Poison ivy
Please note: The content of this page is available only in French. A machine-translated version (without any human intervention) is available by using Google Translate. Gatineau is not responsible for the linguistic quality of the translations or the technical quality of their content, nor of any of the possible problems, direct or indirect, that could be raised as a consequence of its use by the readers.

Comment reconnaître l'herbe à puce?

  • Hauteur de 20 cm à 1 m selon sa forme rampante, buissonnante ou grimpante
  • Trois feuilles de 8 à 55 mm ovales au sommet terminées en pointe. Feuilles lustrées rougeâtres en avril et en mai, vertes en juin et en juillet, jaunes, oranges, rouges ou brunes en automne
  • Fleurs de blanchâtres à verdâtres en juin et juillet
  • Fruits ronds de la taille d'un pois de verts à blancs en grappes
  • Forme de grandes colonies ou touffes

Où peut-on la trouver?

  • Au soleil ou à l'ombre
  • À l'orée ou à la lisière des boisés
  • Sur les terrains vagues
  • Le long des routes et des voies ferrées
  • Sur les berges des cours d'eau

Symptômes

Le contact avec la sève de cette plante provoque de la rougeur et de l'enflure de la peau, la formation de cloques et une vive démangeaison. Ces symptômes disparaissent de 7 à 15 jours après leur apparition.

Que faire lorsqu'on entre en contact avec de l'herbe à puce?

  • Laver le plus rapidement possible toutes les régions exposées – sans oublier le dessous des ongles – au savon et à l'eau froide. Les animaux de compagnie doivent aussi être lavés. Une réaction allergique est possible même si vous avez lavé votre peau; toutefois, elle sera moins grave.
  • Porter des gants en vinyle résistant et laver les vêtements et les objets contaminés plusieurs fois à l'eau chaude savonneuse, puis les suspendre à l'extérieur à sécher pendant plusieurs jours.
  • Pour savoir comment calmer la démangeaison ou que faire si les symptômes sont sévères ou étendus, contacter Info-Santé 8-1-1.

Comment éliminer l'herbe à puce?

Portez toujours des gants et des vêtements qui permettent d'éviter tout contact cutané avec la sève de la plante lorsque vous travaillez à proximité ou dans des sites où pousse l'herbe à puce. Il est important de bien se protéger lors de ces opérations et de nettoyer adéquatement les vêtements et les outils utilisés.

  • Arracher la plante, déterrer les racines et les enlever. Travailler le sol fréquemment pour réduire le nombre de repousses. Ramasser les plantes ou les parties de plantes mortes tombées sur le sol au cas où des graines seraient encore fixées aux tiges.
  • Étouffer l'herbe à puce en la recouvrant d'un vieux tapis, d'un épais plastique noir ou d'un autre matériel durable pendant au moins un an. Prendre soin de couvrir le sol jusqu'à 2 m autour du plant.
  • En dernier recours, utiliser un pesticide à faible impact dont l'ingrédient actif est le chlorure de sodium. Bien lire l'étiquette du produit et suivre les recommandations du fabricant.
  • Se défaire des débris végétaux en les plaçant dans un sac à ordures jeté avec les ordures ménagères ou en les enfouissant profondément dans le sol. Ne jamais les composter ou les brûler. L'inhalation de fumée dégagée par la combustion de la plante peut causer des problèmes respiratoires.

Que fait Gatineau?

La Ville recense la présence de l'herbe à puce sur tout son territoire. Cet inventaire permet de mieux prioriser et de planifier les interventions de contrôle dans les lieux à haut risque.

On pratique la coupe, l'étouffage, l'arrachage et, en dernier recours, on utilise un herbicide.

Règlement no 658-2010 concernant les nuisances

Selon le règlement municipal, les plantes nuisibles (dont l'herbe à puce) constituent une nuisance. Par conséquent :

  • sur un terrain construit, la présence de plantes nuisibles d'une hauteur maximum de 20 cm est tolérée;
  • sur un terrain vacant de moins de 2000 m2, les plantes nuisibles d'une hauteur maximum de 60 cm sont tolérées;
  • sur un terrain vacant de plus de 2000 m2, les plantes nuisibles d'une hauteur maximum de 60 cm sont tolérées;
  • sur un terrain naturel, les plantes nuisibles d'une hauteur maximum de 60 cm sont tolérées.

Voir en particulier les articles 4 à 8 du règlement.

La Ville de Gatineau doit demeurer un exemple en matière d'entretien et s'assurer que la présence de plantes nuisibles et d'herbe à poux soit bien contrôlée sur ses terrains.

Application du règlement

À la suite d'une plainte formulée par un citoyen, une lettre est envoyée, par courrier recommandé, au propriétaire du terrain sur lequel se trouvent les plantes nuisibles ou l'herbe à poux.

Trois jours après la confirmation de Postes Canada (courrier reçu), un représentant de la Ville de Gatineau se rend sur le terrain pour en faire l'inspection. Si les travaux d'entretien n'ont pas été effectués conformément au règlement, la Ville enlève les nuisances aux frais du propriétaire. Les frais encourus par le propriétaire peuvent alors être considérables : 1 $ le mètre carré pour la coupe et 1 $ le mètre carré pour le nettoyage.

Dans l'application du règlement, la Commission Gatineau, Ville en santé privilégie une approche axée sur la sensibilisation, la responsabilisation et la mobilisation des citoyens plutôt qu'une approche répressive. Ainsi, la Commission souhaite que la Ville de Gatineau devienne un exemple en adoptant des mesures concrètes pour contrôler la présence de plantes nuisibles ainsi qu'éradique ou coupe l'herbe à poux sur ses terrains.

Renseignements

Pour toute question portant sur la santé, contactez Info-Santé 8-1-1. Pour signaler la présence d'herbe à puce sur le territoire gatinois ou pour toute autre question, vous pouvez contacter le centre d'appels non urgents au 311 ou consulter les références suivantes :

Top of page