Processus d'élaboration du programme
Saviez-vous que les jeunes constituent l'un des groupes les plus difficiles à rejoindre en prévention? Pour y arriver, il faut se démarquer!

La conception de ce programme complet de prévention s'est échelonnée sur environ deux ans et a été possible grâce à la participation de plusieurs professionnels issus des milieux judiciaire, policier, scolaire, social et communautaire, ainsi que de la communication. Mené par les experts en criminologie et en prévention de la criminalité de la Division de la recherche, du développement et de la stratégie organisationnelle du SPVG, ce programme novateur vise à prévenir les infractions criminelles reliées au phénomène du sextage.

Les buts et les objectifs de #GARDEÇAPOURTOI sont basés sur des recherches scientifiques et de meilleures pratiques, ainsi qu'une analyse approfondie des dossiers traités en la matière par les policiers du SPVG.

Voici les faits saillants et les principales étapes réalisées au cours du développement du programme #GARDEÇAPOURTOI :

  • Des consultations auprès des jeunes et des intervenants scolaires ont été menées afin de définir les besoins et développer les outils appropriés de #GARDEÇAPOURTOI.
  • La tenue d'un projet pilote dans une école secondaire de Gatineau au printemps 2015 a permis d'évaluer le contenu des ateliers présentés aux élèves, de valider le niveau de langage favorisant les discussions, d'établir si les sujets abordés répondaient aux questions des élèves et si ces derniers trouvaient l'information pertinente, de confirmer l'âge idéal pour aborder le problème et d'observer la réaction des élèves.
  • À la suite de l'évaluation du projet-pilote par les élèves et les intervenants, le SPVG a collaboré avec une agence de communication pour développer une identité visuelle et des outils supplémentaires visant à susciter l'intérêt des jeunes et optimiser la rétention de l'information qui leur est transmise.
  • Lors des groupes de discussion réalisés auprès des jeunes, ces derniers ont clairement indiqué que les vrais termes utilisés pour désigner les parties intimes les rendaient inconfortables et avaient pour effet de les fermer aux discussions avec des adultes.
  • Puisque l'un des objectifs est de favoriser les discussions sur le sujet délicat du sextage et de la pornographie juvénile afin de considérer un problème urgent, l'utilisation de l'humour et d'une sémantique proposée par les jeunes s'est imposée comme le choix le plus stratégique… à la surprise de certains adultes!
  • Le programme a été présenté aux intervenants scolaires œuvrant au sein des écoles secondaires afin d'obtenir leur rétroaction.
  • #GARDECAPOURTOI a reçu l'appui de la Commission de la sécurité publique et de la circulation de Gatineau.
  • Des rencontres individuelles avec les directions de toutes les écoles secondaires de Gatineau ont eu lieu afin de leur présenter le programme final et de confirmer leur adhésion à ce programme de prévention. Les treize écoles secondaires publiques et privées ont accepté le programme tel quel.
  • Le programme et ses outils ont été présentés aux élus municipaux de la Ville de Gatineau, ainsi qu'au maire.
  • La Commission jeunesse de Gatineau, consultée lors du développement du programme, a appuyé officiellement et de façon unanime le programme #GARDEÇAPOURTOI et tous les outils qui s'y rattachent.
Nous tenons à remercier chaleureusement les jeunes et les intervenants scolaires qui ont participé aux consultations, les policiers de la Section des résolutions et des actions préventives de quartier, l'école secondaire du Versant qui nous a permis de mener notre projet pilote à terme, nos partenaires, le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) et le Centre d'aide et de lutte contre les agressions sexuelles (CALAS) de l'Outaouais, ainsi que toutes les écoles qui accueillent avec enthousiasme notre nouveau programme de prévention.

Nous modernisons notre site Web!

Au cours des prochains mois, nous moderniserons graduellement notre site Web afin de le rendre plus simple et intuitif.

N'hésitez pas à nous envoyer vos commentaires et suggestions :

Veuillez ne pas fournir de renseignements personnels.

Haut de la page