Prudence dans mon quartier
« Dans mon quartier, la vitesse c'est 40 km/h max. Ohé! on ralentit les amis! » - Prudence

À Gatineau, toutes les rues locales résidentielles affichent 40 km/h!

Nos quartiers résidentiels sont des milieux de vie où piétons et cyclistes de tous âges, jeunes enfants, personnes à mobilité réduite et automobilistes se côtoient quotidiennement.

L'abaissement de la limite de vitesse de 50 à 40 km/h sur les rues locales résidentielles diminue de façon considérable les risques de blessures graves et d'accidents mortels chez les usagers plus vulnérables de la route.

La limite de 40 km/h s'applique à tous les quartiers!

Surveillez les panneaux installés à l'entrée des quartiers résidentiels qui informent les citoyens de la limite de vitesse à respecter dans tout le quartier. La limite de 40 km/h doit être respectée jusqu'à ce qu'un panneau indique une nouvelle limite de vitesse, comme à l'approche d'une zone de parc, d'une zone scolaire ou à la sortie du quartier résidentiel.

Des limites de vitesse bien pensées!

Les limites de vitesse ne sont pas fixées de façon arbitraire. Elles sont établies en fonction des limites physiologiques humaines (perception visuelle, temps de réaction, résistance aux impacts), des lois de la physique (distances d'arrêt, vitesse et énergie des impacts) et de l'environnement routier.

À Gatineau, la hiérarchie des limites de vitesse se présente comme suit :

  • 30 km/h : écoles primaires, zones de terrains de jeux
  • 40 km/h : rues locales résidentielles
  • 50 km/h et plus : artères et routes collectrices

Saviez-vous que :

  • La probabilité de décès d'un piéton heurté par un automobiliste est de 70 % à 50 km/h et les risques baissent à 25 % si l'automobiliste roule à 40 km/h.
  • Une baisse de 1 km/h de la vitesse moyenne pratiquée provoque une réduction de 3 % des accidents corporels.
  • Sur une distance de 10 kilomètres, rouler à 70 km/h dans une zone de 50 km/h vous fera gagner à peine 4 minutes.
  • Si chaque conducteur réduisait sa vitesse moyenne de seulement 5 km/h, nous pourrions diminuer de 15 % le nombre de décès sur les routes du Québec chaque année.
  • En milieu urbain, les risques d'être impliqué dans une collision doublent à tous les 5 km/h au-dessus de la limite permise.

Téléchargez votre couverture Facebook préférée et partagez dans votre communauté!

Haut de la page