La radicalisation

Définition de la radicalisation

Selon la Gendarmerie royale du Canada (GRC), « la radicalisation est le processus selon lequel des personnes sont initiées à un message idéologique et à un ensemble de croyances et sont encouragées à remplacer leurs croyances modérées et généralement admises par des opinions extrêmes .»

Il est toutefois possible d'être radicalisé et pacifique à la fois. L'engagement actif dans une cause importante à nos yeux ne signifie pas obligatoirement le recours à des comportements violents. La radicalisation n'est pas criminelle en soi, ce sont les actes qui en découlent qui peuvent l'être.

La prévention de la radicalisation

Depuis avril 2015, le Québec s'est doté d'un organisme dédié uniquement à ce phénomène, le Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence (CPRMV), détenant une solide expertise en la matière. Ils ont d'ailleurs élaboré différents outils permettant de favoriser une meilleure compréhension du phénomène. Pour plus de renseignements.

Le Centre offre aussi un service provincial de soutien psychosocial pour toute situation impliquant un individu radicalisé ou en voie de le devenir par l'entremise d'une ligne téléphonique 24/7 gratuite et confidentielle : 1 877 687-7141. Vous pouvez également faire une demande d'assistance par le biais de leur site Web.

De son côté, la GRC cible le phénomène sous l'angle de la radialisation en ligne et offre différentes ressources concernant la sécurité Internet. Pour plus de renseignements.

Le site Web de la GRC offre également une foule de renseignements concernant le phénomène du terrorisme. Rendez-vous à la page sur la Priorité stratégique : Sécurité nationale.

Les ressources : à qui dénoncer?

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) met tout en œuvre pour sensibiliser et former de façon continue ses policiers sur le phénomène de la radicalisation afin d'assurer la sécurité des Gatinois. Pour toute urgence, composez le 911.

Au Québec, la Sûreté du Québec (SQ) prévoit également un service de signalement offert par téléphone, par courriel ou avec un formulaire prévu à cet effet. Ce service vous permet de parler à un policier en toute confidentialité. Consultez le site de la Sureté du Québec.

À l'échelle nationale, la GRC prévoit aussi un service de signalement pour toute activité suspecte en lien avec le terrorisme ou une menace imminente à la sécurité nationale : le Réseau info-sécurité nationale : 1 800 420-5805.

 

Haut de la page