Réaction de la direction du SPVG à l'arrestation d'un journaliste
Ville de Gatineau
Communiqué
Réaction de la direction du SPVG à l'arrestation d'un journaliste

Gatineau, le 15 mars 2018. – À la suite de la diffusion d'un reportage d'ICI Radio-Canada, la direction du Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) souhaite réagir de la façon suivante.


Faits en bref

  • En fin de journée, le 13 mars 2018, une personne s'est présentée au poste de police du secteur de Hull alléguant qu'elle était victime de menaces de la part d'un homme.
  • La présumée victime a rédigé une déclaration en bonne et due forme indiquant craindre pour sa sécurité à la suite de menaces reçues et de communications répétées de la part d'un homme.
  • Jugeant la déclaration crédible et à la suite de l'analyse des éléments présentés, un policier a communiqué par téléphone avec l'individu afin de l'informer qu'il faisait l'objet d'une plainte de harcèlement criminel dans le cadre de ses fonctions et qu'il devait procéder à son arrestation.
    - Le policier lui a expliqué la procédure, tout en lui précisant qu'il serait libéré immédiatement par promesse de comparaître avec engagement.
    - L'homme a accepté de collaborer et de se présenter au poste de police du secteur de Hull afin d'être mis en état d'arrestation.
  • À son arrivée, à la suite des mises en garde usuelles, un policier a procédé à son arrestation en vertu de l'article 264 (1) du Code criminel (harcèlement criminel). L'homme a été libéré par promesse de comparaître avec les conditions suivantes :
    - De notifier le SPVG de tout changement d'adresse, d'emploi ou d'occupation;
    - De s'abstenir de communiquer directement ou indirectement avec la présumée victime ou de se rendre à sa résidence ou à son lieu de travail.
  • Les détails de la déclaration ne seront pas commentés sur la place publique.
  • Le dossier sera soumis au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) qui procédera à son analyse afin de déterminer s'il y a lieu d'autoriser ou non une accusation à l'égard de l'individu.

Déclaration de la direction du SPVG

  • Le SPVG considère comme primordiaux la liberté de la presse et le droit du public à une information de qualité, exacte, rigoureuse et complète. En aucun cas et dans aucune circonstance, le SPVG n'a eu l'intention de brimer un journaliste dans l'exercice de ses fonctions et de restreindre sa liberté de presse.
  • De même, le SPVG croit foncièrement au respect des droits des victimes qui désirent porter plainte afin que leur dossier soit traité en toute impartialité.
  • Les policiers travaillent de façon impartiale et neutre avec les éléments dont ils disposent, et ce, sans égard aux idéaux politiques, aux emplois et aux statuts des individus.
  • Le travail des policiers est très encadré par diverses lois. Il s'agit très certainement de l'une des professions les plus normalisées de la société.
  • En cas d'erreur ou si un citoyen se sent lésé dans la façon dont il a traité, il existe des recours. De même, la direction du SPVG n'hésite jamais à prendre les mesures nécessaires pour améliorer le service aux citoyens.
  • Une plainte peut être déposée à la Division des normes professionnelles et des affaires internes du SPVG ou à des organismes indépendants comme le Commissaire à la déontologie policière (si la plainte concerne un policier) ou la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec (CDPDJ).


Liens connexes

Plainte en déontologie policière

Plainte à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec (CDPDJ)

– 30 –
Suivez-nous dans les médias sociaux

Publié par
Service de police de la Ville de Gatineau
Source
Mariane Leduc
Responsable des communications et des relations avec la communauté
Service de police
Ville de Gatineau
leduc.mariane@gatineau.ca
@policegatineau

Gatineau est la quatrième ville en importance au Québec avec une population de près de 285 000 habitants.

Nous modernisons notre site Web!

Au cours des prochains mois, nous moderniserons graduellement notre site Web afin de le rendre plus simple et intuitif.

N'hésitez pas à nous envoyer vos commentaires et suggestions :

Veuillez ne pas fournir de renseignements personnels.

Haut de la page