Maxime Pedneaud-Jobin

Maire de la Ville de Gatineau

Jour 19

Ce matin, étude du Plan triennal d'immobilisations (PTI) (nos projets d'infrastructures - acqueduc, égoût, pavage, etc.). Rattrapage immense à faire, 1.1. milliard juste pour Gatineau. Ça prendra des années. 10h, on suspend les travaux, les cinq élus qui siègent à la STO doivent y aller pour adopter le budget de la STO. On ne pouvait déplacer la rencontre, les avis publics étaient faits d...epuis longtemps. En après-midi, on termine la discussion sur le PTI et on passe à huis clos. Un certain nombre de discussions budgétaires doivent être à huis clos pour des raisons stratégiques et légales, par exemple, la question des négociations à venir avec les employés ou encore la question des régimes de retraites (deux questions liées).

Les commentaires sont clos