Propriétaires de puits artésiens et de surface

Selon le ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec, lors d'une inondation, les propriétaires d'un puits individuel doivent prendre des précautions particulières, car de tels événements génèrent des risques importants pour la qualité de l'eau souterraine; celle-ci peut être contaminée à la fois par l'eau de la rivière et par des installations septiques situées à proximité. Pour prévenir les risques de maladies liées à la consommation d'eau contaminée, le Ministère recommande aux personnes touchées les mesures ci-dessous.

Pendant l'inondation

L'eau de tout puits situé dans un secteur inondé doit être considérée comme non potable. Les personnes touchées devraient s'approvisionner en eau potable à partir d'une source alternative (par exemple, de l'eau provenant d'un voisin non touché, d'un réseau de distribution ou de l'eau embouteillée) ou faire bouillir durant une minute toute eau destinée à l'ingestion ou à la préparation d'aliments non cuits.

Après l'inondation

Après le retrait définitif des eaux d'inondation, le propriétaire devrait vérifier l'intégrité des équipements de son puits, notamment le circuit électrique, pour s'assurer que l'eau est potable.

Ensuite, comme le précise la procédure du ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, le propriétaire doit attendre un minimum de dix jours avant de désinfecter son puits.

Une fois la procédure de désinfection terminée, le propriétaire doit faire analyser l'eau du puits.

Analyses d'eau gratuite pour les propriétaires de puits artésiens et de surface touchés par les inondations.

Le laboratoire de la Ville offre gratuitement le service d'analyse des coliformes totaux et E. coli
aux propriétaires de puits de consommation privés touchés par les inondations.

Deux échantillons par résidence au maximum seront analysés gratuitement. Une preuve de résidence est nécessaire. Les analyses supplémentaires seront aux frais du client.

Les zones sinistrées admissibles sont :

  • Le chemin Fraser;
  • Le secteur des rues Saint-Louis et René;
  • La rue Jacques-Cartier;
  • Le secteur de la rue Riviera et du port de plaisance Kitchissipi;
  • Le boulevard Hurtubise Ouest à partir de la rue Campeau;
  • Le boulevard Hurtubise Est à partir de la rue Campeau;
  • Le chemin du Fer-à-Cheval.

Pour ces analyses, le laboratoire sera ouvert du lundi au jeudi, de 8 h à 15 h, et le vendredi, de 8 h à midi. Il sera également ouvert exceptionnellement les samedis 8 et 15 juin, de 9 h à 13 h.

Le service d'analyse du laboratoire est également disponible pour les autres propriétaires de puits de Gatineau et d'ailleurs. Des frais de 40 $ s'appliquent. 

L'eau est potable lorsque les résultats d'analyse démontrent aucune bactérie E.Coli et 10 bactéries ou moins de coliformes totaux.

Si le résultat d'analyse est non potable, vous devez continuer à faire bouillir l'eau du puits. L'inspection de votre puits et toutes les étapes de désinfection devront être répétées.

Source : ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec.

Lien utile

Votre eau de puits est-elle bonne à boire? (Centre intégré de santé et de services de l'Outaouais)

Haut de la page