Eaux de ruissellement
Please note: The content of this page is available only in French. A machine-translated version (without any human intervention) is available by using Google Translate. Gatineau is not responsible for the linguistic quality of the translations or the technical quality of their content, nor of any of the possible problems, direct or indirect, that could be raised as a consequence of its use by the readers.

Les eaux de ruissellement : évitons d'engorger notre réseau d'égouts

Les avantages d'une bonne gestion des eaux de ruissellement de votre propriété

  • Diminution des risques de refoulement d'égout et d'inondation pouvant endommager les propriétés
  • Pelouse en meilleure santé nécessitant moins d'entretien
  • Réduction de l'érosion sur la propriété
  • Aménagements esthétiques comme un jardin de pluie ou un stationnement vert

De plus, lors de fortes pluies, les eaux de ruissellement peuvent saturer le réseau d'égouts et occasionner :

  • des coûts additionnels à l'usine de traitement des eaux usées pour traiter l'eau;
  • L'eau pluviale qui ruisselle contient de nombreux polluants comme des engrais, des huiles, des graisses ou des pesticides. En cas de surcharge du réseau d'égouts, cette eau non traitée est déversée dans les cours d'eau.

Contribuer à limiter les eaux de ruissellement!

Modifier les gouttières

Les gouttières qui sont directement raccordées au drain de fondation ou qui dirigent les eaux pluviales vers une surface imperméable augmentent la quantité d'eau de ruissellement qui rejoint le réseau d'égouts et contribuent donc à la surcharge du réseau.

La modification adéquate des gouttières permet de détourner, en moyenne, 100 000 litres d'eau pluviale du réseau d'égouts par année, par habitation.

Exemples de gouttières inadéquates

Branchement au drain de fondation : les gouttières d'un bâtiment sont reliées à un tuyau souterrain qui achemine l'eau vers le drain de fondation et ensuite vers le réseau d'égouts.

Branchement direct à la rue : les gouttières d'un bâtiment reliées à un tuyau souterrain acheminent l'eau vers la chaîne de rue qui se déverse dans le réseau d'égouts.

Évacuation sur une surface imperméable ou à moins de 1,5 m de la fondation : les gouttières d'un bâtiment dirigent les eaux pluviales vers une surface asphaltée ou de béton qui se dirigent ensuite dans le réseau d'égouts.

Débrancher les descentes de gouttières

La première étape consiste à débrancher les descentes de gouttières du drain de fondation.

  1. Couper la gouttière à l'aide d'une scie ou d'une cisaille
  2. Retirer le morceau de gouttière rejoignant le sol
  3. Bloquer le tuyau à l'aide d'un bouchon ajusté
  4. Par la suite, procéder à l'une des modifications suggérées ci-dessous

Important

  • S'assurer que l'eau est acheminée sur une surface perméable à au moins 1,5 m de la fondation du bâtiment afin qu'elle ne percole pas jusqu'au drain de fondation.
  • L'eau des gouttières doit en tout temps demeurer sur la propriété et ne doit jamais être dirigée vers une propriété avoisinante.

Des solutions de rechange sont offertes!

Quatre modifications pour rendre les gouttières adéquates

Baril de récupération d'eau de pluie : Un baril moyen de 200 litres peut permettre d'économiser près de 6000 litres d'eau potable par année. L'eau récoltée peut être utilisée pour l'arrosage des jardins, plates-bandes ou autres. S'il est impossible de détourner l'eau de vos gouttières vers une surface perméable, l'installation d'un baril de récupération d'eau de pluie est une bonne solution. Il suffit de couper la gouttière et de la rattacher au baril surélevé.

Déflecteur ou tuyau déflecteur : Le déflecteur ou tuyau déflecteur est relié à la gouttière et doit repousser l'eau pluviale vers une surface gazonnée située à plus de 1,5 m de la fondation du bâtiment.

Modifier un branchement à la rue : Pour modifier un branchement à la rue, il suffit de repérer l'emplacement du tuyau acheminant l'eau des gouttières vers la rue, de le sectionner à plus de 1,5 m des lignes de lot, de l'emprise de rue et de la fondation du bâtiment et d'appliquer la technique du puits percolant.

Réduire le gaspillage d'eau potable

Réduire l'arrosage

Le saviez-vous? En réduisant le gaspillage de l'eau, on réduit la quantité d'eau de ruissellement et aussi la quantité d'eau rejetée à l'égout. Un tuyau d'arrosage déverse 1000 litres d'eau à l'heure, soit l'équivalent de ce qu'une personne boit en trois ans! Laver votre voiture au tuyau d'arrosage peut utiliser près de 400 litres d'eau potable. Cette eau a été traitée à une usine d'eau potable et représente donc des coûts importants.

