sont donc, depuis des décennies, assis à cette table.
On m’a déjà dit que la table éditoriale d’un journal, la table physique j’entends, était l’âme d’un journal. Il y a quelques années, la malheureuse décision avait été prise de vendre la table éditoriale du Droit, elle ne cadrait plus dans les nouveaux locaux. À l’époque trouvant que la vente était une erreur, un grand manque de respect pour l’histoire, j’avais essayé, sans succès, de la racheter. Et j’ai vraiment tout essayé. Je rêvais de l’avoir dans ma salle de conférence, pour qu’à chaque entrevue avec le Droit je puisse caresser la table pour rappeler que parfois, les médias aussi fond des erreurs (je me serais bien amusé)!
Après quelques années de lutte (parce que nous savons que l’avenir appartient à ceux qui luttent!), j’ai pu racheter la table éditoriale du Droit et, au lieu de la mettre dans la salle de conférence du cabinet du maire, j’ai eu le grand plaisir de la remettre au Droit ce matin, avec l’accord enthousiaste des nouveaux patrons du Droit. 
Pour immortaliser la remise de ce cadeau, sur la table, une petite plaque contient les phrases suivantes :
« Cette table éditoriale représente un des fondements de la démocratie : l’endroit où le politique rend des comptes à la population par l’entremise des médias. Sachons en faire bon usage.»
Maxime Pedneaud-Jobin, maire.
Don de la ville de Gatineau au journal Le Droit à l’occasion de son installation au Québec.