Maxime Pedneaud-Jobin

Maire de la Ville de Gatineau

Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie

🏳️‍🌈 La Ville de Gatineau joint sa voix à Jeunesse Idem pour appuyer la journée internationale contre l’homophobie et la transphobie en hissant le drapeau arc-en-ciel à la Maison du citoyen.

SOPFEU

Un dossier important pour la Vallée de la Gatineau et l'ensemble de l'Outaouais: le maintien du bureau de la SOPFEU à Maniwaki. 

Détails 👇

Signez la pétition

Assises de l'UMQ

La 99ème édition des assises de l’Union des municipalités du Québec - UMQ se termine aujourd’hui, une autre édition riche en contenu, quoique différente puisque virtuelle - d'ailleurs, bravo à toute l'équipe!

Je veux aussi remercier Suzanne Roy pour son travail à la présidence, une porte-voix infatigable pour les villes de tout le Québec; et souhaiter beaucoup de succès à son successeur, Daniel Côté, qui fera un excellent président, j'en suis certain. 

Gatineau était à l’honneur comme ville hôte de l'événement, et nous avons pu présenter différentes actions qui font la fierté de l’organisation, notamment en ce qui a trait à la gestion des crises par les municipalités, ainsi que les gestes de réconciliation posés avec les Premières nations. 

Voici d'ailleurs un résumé en images des actions réalisées dans les dernières année à ce sujet 👇

https://vimeo.com/549279351?fbclid=IwAR0pBnZZk1U1bzzeYQ-90RntQvtsC0LJ17LZTZzqFv8A1GNEPB6NyjFJGD4

Tramway : étape importante franchie

Après plus trois ans de travail intense, de discussions et de concertation, nous avons aujourd'hui un tracé optimal recommandé par nos experts et qui offre une flexibilité politique et technique quant à l'insertion du côté d'Ottawa. 

Je salue le travaille de la STO - Société de transport de l'Outaouais et de sa présidente, Myriam Nadeau, l'ambition du conseil municipal de la Ville de Gatineau, ainsi que l'appui indéfectible de tous nos partenaires dans l'avancement de ce projet majeur (MTQ, Ville d'Ottawa, CCN, SPAC). 

C'est grâce à cet appui constant que nous avons un projet répondant aux besoins et qui sera un outil puissant pour influencer l'aménagement du territoire, ainsi que les habitudes de déplacements. La réalisation de ce projet est aussi incontournable si nous souhaitons atteindre nos objectifs de réduction des GES et atteindre la carboneutralité d'ici 2050.

Le gouvernement fédéral a fait un pas important au dernier budget pour signifier son appui au projet et son implication par le biais d'un bureau de projet à la CCN. Avec l'annonce d'un nouveau programme de 15 G $ pour le transport en commun, je suis confiant qu'il puisse formaliser son engagement financier et qu'on puisse aller de l'avant !

Discours d'accueil à l'UMQ

La réforme municipale est encore à faire 

Voici le mot d'accueil que j'ai prononcé ce matin lors de l'ouverture des 99e assises de l'UMQ:

Bonjour à vous toutes et à vous tous,

Même à distance, je sens votre profonde déception de ne pas avoir le bonheur d’être chez nous, à Gatineau, votre ville préférée! Je compatis avec vous… mais ce n’est que partie remise, je suis certain qu’avec la sortie de crise que nous voyons poindre à l’horizon vous pourrez bientôt revenir dépenser des sommes colossales dans une des plus belles villes du Québec.   

Étant donné que je ne serai pas candidat en novembre prochain, ce petit mot d’ouverture sera très probablement mon dernier discours devant vous. Vous me permettrez donc, à l’aide du thème de nos assises, et en deux minutes, de vous accueillir en décrivant, encore une fois, ce que vivent les villes d’aujourd’hui et de parler brièvement de l’avenir.    

La crise que nous traversons a offert un autre puissant exemple du rôle incontournable des villes quand vient le temps de répondre aux défis de notre époque. 

Cette année, les municipalités du Québec auront été au front, elles auront été de tous les combats. Que ce soit :

- pour briser l’isolement

- pour aider à sauver les entreprises locales

- pour faire respecter les mesures sanitaires

- pour préparer la relance

- pour aider le réseau de la santé. 

Nous à Gatineau nous avons prêté au réseau de la santé 66 employés à temps plein pour les deux prochains mois pour assurer le succès de l’opération vaccination parce que notre réseau de la santé est plus fragile qu’ailleurs. Ça c’est l’action municipale à son meilleur.   

Cette année nous étions au front, mais nous y sommes, tout le temps.  

