Compostage domestique

Composter chez soi : pourquoi pas?

Le compostage domestique est un moyen simple, pratique et écologique pour diminuer votre impact sur l'environnement!

Le compost, un engrais naturel

Le compostage est un procédé naturel qui, grâce à des micro-organismes, comme les bactéries et les champignons, ainsi qu'aux vers de terre, transforme les feuilles, les résidus de jardin et les restes de table en engrais.

En plus d'obtenir un engrais de bonne qualité pour vos plantes et votre jardin, en compostant, vous réduisez de plus de 40 % la quantité de déchets envoyés au site d'enfouissement, sans compter les coûts de collecte et de transport des matières.

Quoi composter dans son bac domestique?

Les matières compostables se divisent en deux catégories : les matières vertes (riches en azote) et les matières brunes (riches en carbone). Il est important de produire un équilibre judicieux entre les deux types de matières (en volume et non en poids) pour obtenir un compost de bonne qualité, soit deux portions de matières brunes pour une portion de matières vertes.

Matières vertes

  • Végétaux (fleurs fanées, tiges, mauvaises herbes sans graines mûres)
  • Rognures de gazon*
  • Résidus de fruits et de légumes, légumineuses, coquilles d'œufs
  • Filtres à café, marc de café, thé et sachets de thé

Matières brunes

  • Feuilles mortes
  • Branches et brindilles
  • Copeaux et sciure de bois*
  • Aiguilles de conifères*
  • Papier journal (encre noire seulement)*
  • Paille
  • Pâtes alimentaires, pain, riz
  • Serviettes en papier
  • Papier ou carton souillé
  • Poils d'animaux et cheveux

Autres matières compostables

  • Terreau d'empotage
  • Terre de jardin
  • Vieux compost

Ne pas mettre dans le bac :

  • Végétaux malades
  • Végétaux matures avec graines
  • Viande
  • Poissons
  • Os
  • Produits laitiers
  • Huiles ou graisses
  • Sauces
  • Cendres
  • Litière d'animaux

* À mettre en quantités restreintes.

Conseils pratiques

Compostage
  • Placez votre bac à compost dans un endroit facilement accessible, même l'hiver.
  • Assurez-vous que votre bac est bien aéré et qu'il n'a pas de fond.
  • Enlever la pelouse sous le composteur pour favoriser la formation de micro-organismes et la présence de vers de terre.
  • Conservez un petit contenant dans votre cuisine pour disposer des restes de table que vous pourrez par la suite vider dans le bac.
  • Coupez les matières au besoin pour faciliter la décomposition.
  • Mélangez les matières sur une base régulière et couvrez-les avec des matières brunes.
  • Assurez-vous que les matières restent humides; arrosez-les au besoin.
  • Le processus de fermentation et de décomposition dure environ un an. Le compost sera mature lorsqu'il aura l'apparence et l'odeur du terreau.

Liens utiles

Haut de la page