De la séduction à l'extorsion!
« Attention! Ces fraudeurs prennent souvent l'apparence d'une jolie femme s'exprimant bien en français. Puisque rien ne les arrête pour tenter de vous séduire, ils sont souvent les premiers à se dénuder. »

Le mode opératoire est le même dans la majorité des plaintes déposées à notre Service de police. Après avoir reçu une demande d'amitié ou une invitation à clavarder (« chatter ») par l'entremise de médias sociaux populaires ou de sites de rencontre, la conversation se transporte d'un commun accord sur webcam.

La séduction se poursuit alors par vidéo, menant éventuellement les personnes à se montrer nues et à poser des actes sexuels. Malheureusement, les gestes intimes sont enregistrés à l'insu de la victime et servent ensuite à exiger des sommes d'argent.

Haut de la page