Les autres gouvernements ne peuvent pas améliorer l’environnement sans nous. 

Le transport en commun, c’est nous. 

Le recyclage, le compostage, la qualité de l’eau, le tout à l’auto ou non, c’est nous. 

Les parcs, les espaces verts, le vélo, c’est nous.   

Pour réussir le défi du mieux vivre-ensemble, les autres gouvernements ont besoin des villes. 

L’accueil des immigrants ne se fait pas au Québec ou au Canada, il se fait dans nos quartiers par le dialogue entre voisins par l’accès à la culture locale. L’accueil des immigrants, c’est nous aussi. 

Le développement social, le développement économique, la lutte aux inégalités, l’appui à la culture et aux loisirs, c’est nous aussi.

En 2017, alors que 60 soldats nous aidaient à affronter les inondations, les employés municipaux étaient 900 sur le terrain. La gestion de crise, c’est nous.  

La liste des dossiers où l’action des villes est déterminante est très longue et elle continue de s’allonger parce que les autres gouvernements ont besoin de nous et qu’ils le savent. 

Nous avons même un rôle à jouer dans de vaste chantiers comme celui de la réconciliation avec les Premières nations. 

D’ailleurs, je suis très fier du travail que Gatineau a accompli dans la dernière année avec l’Assemblée des Premières nations Québec-Labrador et la communauté anishinabe de Kitigan Zibi. Nous avons notamment adopté officiellement au conseil municipal le plan d’action contre le racisme et la discrimination de l’APNQL et nous travaillons actuellement à mettre en œuvre les actions proposées aux municipalités. Je vous propose à tous de nous imiter. Agir dans ce domaine est un devoir collectif.

Je salue d’ailleurs la présence du Chef Picard parmi nous aujourd’hui – il nous adressera quelques mots tout juste après moi.

Nous sommes donc actifs sur tous les fronts. 

Mais si nous voulons maximiser la capacité d’action des villes, maximiser l’efficacité de ces extraordinaires outils de développement humain, il faut que le gouvernement du Québec fasse une véritable réforme du monde municipal. 

Il y a eu des avancées importantes dans les dernières années, nous progressons, oui, mais la vraie réforme est encore à venir, une réforme en deux volets. 

D’abord une réforme du cadre légal municipal kafkaien dans lequel nous évoluons. Il faut donner aux villes des champs de compétences où elles pourraient agir dans l’autonomie, rapidement, efficacement… plutôt que de les maintenir dans le carcan lourd, rigide, inadapté qu’est le statut de créature provinciale. 

Les villes canadiennes restent, dans le monde, parmi celles qui ont le moins de pouvoirs. La planète sait, que c’est sur le terrain que se gagne les batailles. Nos gouvernements doivent le reconnaître eux aussi.   

Le deuxième volet de la réforme nécessaire, c’est évidemment celui de la fiscalité municipale. Notre fiscalité vieille de deux siècles nuit à l’environnement depuis longtemps et elle est maintenant complètement déconnectée de nos responsabilités envers nos communautés, nos citoyens, nos entreprises.

Il y a urgence d’agir. En potentiel perdu, l’inaction nous coûte collectivement très très cher. Nous sommes présents sur tous les fronts, mais nous pourrions faire beaucoup beaucoup plus pour améliorer la qualité de vie de tout le Québec. J’implore, encore une fois, tous les partis politiques à Québec d’agir.     

Bon congrès.

La Ville de Gatineau prête plus de 50 employés au CISSSO

À travers les crises des dernières années, j’ai toujours été fier de ma ville. Aujourd’hui, au milieu d’une autre crise, je le suis particulièrement, encore une fois.

Le CISSS de l'Outaouais fait un travail extraordinaire, mais la pression sur son personnel est énorme depuis un an, le réseau reste fragile, et la fatigue et le manque de personnel se font sentir. 

Pourtant, alors que le rythme de vaccinations va s’accélérer, il est essentiel pour nous à Gatineau que cette opération cruciale soit un succès. 

En conséquence, la Ville va prêter au CISSSO 55 employés temps complet, pendant 2 mois, déployés à partir de lundi. La STO et les MRC voisines font aussi des efforts pour voir ce qui est possible.

Ce genre de prêt d’employés est une mécanique complexe, notamment parce que la Ville a des services à offrir, même en temps de crise. 

Il y a moins de deux semaines, à ma demande, l’administration municipale a identifié des services et des postes, négocié avec nos partenaires syndicaux, négocié avec le CISSSO, interpellé les employés, et obtenu des réponses.  

