Maxime Pedneaud-Jobin

Maire de la Ville de Gatineau

Jour 54

Jour de plénier assez chargé aujourd'hui (tout est webdiffusé et archivé sur le nouveau site de la ville). Quatre points à l'ordre du jour : Destination Gatineau, Gatineau Ouverte, l'affichage des adresses civiques dans le Gatineau rural et le réseau des bibliothèques. Beaucoup de questions des élus, beaucoup de décisions à prendre dans les mois qui viennent, des décisions qui trainent de...puis longtemps. Point de presse sur les sujets du jour, puis bref huis clos sur les ressources humaines avant d'aller se préparer au budget fédéral. Nous nous installons dans une salle munie de deux télévisions et d'accès internet. Sont présents : les haut-fonctionnaires responsables des finances et de la fiscalité, deux attachés politiques et mon attachée de presse. On écoute le discours du budget en direct et on analyse le contenu qui touche les villes. On reçoit les prises de position des associations de municipalités (UMQ et FCM) et on compare avec nos propres réactions. On élabore des "lignes de presse", donc le message principal du maire en réaction au budget. On cherche LE mot pour qualifier le budget. On opte pour "décevant", car rien de nouveau pour les infrastructures, ni pour le logement. On tweet une première "ligne" le plus vite possible, pour que Gatineau soit présente dans les premières réactions. Les journalistes ont été convoqués à la Maison du citoyen, je vais les rencontrer pour faire une brève déclaration et pour répondre à leurs questions. De retour au bureau, on prépare le lendemain et je saute dans l'auto pour arriver à temps pour le souper. En soirée, rattrapage sur les courriels et lecture de documents.

Les commentaires sont clos