Ordre de Gatineau 2011

Dévoilement du nom des récipiendaires de l'Ordre de Gatineau 2011

Le maire de Gatineau, monsieur Marc Bureau, a dévoilé le 19 avril 2011 le nom des récipiendaires de l'Ordre de Gatineau 2011, la plus haute distinction honorifique décernée par la Ville de Gatineau qui vise à reconnaître la contribution exceptionnelle des citoyens à la communauté.

La Ville de Gatineau aura donc le privilège de faire de mesdames Jo-Anne Donoghue, Louise Dumas et Géraldine Hutton de Grandes Citoyennes de Gatineau.

« L'engagement exceptionnel de ces trois citoyennes et leur contribution à notre communauté est digne de mention et mérite cette reconnaissance honorifique. Je suis très heureux du choix des membres du jury d'autant plus que la Ville de Gatineau met, depuis plusieurs années, des efforts pour obtenir des candidatures féminines pour l'Ordre de Gatineau », a déclaré le maire de Gatineau, monsieur Marc Bureau, lors du dévoilement du nom des récipiendaires.

Jo-Anne Donoghue

Auteure-compositrice, scénariste et metteure en scène d'œuvre originale, madame Jo-Anne Donoghue se dévoue depuis plus de 35 ans aux arts de la scène à Gatineau et en Outaouais. Fondatrice et directrice de l'organisme sans but lucratif L'Artishow, elle a ainsi créé une plateforme de production, de formation et d'encadrement pour la relève artistique en Outaouais. Croyant fermement dans la possibilité de bâtir une industrie culturelle qui pourrait offrir un pied-à-terre aux artistes de la région, madame Donoghue s'investit auprès de la jeunesse et réussit à créer une relève de qualité. Elle offre également son expertise de metteure en scène et de directrice artistique pour plusieurs événements.

Cliquez ci-dessous pour visionner la vidéo de présentation.

Louise Dumas

Madame Louise Dumas est très engagée dans le domaine de la santé et plus précisément dans tout ce qui touche la périnatalité et l'allaitement, domaine dans lequel elle est d'ailleurs reconnue comme experte et grande bénévole à l'échelle provinciale, canadienne et internationale. Sa contribution à l'avancement de la santé a donc fait rayonner Gatineau et toute la région bien au-delà de nos frontières. Professeure et chercheuse en sciences infirmières à l'Université du Québec en Outaouais (UQO), elle a d'ailleurs déployé beaucoup d'énergie et participé au développement de divers programmes d'études à l'UQO dont celui en vue de former des infirmières praticiennes spécialisées en soins de première ligne.

Cliquez ci-dessous pour visionner la vidéo de présentation.

Géraldine Hutton

Un honneur sera aussi accordé à madame Géraldine Hutton. Elle a laissé une empreinte durable sur toute la région en initiant et en animant l'ensemble des efforts de rapatriement, en sol québécois, des soins de santé prodigués en Ontario afin d'offrir à la population de Gatineau et de l'Outaouais les services dont elle avait besoin. Dans le secteur plus spécifique de la santé mentale, madame Hutton a joué un véritable rôle de pionnière. Elle a appuyé les intervenants et les établissements dans le développement de modèles de psychiatrie communautaire qui ont plusieurs fois été cités en exemple tant au Québec que dans les autres provinces canadiennes. Sa grande expertise et ses nombreuses réalisations l'ont d'ailleurs amenée à être sollicitée à titre d'experte sur les scènes nationale et internationale.

Cliquez ci-dessous pour visionner la vidéo de présentation.

Remise des médailles

Le maire de Gatineau, monsieur Marc Bureau, a décerné le prestigieux titre de Grandes Citoyennes aux trois récipiendaires de l'Ordre de Gatineau 2011, mesdames Jo-Anne Donoghue, Louise Dumas et Géraldine Hutton. Il a également décerné le titre de membre honoraire à un récipiendaire de l'Ordre du Québec en 2010 et qui est résidant de Gatineau, monsieur Donat Savoie.

Critères de sélection

Un jury indépendant de sept personnes a étudié les candidatures reçues. Les personnes en question devaient respecter trois critères de sélection :

  • la contribution exceptionnelle à sa discipline, sa profession ou son domaine d'activité (par exemple, arts et lettres, architecture et urbanisme);
  • l'impact du travail ou de l'œuvre au-delà des frontières municipales, contribuant ainsi au rayonnement de la ville de Gatineau en dehors de la région;
  • l'apport remarquable ou l'engagement de la personne à la vie de sa collectivité.
Haut de la page