Si nous sommes en mesure d’agir, c’est grâce à la détermination du conseil municipal de Gatineau de tout faire pour accélérer la sortie de crise. 

C’est grâce à l’engagement de nos employés envers leurs concitoyens, et précisons que toute l’opération se fait sur une base volontaire. 

C’est grâce à l’agilité, l’efficacité et le désir d’aider de nos gestionnaires et de nos syndicats. 

Dans toutes les crises que nous avons traversées, nos employés ont été généreux, nos gestionnaires n’ont jamais compté leurs heures et nos syndicats ont toujours été de vrais partenaires. Je veux aussi rappeler qu’au printemps ils avaient aidé pour faire des milliers d’appels de bienveillance, ils sont toujours prêts à servir en situation de crise. Je veux les en remercier encore une fois.

Je veux aussi préciser que j’avais obtenu l’accord du conseil municipal pour aller de l’avant avant que nous ne sachions que le gouvernement du Québec assumerait les coûts de l’opération. Grâce au travail rapide et convaincant de Mathieu Lacombe - Député de Papineau à l'Assemblée nationale du Québec, nous pouvons toutefois dès aujourd’hui travailler avec l’assurance que Québec assumera les dépenses associées. 

Nous allons y arriver, tous ensembles.

Vers un Plan climat

Les changements climatique sont un des principaux défis auxquels nous ferons face dans les prochaines années. 

La Ville lance les consultations sur notre Plan climat, qui vise à déterminer et prioriser les actions à mener pour faire de Gatineau un territoire sobre en carbone, plus résilient, inclusif et mobilisé face aux changements climatiques.

COMMENT PARTICIPER?

1. Prenez connaissance de ce document d’information :

📄 bit.ly/2RWPAG0

2. Répondez au questionnaire en ligne avant le 12 mai :

✍️ fr.surveymonkey.com/r/DS2J3PC

3. Participez à la rencontre virtuelle du 18 mai!

Tous les détails de cette consultation sont disponibles ici:

bit.ly/3nvfs7O

Collectif Liberté d'oppression

Je me suis joins au collectif Liberté d'oppression, parce que je suis convaincu que la santé et la qualité des médias d’information est une condition absolument nécessaire à l’épanouissement de nos communautés et du Québec. Sous prétexte de faire de l’opinion, des individus et entreprises opèrent des modèles d’affaire qui consistent essentiellement à nourrir et exploiter commercialement le cynisme et la colère, parfois même les préjugés et la haine. En plus de pourrir ou détruire au passage la vie de gens ciblés, ce modèle d’affaire vicieux a des conséquences beaucoup plus graves : il mine la confiance des gens envers les institutions publiques, il nuit considérablement à notre capacité collective à évoluer ensemble.

En premier lieu, les individus qui tiennent le micro ou la plume doivent assumer une responsabilité. Les entreprises qui les mettent en onde, en les embauchant précisément pour faire ce travail, doivent assumer une responsabilité. Et les institutions qui supervisent les ondes publiques doivent prendre conscience de l’envergure du problème, et réagir de façon beaucoup plus musclée, avant que les dommages ne soient irréversibles. 

Pour appuyer la déclaration, rendez-vous ici : 

https://www.libertedoppression.ca/

Sommet sur la Cybersécurité et l’identité (SCI)

Le Sommet sur la Cybersécurité et l’identité (SCI) débute en ligne aujourd’hui. C’est un événement essentiel pour une industrie en fort développement. Félicitations à In-Sec-M pour l’organisation, une autre occasion de consolider la place de Gatineau et de la région dans ce créneau.

Voici la programmation : https://insecm.ca/sci-2021/

D’ailleurs, Cilex - Catalyseur d'innovation, en collaboration avec la Ville de Gatineau et avec l’appui de plusieurs partenaires, a déposé officiellement au ministère de l’Économie et de l’Innovation du Québec un projet visant à faire désigner une zone d’innovation appelée Connexité au centre-ville de Gatineau. 

Une autre pierre pour la dynamisation du centre-ville, en plus des travaux majeurs d’infrastructures faits par la ville depuis plusieurs années, du fonds d’animation, du Sentier culturel, de la décontamination du Ruisseau de la Brasserie, du projet Zibi, et j’en passe.

Vaccination COVID-19

Depuis plus d'un an, le personnel médical se démène pour lutter contre cette pandémie. De plus en plus d'entre nous avons l'occasion de faire notre part pour les aider: je vous encourage à vous faire vacciner dès que vous en avez la possibilité!

https://www.facebook.com/coronavirus_info?page_source=faxit&hoisted_module_type=covid_vaccine_development