Ordre de Gatineau 2015

L'Ordre de Gatineau, l'excellence des Gatinois mise à l'honneur!



La ville regorge de personnes exceptionnelles issues du domaine sportif, culturel, communautaire et économique qui méritent de recevoir une reconnaissance pour ce qu'elles sont et pour ce qu'elles font pour Gatineau.

L'Ordre de Gatineau est la plus haute distinction gatinoise remise par la Ville de Gatineau à des personnes qui se sont démarquées en devenant de réelles ambassadrices de Gatineau, ici comme ailleurs. À ce jour, trente-deux personnes ont reçu le titre de Grande Citoyenne ou de Grand Citoyen de Gatineau.

Avec l'Ordre de Gatineau, la Ville souhaite honorer des personnes qui déploient énergie et détermination dans des projets qui dynamisent notre ville et surtout qui deviennent des vitrines extraordinaires pour Gatineau.

La période de mise en candidature pour l'édition 2015 est maintenant terminée.

Remise des médailles

Récipiendaires de l'Ordre de Gatineau 2015

Monsieur Denis Labelle

Leader et rassembleur, Denis Labelle est sollicité partout sur la planète comme conseiller, mentor et influenceur, non seulement dans le monde du sport, mais aussi dans plusieurs autres secteurs d'activités.

Denis Labelle a formé le premier club d'athlétisme et de triathlon de niveau national et international à Gatineau avec son frère Serge Labelle. Il a ainsi organisé, ici à Gatineau, plus de dix séminaires en coaching, quatre championnats canadiens et trois compétitions internationales. Avec son frère, il a entraîné au-delà de 800 jeunes de la région et y a formé bénévolement de nombreux jeunes entraîneurs. Vingt-sept athlètes ayant bénéficié de ses bons conseils ont été sélectionnés dans les équipes nationales et olympiques.

Travaillant dans les pays en voie de développement par le biais de la Commission de la solidarité olympique, il est devenu par la suite le premier Québécois expert en développement sportif international au sein de cette commission.

Denis Labelle a aussi dirigé la Fondation internationale Jeanne-Sauvé pour la jeunesse pendant sept ans. Il a su faciliter l'émergence de nombreux jeunes leaders et créer le meilleur contexte possible afin que ces derniers puissent exploiter leur plein potentiel dans leurs projets respectifs, particulièrement dans les pays en voie de développement.

Il est d'ailleurs considéré comme une des personnalités les plus influentes dans les médias sociaux sur le plan international, ce qui lui a valu l'an dernier d'être nommé Ambassadeur international Google.

De plus, grâce à son savoir-faire, il a conseillé le comité de mise en candidature de Tokyo pour la tenue des Jeux olympiques d'été de 2020 et a ainsi collaboré à l'obtention des Jeux par le Japon.

Monsieur Jean Vaillancourt

Monsieur Jean Vaillancourt a mené les destinées de l'Université du Québec en Outaouais (UQO) au cours des dix dernières années. Sa contribution au développement de l'UQO est remarquable, tant sur les plans de la programmation, de la recherche, des partenariats, du financement, du fonctionnement administratif que des infrastructures.

Parmi les grandes réalisations survenues au cours de son rectorat figure notamment la création du Centre de recherche en technologies langagières (CRTL), tout premier centre de recherche situé à Gatineau ayant permis à l'UQO de se hisser parmi les plus importantes universités formatrices de langagiers professionnels au pays. Puis, le développement des activités d'enseignement et de recherche dans les Laurentides, incluant la consolidation des activités à Saint-Jérôme et l'intégration du Pôle universitaire Paul-Guérin-Lajoie à Sainte-Thérèse, a grandement contribué au rayonnement de l'UQO au-delà de la région.

Sa passion pour l'UQO et sa grande connaissance du réseau universitaire l'a aussi amené à siéger à de nombreux comités au Québec, au Canada et à l'étranger, contribuant ainsi à la notoriété de Gatineau comme ville universitaire et à son rayonnement au-delà de nos frontières.

Il est l'instigateur du mouvement de la mobilisation régionale pour l'obtention d'un statut particulier en enseignement supérieur pour l'Outaouais. Ardent défenseur du rehaussement de l'éducation pour tous et d'une équité pour l'Outaouais, il a su rallier plus de 125 organismes, associations et individus de tous les secteurs d'activité à cette cause afin que la population outaouaise se développe et se perfectionne chez elle.

Il a ainsi bâti des ponts avec les différents acteurs du milieu qui auront un impact déterminant et significatif pour le développement économique, social et culturel de la collectivité de Gatineau et de l'Outaouais.

Critères de sélection

La personne en question doit satisfaire trois critères de sélection :

  • la contribution exceptionnelle à sa discipline, sa profession ou son domaine d'activités (par exemple, des réalisations novatrices, marquantes, une réussite majeure, une approche avant-gardiste, un exploit d'envergure, etc.);
  • l'apport remarquable ou l'engagement de la personne à la vie de la collectivité gatinoise et de la région (par exemple, bénévolat, philanthropie, mentorat, etc.);
  • l'impact du travail ou de l'œuvre au-delà des frontières municipales, contribuant ainsi au rayonnement de la ville de Gatineau en dehors de la région (par exemple, développement, influence, renommée, etc.).

Critères d'admissibilité

  • Pour être admissible, une personne doit être résidante ou originaire de Gatineau ou y avoir déjà résidé.
  • Les activités pour lesquelles la personne est mise en candidature peuvent avoir eu lieu à l'extérieur de la ville.
  • On ne peut se porter soi-même candidat à l'Ordre de Gatineau.
  • Les employés et les élus municipaux de la Ville de Gatineau sont admissibles dans la mesure où leurs actions méritoires ont été accomplies en dehors de l'exercice de leurs fonctions.
  • Les employés et les élus municipaux peuvent soumettre des dossiers de candidats potentiels.
  • Les personnes dont la candidature aura été retenue, mais qui n'auront pas reçu l'Ordre de Gatineau peuvent soumettre leur candidature l'année suivante.
  • L'Ordre de Gatineau ne peut être attribué à titre posthume, c'est-à-dire que la personne dont la candidature a été proposée doit être vivante au moment où le jury se réunit pour étudier les dossiers.

Pour obtenir de plus amples renseignements, composez le 819 243-2345, poste 4199, ou écrivez à communications@gatineau.ca en inscrivant comme objet : Ordre de Gatineau.

Nous modernisons notre site Web!

Au cours des prochains mois, nous moderniserons graduellement notre site Web afin de le rendre plus simple et intuitif.

N'hésitez pas à nous envoyer vos commentaires et suggestions :

Veuillez ne pas fournir de renseignements personnels.

Haut de la page