Budget de 2017

Quatre années de choix stratégiques

Bonjour,

Voici les grandes lignes du budget 2017 de la Ville de Gatineau.

Je suis très fier des changements fondamentaux apportés par ce conseil municipal à nos façons de faire depuis novembre 2013. Après avoir mis en commun nos programmes électoraux et nous être entendus sur les grandes priorités du mandat – une première dans l'histoire de la Ville, nous avons fait une longue liste de choix budgétaires stratégiques, resserré nos priorités en matière de maintien des infrastructures, réduit la liste de projets en cours et adopté un plan de réalisation précis à propos duquel nous avons commencé à rendre des comptes l'an dernier.

Le contrôle des dépenses est très serré et, pour une deuxième année consécutive nous connaissons la plus faible hausse de dépenses depuis la fusion à 1,6 % pour le budget de fonctionnement. Ce conseil aura laissé son empreinte, autant dans le choix des investissements eux-mêmes que dans les changements apportés aux façons de faire et je suis très satisfait de la plus grande rigueur qui caractérise maintenant le processus budgétaire.

Des principes rigoureux et une vision claire de l'avenir de notre ville ont guidé nos décisions. Oui, il nous reste des défis à relever, mais nos services sont donnés à des coûts raisonnables, la maison est en ordre, et Gatineau est promise à un bel avenir.

Faits saillants du budget

Un budget équilibré de 577,8 millions $

  • Une hausse des dépenses totales de 13 millions $ ou 2,3 % par rapport à 2016 :
    • Ceci représente la plus légère hausse depuis la fusion municipale.
  • Hausse de taxes de 1,9 % pour les opérations de la Ville :
    • Selon l'Indice des prix à la consommation (IPC) « ciblé » par la Banque du Canada;
    • Malgré cette hausse de l'impôt foncier, la Ville est en constante compression budgétaire pour atteindre l'équilibre budgétaire (déficit structurel).
  • Maintien de l'indexation de 1 % de la taxe dédiée au rattrapage des infrastructures :
    • Créé en 2012, ce fonds dédié aux infrastructures nous a permis d'investir à ce jour
    • 56 millions $ auxquels s'ajouteront 25,2 millions $ en 2017.
  • Pour une résidence médiane évaluée à 237 700 $, l'augmentation équivaut à 75 $.

La Commission de révision des dépenses et des services

  • La Ville fait face à un déficit structurel de 4,3 millions $.  Elle a mis en place un plan de réduction sur cinq ans qui l'abaisse à 2,8 millions $ en 2017, et le diminuera progressivement à 0,8 million $ en 2021.
  • Cela signifie qu'afin d'atteindre l'équilibre budgétaire, les travaux de la Commission de révision des dépenses et des services devront se poursuivre en se posant les questions suivantes :
    • Quelle est la pertinence du service offert?
    • Quel est le niveau de service souhaité?
    • Y a-t-il une optimisation dans la livraison?
  • L'objectif des travaux de la Commission est de dégager des économies récurrentes de 15 millions $ d'ici 2018.
  • Depuis 2013, les économies réalisées représentent 13,2 millions $, en avance sur le potentiel évalué originalement.
  • En 2016, les travaux de la Commission ont permis de faire des économies de 2,9 millions $.

Bonification des services à la population

  • 80 000 $ pour le démarrage d'un plan de sécurisation des corridors scolaires.
  • Plus de 400 000 $ en investissements culturels et récréatifs, soit :
    • 150 000 $ pour la mise en place d'une stratégie événementielle;
    • 145 000 $ afin de profiter d'une opportunité d'affaires pour agrandir la bibliothèque Aurélien-Doucet du secteur de Hull;
    • 105 000 $ pour le nouveau plan d'action favorisant la création d'ateliers d'artistes;
    • 17 000 $ pour les modifications au plan de déploiement des patinoires extérieures.

Programme d'investissements 2017-2019

  • Investissements de 373,9 millions $ sur trois ans, dont 126,0 millions $ en 2017 et particulièrement :
    • Réseau routier : 23,8 millions $;
    • Réseaux d'aqueduc et d'égout : 34,9 millions $;
    • Usines d'eau potable et d'eaux usées : 24,9 millions $;
    • Édifices : 6,7 millions $;
    • Aménagement des parcs et des espaces verts : 3,3 millions $;
    • Logement social et Programme de rénovation résidentiel : 3,3 millions $;
    • Développement du transport actif : 4,5 millions $;
    • Autres dépenses : 14,7 millions $.
  • Enjeux suite aux remboursements des frais de croissance :
    • Un nouveau plan de financement permet de réaliser des parcs autrefois financés par les frais de croissance pour un montant de 5,1 millions $;
    • La Ville mettra en place en 2017 un nouveau règlement pour rétablir les frais de croissance.
  • Investissements de 53 millions $ au cours des prochaines années rendu possible grâce à la taxe dédiée aux infrastructures pour s'attaquer à la coloration de l'eau.
  • Poursuivre la stratégie pour bonifier l'enveloppe de réfection du réseau routier adoptée en 2015, une priorité du conseil municipal.
  • Poursuivre la réalisation des plans d'interventions majeurs des artères commerciales :
    • Rue Notre-Dame (19,3 millions $);
    • Boulevard St-Joseph (42,6 millions $).
  • Continuer à tirer le maximum des programmes de subventions des paliers de gouvernements supérieurs pour les infrastructures et le logement social :
    • Pour les années 2007 à 2017, des subventions d'un montant de 279 millions $ auront permis de réaliser des travaux de 397 millions $ pour les réseaux d'aqueduc et d'égout, les usines d'eau potable et d'eaux usées ainsi que le projet de la rue Jacques-Cartier.
  • Réalisation de terrains synthétiques en partenariat avec le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur et les commissions scolaires :
    • Grande-Rivière (CSPO) – 2 400 000 $;
    • D'Arcy-McGee-Symmes (Western Québec) – 2 500 000 $.

Une dette sous contrôle

  • Gatineau maintient une gestion prudente de sa dette.
  • Troisième baisse consécutive de la dette en 2017 : de 563,8 millions $ en 2016, elle diminuera de 6 millions $.
  • Le service de la dette ne représente plus que 11 % de nos dépenses alors qu'il en représentait 23 % au moment de la fusion municipale.
  • Plus de 60 % du plan d'investissements est payé comptant, ce qui démarque Gatineau.

Nous modernisons notre site Web!

Au cours des prochains mois, nous moderniserons graduellement notre site Web afin de le rendre plus simple et intuitif.

N'hésitez pas à nous envoyer vos commentaires et suggestions :

Veuillez ne pas fournir de renseignements personnels.

Haut de la page