Budget de 2011

 


Budget de 2011


Programme triennal d'immobilisations
2011-2012-2013

Les grands objectifs

Le 7 décembre dernier, le conseil municipal adoptait le budget de la Ville de Gatineau pour l'année 2011. Les quatre grands objectifs suivants ont guidé notre réflexion : offrir à la population des services efficients; assurer un développement durable, respectueux de l'environnement; maintenir les investissements dans les infrastructures; et enfin, adopter un budget responsable. De ces objectifs, découleront une série d'actions que nous comptons bien réaliser dans la prochaine année.

Marc Bureau, maire de Gatineau

Un budget responsable

Le budget équilibré de l'année 2011 est de 463 560 000 $. Les principales augmentations sont attribuables à :

  • la masse salariale
  • la quote-part de la Ville à la Société de transport de l'Outaouais (STO)
  • la hausse de la TVQ de 1 % le 1er janvier 2011
  • le schéma de couverture de risques en incendie.

Pour l'exercice financier de 2011, l'augmentation de l'impôt foncier se situe à 3,9 %. Il sera toutefois réduit de 1,1 % en moyenne pour le secteur résidentiel en raison de la baisse de tarification relative à la gestion des matières résiduelles qui passe de 176,22 $ à 152,83 $. Cette hausse de 2,8 % est en deçà du taux d'inflation régional de 3,3 %. Sur ces 2,8 %, seulement 1,8 % va au budget de fonctionnement, l'autre 1 % sera investi dans les infrastructures.

Par ailleurs, un montant de 240 millions sera consacré au Programme triennal d'immobilisations pour les années 2011 à 2013, dont 75 millions pour l'année 2011.

Réalisations prévues en 2011

Les sommes qui seront investies en 2011 se répartissent essentiellement comme suit :

Des services efficients

  • 3,2 millions de dollars pour le logement social et 1,2 million de dollars pour le programme Rénovation Québec (investissement total de 8 millions de dollars en incluant les subventions et la contribution de la Ville à l'Office municipal d'habitation)
  • 2,4 millions pour le plan d'organisation policière, dont notamment l'embauche de ressources humaines supplémentaires pour lutter, entre autres, contre la cybercriminalité et les gangs de rue
  • 2,2 millions de dollars pour diverses bonifications : réparation de nids-de-poule, mise en place d'une politique de développement social, programme de prévention des tags et des graffitis, Fonds vert, etc.
  • 3  millions de dollars pour la poursuite du déploiement du schéma de couverture de risques en incendie

Un développement durable, respectueux de l'environnement

  • 41 325 000 $ pour la Société de transport de l'Outaouais (STO), incluant les sommes requises pour l'aménagement du Rapibus
  • 3,5 millions de dollars pour les parcs et les espaces verts
  • 1,2 million de dollars pour les pistes cyclables

Le maintien des investissements dans les infrastructures

  • 59 millions de dollars pour la mise aux normes des usines d'eau potable et d'assainissement des eaux usées sur quatre ans
  • 20 millions de dollars pour le réseau routier
  • 12,4 millions de dollars pour les réseaux d'aqueduc et d'égouts
  • 5,4 millions de dollars pour l'entretien des édifices municipaux
  • 2 millions de dollars pour des travaux sur le boulevard Maloney
  • Un million de dollars pour les mesures d'atténuation de la vitesse
  • Un million de dollars pour la réserve destinée à l'entretien de nouveaux édifices

Sommaire des revenus

Sommaire des dépenses

Haut de la page