Épandage - Gestion des sels

L'épandage des sels et des abrasifs est l'un des défis majeurs du déneigement. Celui-ci doit être évalué de manière continue avec la température de la chaussée et la quantité de neige au sol.

Le sel est utilisé en hiver pour faire fondre la neige et la glace à des températures négatives. Celui-ci a une action limitée sur le froid. La température à surveiller est celle de la chaussée et non celle de l'air. Celle-ci change moins rapidement. Plus la température de la chaussée diminue, plus le sel met du temps à agir.

Le sel est très efficace jusqu'à une température de chaussée de -5 °C, puis il perd rapidement de son efficacité jusqu'à -10 °C. Lorsqu'il est utilisé à des températures plus froides que -10 °C, il est souvent nécessaire de le combiner à de la pierre de riz pour donner une traction aux véhicules. 

La clé d'un épandage efficace et responsable est de déterminer le BON taux d'épandage, au BON endroit et au BON moment.

Lors de précipitations de neige abondantes, l'épandage du sel n'apporte aucun bénéfice avant le déblaiement. Dans ces conditions, la saumure se dilue trop et perd de son efficacité. Durant les opérations de déblaiement, les équipes épandent tout de même certaines quantités de sel puisque les camions épandeurs sont munis de lames avant et latérales qui grattent la neige avant d'épandre le sel. Ensuite, le sel est utilisé en plus grande quantité à la fin des précipitations, lorsqu'il ne fait pas trop froid et que les camions ont totalement déneigé les rues.

En 2017-2018, ce sont 41 820 tonnes de déglaçant qui ont été utilisées.

Nous modernisons notre site Web!

Au cours des prochains mois, nous moderniserons graduellement notre site Web afin de le rendre plus simple et intuitif.

N'hésitez pas à nous envoyer vos commentaires et suggestions :

Veuillez ne pas fournir de renseignements personnels.

Haut de la page