Feux en plein air

Feux de joie

Il est interdit en tout temps de faire un feu en plein air partout sur le territoire gatinois. Seuls les feux de joie peuvent être autorisés à la condition d'avoir obtenu un permis de feu de joie du Service de sécurité incendie de Gatineau (SSIG).

Demande de permis de feu de joie

Toute demande de permis de feu de joie doit être effectuée au moins 30 jours avant la tenue du feu.

Certaines conditions s'appliquent et les exigences prescrites sur le permis de feu de joie doivent être respectées afin que la sécurité du public ne soit pas compromise.

Il est interdit d'alimenter ou de maintenir un feu avec un accélérant. L'emplacement du feu doit être à au moins 75 mètres de tout bâtiment et à 20 mètres de tout arbre, arbuste ou végétal.

De plus, il est de votre responsabilité de vérifier auprès de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) si des interdictions de faire un feu sont en vigueur (dangers d'incendie). Pour ce faire, veuillez consulter le site Web de l'organisme au www.sopfeu.qc.ca.

Pour connaître les détails concernant l'obtention d'un permis de feu de joie, communiquez avec un inspecteur du Service de sécurité incendie afin que celui-ci procède à l'inspection du site. Vous pouvez également communiquer avec le 311.

Le permis est gratuit.

Méchoui

Si vous désirez faire une cuisson sur broche (communément appelée méchoui) et qu'il vous est impossible d'utiliser un appareil conçu et fabriqué pour ce genre de cuisson, le SSIG peut donner son autorisation afin d'utiliser un feu de braise directement au sol.  Cependant, une demande de permis de feu de joie doit être effectuée au moins 30 jours avant la tenue de l'événement.

Foyers extérieurs

Il est interdit de brûler des déchets, des rebuts ou des matières recyclables dans un foyer extérieur. Seuls du bois sec ou des dérivés secs de bois, du charbon de bois, des briquettes ou tout autre produit conçu et reconnu spécifiquement à l'usage de l'appareil peuvent être utilisés dans un foyer.

Foyer extérieur mobile : aucun permis requis

Son usage est assujetti aux conditions d'utilisation et d'implantation du fabricant.

Pour être autorisé, il doit être :

  • alimenté au gaz naturel, au gaz propane, à l'électricité ou avec tout autre liquide conçu et reconnu spécifiquement à l'usage de l'appareil;
  • placé solidement au sol, doit être homologué par un organisme reconnu et être installé selon le mode d'emploi du fabricant;
  • éloigné à au moins un mètre de toute matière combustible.

Foyer extérieur fixe : permis requis

Afin de construire un foyer extérieur fixe, vous avez l'obligation de vous procurer un permis au Service de l'urbanisme et du développement durable. Ce foyer doit être construit sur une place avec des matériaux incombustibles, solidement ancré au sol, muni d'un grillage et d'un couvercle pare-étincelles, et doit également reposer sur une base incombustible qui excède d'un mètre le pourtour du foyer.

Il est important de savoir qu'il faut obtempérer à certaines exigences lors de l'utilisation d'un foyer extérieur fixe. Il est interdit de brûler des déchets, des rebuts ou des matières de recyclage dans un foyer extérieur. L'installation de cet appareil doit respecter les distances réglementaires suivantes :

  • 16 mètres d'un bâtiment principal;
  • 6 mètres d'un bâtiment accessoire, d'une remise ou d'un garage;
  • 20 mètres de toute ligne de propriété;
  • 3 mètres d'un arbre, d'un arbuste, d'une haie ou autre végétal.

Le coût du permis est de 50 $.

Feu de végétaux sur une propriété agricole

Il est permis de faire un feu de végétaux sur une propriété zonée agricole si le propriétaire est membre de l'Union des producteurs agricoles (UPA). Le propriétaire doit, sur demande de l'autorité compétente, s'identifier et exhiber le document attestant sa qualité. À défaut d'exhiber cette preuve, l'autorité compétente peut exiger l'extinction de tout feu de végétaux. Dans le cas où le producteur agricole est locataire du terrain où a lieu le feu de végétaux, celui-ci devra démontrer une autorisation écrite du propriétaire pour faire cedit feu. Il est permis de faire un feu à condition que :

  • La hauteur maximale de l'amoncellement des matières destinées au brûlage est de 2 mètres;
  • L'équipement nécessaire pour empêcher la propagation du feu est ou sera disponible sur les lieux où est ou sera allumé le feu, et ce, pour toute la durée dudit feu;
  • La vitesse du vent n'excède pas 20 km/h;
  • La Société de protection des forêts contre le feu n'émette aucune interdiction concernant le danger d'incendie.
Haut de la page