Signature d'une entente historique sur le transport collectif entre Gatineau et Ottawa

Ottawa – Au terme de plusieurs mois de discussions et d'échanges, les maires Jim Watson et Maxime Pedneaud-Jobin, ainsi que les responsables du transport collectif des deux villes, les conseillers Gilles Carpentier et Stephen Blais, ont entériné aujourd'hui les détails d'une entente entre les deux villes pour l'arrimage du transport collectif régional.

Cette entente, une première dans l'histoire des deux villes, permettra d'assurer un lien efficace entre les deux systèmes de transport en commun lors de l'entrée en service de la Ligne de la Confédération de l'O-Train. Elle permettra aussi de répondre aux objectifs des deux villes et aux besoins des usagers des deux côtés de la rivière. Ainsi, en plus de répondre à une préoccupation de longue date de la Ville d'Ottawa concernant le volume d'autobus circulant sur certaines artères de son centre-ville, la nouvelle desserte permettra d'améliorer les temps de déplacements pour une part très importante des usagers de Gatineau qui se dirigent à destination d'Ottawa tous les matins. C'est pourquoi tous ont qualifié cette entente de « gagnante-gagnante ».

En effet, l'ouverture de la Ville d'Ottawa quant à l'utilisation des axes Albert et Slater, une première pour les autobus de la STO, permettra de rapprocher plusieurs usagers de leur lieu de travail. De plus, l'arrimage à l'O-Train à la Station Lyon et à la Station Parlement permettra d'améliorer l'accès pour les usagers dont le lieu de travail se situe plus à l'ouest ou plus à l'est du centre-ville.

Enfin, l'entente prévoit également un engagement continu à optimiser les déplacements interprovinciaux dans leur ensemble, par exemple en revoyant l'offre de services d'OC Transpo à Gatineau et en examinant l'optimisation des services d'OC Transpo et de la STO des deux côtés de la rivière.

Engagement à planifier conjointement le transport interprovincial

En plus de la nouvelle desserte au centre-ville d'Ottawa, l'arrimage à l'O-Train et l'optimisation des déplacements interprovinciaux, l'entente entre les deux villes prévoit la création d'un groupe conjoint de planification et de coordination qui favorisera la collaboration et le dialogue sur les études futures ou les projets de transport de grande envergure. Les deux villes s'engagent à créer ce groupe d'ici les 60 prochains jours. Une annonce sera faite en temps et lieu en ce qui concerne sa composition et son mandat précis. Son objectif principal sera d'assurer un arrimage des plans de développement en transport, en particulier ceux ayant un impact des deux côtés de la rivière des Outaouais.

Intégration du service de la STO à la Ligne de la Confédération

Grâce à la rampe souterraine de la Ligne de la Confédération assurant le service au cœur du centre-ville, les rues Albert et Slater ne constitueront plus des couloirs de transit importants, et il y aura une réduction marquante de la circulation des autobus.

Grâce aux efforts de collaboration entre les deux agences de transport, les changements suivants au service de la STO au centre-ville d'Ottawa seront mis en place au démarrage du service de l'O-Train :

  • Les circuits de la STO seront relocalisés loin des rues Wellington et Rideau, entre les rues Bank et Waller.
  • Tous les circuits de la STO au centre-ville d'Ottawa permettront une liaison avec la Ligne de la Confédération de l'O-Train à la station Lyon.
  • Les circuits de la STO de toute la journée et un nombre limité de circuits d'horaires de pointe continueront par les rues Slater et Albert jusqu'au pont Mackenzie-King, à l'avenue Laurier et à la rue Waller.
  • La majorité des circuits d'horaires de pointe de la STO feront une boucle par la rue Bank afin d'augmenter la connexion entre les réseaux de bus de la STO et d'OC Transpo, tout en permettant également une seconde liaison avec l'O-Train à la station Parlement.
  • Les autobus de la STO utiliseront soit les ponts Portage, Alexandra ou Macdonald-Cartier pour entrer ou sortir du cœur du centre-ville d'Ottawa, selon l'itinéraire le plus approprié pour chaque trajet et pour assurer l'efficacité du trajet interprovincial.

Citations

« Nous sommes fiers de signer cette entente historique, une entente qui concrétise le travail de collaboration entre M. Watson et moi depuis mon arrivée en poste comme maire en 2013. Cette étroite collaboration entre nos deux villes est un souhait de longue date de plusieurs résidents de Gatineau, et nous réalisons aujourd'hui ce souhait. »

Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau

« Nous voulons remercier tous les employés de la STO et d'OC Transpo qui ont participé à la planification de la manière dont les résidents d'Ottawa et de Gatineau vont faire la navette sans problème entre les deux réseaux une fois que la Ligne de la Confédération de l'O-Train sera lancée. Nous espérons avoir de nouvelles occasions de collaborer sur la planification du transport interprovincial avec nos partenaires de Gatineau. »

Jim Watson, maire d'Ottawa

« Nous saluons la collaboration entre nos deux sociétés de transport tout au long du processus  en vue d'en arriver à cette entente gagnante pour tous. L'objectif de la future desserte de la STO au centre-ville d'Ottawa est d'assurer l'attrait et la fluidité des services de transport collectif au sein de la grande région métropolitaine d'Ottawa-Gatineau »

Le conseiller Gilles Carpentier, président de la STO

« Nous sommes ravis que la STO et OC Transpo aient accompli cette étape importante du projet de la Ligne de la Confédération de l'O-Train. L'objectif à long terme des deux agences de transport est de fournir un excellent service de transport efficace et économique aux clients, et cette entente assurera un service souple au cœur du centre-ville d'Ottawa pour les années à venir. »

Le conseiller Stephen Blais, président de la Commission du transport en commun

Pour en savoir plus sur les programmes et services de la Ville, visitez ottawa.ca ou appelez au 3‑1‑1 (ATS : 613‑580‑2401). Vous pouvez également nous suivre sur Facebook, Twitter et Instagram.

Haut de la page