Maxime Pedneaud-Jobin

Maire de la Ville de Gatineau

Covid-19 - Mise à jour

Les chiffres chez nous sont épeurants, et on doit sortir de ça au plus vite. Je sais que ça fait longtemps qu'on encaisse, mais on doit tenir le coup encore un petit peu. Dans 10-12 semaines, une portion très importante des gens aura été vaccinée, et là on devrait pouvoir respirer davantage. Mais d'ici là, il faut garder le cap, et respecter les mesures.
Ma réaction aux annonces concernant Gatineau et l'Outaouais ici: https://bit.ly/3mdacoD

État de situation - inondations

J’ai parlé ce matin à un membre de la direction d’Hydro-Québec. Nous nous parlerons toutes les semaines jusqu’à ce que nous soyons sortis de la zone des inondations possibles. Les signaux restent normaux (couvert de neige, pluie à venir dans la semaine, etc.), pour l’instant les possibilités d’inondations restent très faibles.

Hommage à Mme Thérèse Cyr

Les drapeaux de la Maison du citoyen sont en berne en hommage à Mme Thérèse Cyr, grande bâtisseuse de Gatineau et conseillère municipale de Touraine de 1987 à 2005, qui est décédée en fin de semaine. Un modèle d'engagement et d'enracinement dans sa communauté. Toutes mes condoléances à la famille et aux proches de Mme Cyr.

Crue des eaux

Comme chaque printemps, nous surveillons de très près les niveaux d'eau, qui sont pour l'instant stables et dans la moyenne. Les conditions hivernales actuelles et la fonte graduelle de la neige contribuent à réduire les risques d'inondation.
Nous sommes en communication régulière avec les partenaires qui assurent la gestion des bassins et des réservoirs, et ils nous confirment que l'opération ne présente aucun enjeu actuellement.
Néanmoins, la situation peut changer rapidement, aussi les services municipaux sont prêts et les mécanismes sont en place pour anticiper et intervenir rapidement au besoin. Tous nos plans d'intervention ont notamment été adaptés en raison de la pandémie. Tous les détails sur la préparation ici: https://bit.ly/3rWKy9J
 

Journée de commémoration nationale en mémoire des victimes de la #COVID19

Aujourd'hui, les drapeaux de l’Hôtel de Ville seront en berne en mémoire des victimes de la COVID-19. Le conseil municipal se réunira à 13h afin d’observer une minute de silence. 

Nous avons un devoir de mémoire envers celles et ceux que le virus a emporté, et nous leur devons aussi de faire les efforts pour comprendre la crise que nous vivons, et d'apporter les changements nécessaires pour ne pas que ça se reproduise. 

Joignez-vous virtuellement à nous et dirigeons nos pensées aux victimes et à leurs proches.

https://www.facebook.com/events/774038100182001/

Journée internationale des droits des femmes

Un des outils puissants des villes pour mettre en valeur la contribution de femmes inspirantes à l'évolution de nos communautés, c'est la toponymie. Quelques brillants exemples, ici 👇

Cybersécurité à Gatineau

Le créneau de la cybersécurité à Gatineau fait un autre pas de géant avec l'annonce de la ministre Mélanie Joly et de ses collègues députés fédéraux de la région ce matin. Un investissement majeur dans un secteur extrêmement prometteur, qui va contribuer à continuer de diversifier notre économie.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1773529/investissement-developpement-economique-canada-cybersecurite-outaouais?fbclid=IwAR1K50MTUDmus44_dCzSfWnTB6DlBlIm_I2bJlFiKvxXGnXFEPKWxr5LoTo

Production d’hydrogène vert

Le leadership de Gatineau en matière d'environnement se bâtit aussi grâce aux actions du secteur privé. Belle nouvelle 👇

 

https://www.lapresse.ca/affaires/economie/2021-02-25/production-d-hydrogene-vert/un-autre-projet-verra-le-jour-au-quebec.php?fbclid=IwAR2_5ZjoWyRnVST-0M_oWtWUHtH8e43HVqV-z22o7YO2iRTZL5E-6wbax8o

Matières résiduelles: résultats impressionnants!

Grâce aux efforts de tout le monde pour changer nos habitudes depuis quelques années, Gatineau est devenue la grande ville québécoise qui produit le moins de déchets par habitant! (avec seulement 287 kg /habitant, soit près de 100 kg de moins que la 2e position!).

🟤 Compostage: augmentation du tonnage de 50% depuis 2013

🔵 Recyclage: augmentation du tonnage de 12% depuis 2013

⚫️ Ordures ménagères: diminution du tonnage de 18% depuis 2013, et sans la pandémie, on évalue que ça aurait pu atteindre une baisse de 28%. 

Il reste du travail à faire, mais nous sommes vraiment sur la bonne voie, et les efforts qu'on fait portent fruits. Bravo à la CDTHE, à ses membres, à sa présidente Maude Marquis-Bissonnette et à nos équipes pour ce vaste chantier. Ce n'est pas facile de changer d'inciter les gens à changer leurs habitudes, mais c'est nécessaire, et nous en sommes capables.

Lancement de livre

C’est avec beaucoup d’émotion que je lance aujourd’hui un livre qui s’intitule : « Passer de la ville à la cité, Faire place à la participation citoyenne, L’exemple de Gatineau ». 

Pourquoi écrire un livre? D’abord, parce qu’il se passe énormément de choses, à Gatineau même : notre ville s’affirme, se fait davantage connaître et reconnaître, et il faut le dire. Il faut aussi expliquer que les villes elles-mêmes changent. Elles passent d’administration locale à vrai gouvernement de proximité et il faut renforcer cette tendance. 

Au même moment, les citoyens prennent de plus en plus de place dans la vie municipale et ceux de Gatineau ont de grands succès à leur actif. Ça aussi, il faut le dire. Il faut aussi dire comment nous devons changer nos villes pour leur faire encore plus de place. 

Merci aux Éditions David, pour leur enthousiasme et leur accompagnement depuis le début. Merci à monsieur Gérard Beaudet, chercheur engagé, porteur de valeurs, qui a accepté de signer la postface du livre. Je veux également, et peut-être surtout, remercier chaleureusement Yvon Leclerc, la cheville ouvrière de ce projet, un ami sans qui ce livre n’existerait pas. Yvon a beaucoup contribué et contribue toujours au développement du Québec et je me considère chanceux de le compter parmi mes amis. 

Nous sommes à un moment charnière dans l’évolution des villes, et dans l’évolution de Gatineau aussi. J’espère que ce sera une réflexion utile et qu’elle enrichira nos discussions sur notre propre avenir.

La couverture est faite d'une photo prise par Sylvain Marier d'une installation composée de deux oeuvres, à l'intersection de la rue Maclaren et de l'avenue de Buckingham, à Buckingham. Le portrait de mon visage est une photo de Patrick Woodbury.

Le livre est disponible en librairie dès maintenant.