Unité canine

L'agente Véronique
Boulanger et Aimee

L'unité canine du Service de police de la Ville de Gatineau est composée de deux équipes généralistes qui patrouillent l'ensemble du territoire : l'agente Véronique Boulanger est le maître d'Aimee, une femelle berger allemand âgée de quatre ans, alors que l'agent Patrick Gauthier est le maître de Walter, un mâle âgé de deux ans.

Le mandat des équipes cynophiles

  • Protection des patrouilleurs et appui au travail des policiers
  • Recherche de personnes disparues, de suspects en fuite ou embusqués
  • Détection de stupéfiants et d'armes à feu
  • Protection et appréhension d'un suspect
  • Recherche d'objets et d'indices sur une scène de crime ou en cas de disparition
  • Entraînements quotidiens et réguliers afin de maintenir la performance de l'équipe cynophile
  • Participation à des activités de relations publiques, de prévention et de sensibilisation

Quelques faits…


L'agent Patrick Gauthier
et Walter
  • La formation, donnée par un expert du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), a duré 18 semaines.
  • Pour devenir maître-chien, le policier doit être employé du SPVG depuis au moins quatre ans, réussir un processus d'entrevues et de tests poussés et être en bonne forme physique. Le maître-chien doit aussi réussir une formation exigeante et des examens de qualification, en plus d'avoir un milieu de vie propice à l'accueil du chien.
  • Les maîtres-chiens doivent entraîner leurs chiens quotidiennement et leur donner des soins à temps plein. Les K9 vivent en permanence avec leur maître. Un enclos est spécialement aménagé sur le terrain du maître-chien.
  • Les chiens effectuent un service policier d'une durée approximative de cinq à sept ans, après quoi ils profitent d'une retraite bien méritée!

À propos des chiens…

  • Avant d'être choisis, les chiens policiers doivent subir une série de tests qui permettent de déterminer leur tempérament, leur courage, leur comportement, leur tolérance envers les armes à feu, leur instinct de proie et de rapporteur, de même que leur condition médicale.
  • Certains sens sont beaucoup plus développés chez les chiens que chez les humains, les rendant ainsi très efficaces pour effectuer certaines tâches :
    • L'odorat d'un chien est jusqu'à un million de fois plus sensible que celui de l'être humain. Par exemple, un berger allemand peut déceler une goutte d'acide sulfurique parmi dix millions de gouttes d'eau.
    • L'ouïe des chiens est quatre fois plus sensible que celle de l'homme.
    • Le champ de vision de ce partenaire à quatre pattes est 70 % plus grand que celui de son maître, leur vision est dix fois plus sensible aux mouvements que l'œil humain et ils ont une vision nocturne exceptionnelle.
  • Pour détecter des stupéfiants, les chiens font un jeu d'association d'odeur. Retrouver cette odeur lui donnera une récompense, comme sa balle, par exemple.


Entraînement

Haut de la page