Quelques trucs pour économiser l'eau

  • Au mois de juillet, la pelouse est en dormance et requiert beaucoup moins d'eau. Votre pelouse n'a besoin d'eau qu'une fois par semaine. Pour éviter l'évaporation et le gaspillage, arrosez très tôt le matin. Consultez l'outil Info-arrosage pour savoir quand il vous est permis d'arroser.
  • Le fait de garder le gazon de 7 ou 10 cm de longueur permet de mieux retenir l'eau, permettant au sol d'être humide, surtout lors de sécheresse.
  • Pratiquez l'herbicyclage qui consiste à laisser l'herbe coupée sur la pelouse au moment de la tonte. Cela permet au gazon de résister à la sécheresse et, du même coup, fertilise la terre.
  • Réduire sa consommation d'eau peut aussi résulter en des économies d'argent.

L'eau, pensez-y!

L'eau potable est une ressource qui s'épuise plus vite qu'on ne le pense! Du 1er mai au 30 septembre, le Règlement sur l'utilisation de l'eau potable est en vigueur à Gatineau. Consultez l'outil en ligne Info-arrosage pour savoir quand il est permis d'arroser votre pelouse, de remplir votre piscine ou de laver votre voiture.

Favoriser la biorétention

Plusieurs aménagements paysagers permettent de maximiser l'absorption des eaux pluviales par le sol et leur percolation vers les nappes d'eau phréatiques. Esthétiques et efficaces, les solutions présentées permettent de réduire la quantité d'eau qui ruissellera vers le réseau d'égouts.

Fossés végétalisés

Les fossés recueillent l'eau qui s'accumule sur les surfaces imperméables. La présence de plantes à l'intérieur et aux abords des fossés permet de :

  • filtrer les éléments transportés par le ruissellement comme les sédiments, les éléments fertilisants, les pesticides et autres produits polluants;
  • ralentir et absorber une partie des eaux de ruissellement sans en obstruer l'écoulement;
  • contrôler l'érosion en stabilisant les abords du fossé.

Jardins de pluie

Les jardins de pluie sont des aménagements paysagers visant à recueillir les eaux de ruissellement. Ils sont donc situés dans une zone affaissée d'un terrain où les eaux pluviales ont tendance à s'écouler, puis s'immobiliser. Vous pouvez y diriger l'eau des gouttières!

Le saviez-vous? Les arbres, les arbustes et les plantes interceptent et retiennent mieux l'eau sur le terrain que le gazon. Un seul arbre pourrait intercepter 6600 litres d'eau au cours d'une année.

Pelouse écologique

La pelouse écologique fait référence à l'utilisation d'espèces végétales indigènes et naturellement adaptées aux conditions locales. Ces espèces sont plus résistantes aux intempéries et demandent donc moins d'entretien qu'une pelouse traditionnelle et un moindre apport artificiel en eau. Elles permettent donc de réduire l'utilisation d'eau potable et, possiblement, le ruissellement.

Opter pour un stationnement vert

Les entrées asphaltées sont des surfaces imperméables qui empêchent l'absorption des eaux pluviales, ce qui augmente le ruissellement. Plusieurs solutions de rechange novatrices et tout aussi esthétiques existent. En plus de minimiser les eaux de ruissellement, elles réduisent les îlots de chaleur.

Bandes roulantes

Les bandes roulantes permettent de minimiser la surface asphaltée pour laisser place aux surfaces végétales, favorisant ainsi la recharge de la nappe phréatique et la diminution du ruissellement. En effet, le taux de percolation de ce type d'entrée est 17 fois supérieur à celui d'une entrée asphaltée. Sa durée de vie est également supérieure.

Béton drainant

Avec une bonne conception initiale et un entretien hivernal adéquat, le béton drainant est tolérant aux cycles gel-dégel en plus de permettre l'absorption des eaux de ruissellement. Selon l'Association canadienne du ciment, chaque mètre carré de béton drainant permet la percolation de 200 litres d'eau par minute.

Pavé alvéolé

L'installation d'une membrane rigide alvéolée combinée à la semence de végétaux de couverture résistants comme le trèfle crée cette entrée alvéolée qui résiste à l'hiver et a une durée de vie jusqu'à 20 ans. Le pavé alvéolé permet l'écoulement naturel des eaux pluviales et la percolation de celles-ci dans le sol.

Pavé perméable

Le pavé perméable est construit à l'aide de blocs espacés appuyés sur couche de roches.  Semblable au pavé préfabriqué traditionnel, le pavé perméable permet  l'infiltration des eaux pluviales et la percolation de celles-ci dans le sol.

Contactez la Division de l'urbanisme du centre de services de votre secteur pour obtenir plus de renseignements et pour connaître la réglementation.

Pendant la période estivale, la Ville de Gatineau offre aux citoyens un soutien technique. La patrouille environnementale est là pour vous aider! Pour recevoir la visite de la patrouille ou pour avoir plus de renseignements, veuillez écrire à l'adresse courriel de l'équipe verte equipe.verte@gatineau.ca.

Les actions proposées dans cette page sont générales et ne s'appliquent pas à toutes les propriétés. Pour les propriétés ayant des problématiques particulières comme un sol très argileux ou un fort dénivellement, il est recommandé de demander l'avis d'un entrepreneur qualifié avant d'entreprendre les travaux.

Top of page