Maxime Pedneaud-Jobin

Maire de la Ville de Gatineau

Dîner-causerie au RGA

Retour en images sur le dîner causerie organisé par le Le Regroupement des Gens d'affaires de la capitale nationale. C'est avec plaisir que j'ai pu échanger avec Jim Watson sur nos enjeux communs. 

 

Jour 279 (10 février)

Journée de plénier aujourd'hui, présentation du premier bilan des changements en cours au service de l'urbanisme (voir point de presse de monsieur Bégin et de madame Marchand à ce sujet sur le site de la ville). Nous faisons de beaux progrès. Le conseil fait une pause pour participer à un dîner-causerie du Regroupement des gens d'affaires de la capitale, à Ottawa, une rencontre où l'on parle des projets en cours sur les deux rives. Certains élus participent au même moment au lancement des activités du Salon du livre. De retour à Gatineau, plénier tout l'après-midi à huis clos, sur des enjeux qui reviendront au conseil sous peu.

Jour 278 (9 février)

Journée de multiples rencontres. Rencontre d'équipe sur l'agenda de la semaine. Rencontre avec des représentants de Logemen'occupe, de la Soupière de l'amitié et de Entraide familiale de l'Outaouais ainsi que de la conseillère Myriam Nadeau, présidente de la commission permanente sur l'habitation à propos des enjeux de logement à Gatineau. Rencontre avec Marie Wilson de la Commission de vérité et de réconciliation du Canada sur la situation des autochtones au pays. Échange avec Nycole Turmel, députée fédérale de Hull-Aylmer pour discuter de plusieurs dossiers gatinois. Rencontre du lundi avec la direction générale sur l'agenda de la semaine. En soirée, rencontre avec les membres d'Action Gatineau dans le district de la conseillère Mireille Apollon, on fait le bilan de l'année et on se tourne vers l'avenir.

Jour 277 (6 février)

Rencontre de travail sur le plan de fermeture de la Conférence régionale des élus, discussions difficiles. Mes excuses à la famille Dumulong, je n'ai pu assister à la dénomination officielle de la caserne Aldoria-Dumulong, pompier pendant près de 30 ans, monsieur Dumulong a été directeur du Service des incendies de la Ville de Pointe-Gatineau. Diner-rencontre avec la conseillère Louise Boudrias, caucus d'Action Gatineau, puis rencontre sur les étapes à venir dans le processus d'amélioration de nos services en matière d'urbanisme.

Jour 276 (5 février)

Déjeuner avec les maires des autres grandes villes avant de commencer la journée de travail. L'avant-midi porte sur la stratégie générale lors de la campagne électorale fédérale à venir. L'après-midi porte plus précisément sur chacune des idées qui seront défendues par la Fédération canadienne des municipalités et sur les enjeux à surveiller selon divers experts invités à nous rencontrer. Lors du point de presse de mi-journée, les maires de Vancouver, Toronto et Gatineau présentent la position des maires. Je suis la voix francophone du caucus pour la journée, ce qui m'amènera à faire quantité d'entrevues. J'avoue que c'est assez intimidant de se présenter devant une foule de journalistes aussi imposante, provenant de presque tous les médias pancanadiens. J'ai la chance d'échanger avec plusieurs maires tout au long de la journée, notamment les maires d'Edmonton, Laval, Toronto, Ottawa et Windsor. L'attaché politique qui m'accompagne coordonne les entrevues, fait des liens avec le personnel de la FCM ainsi qu'avec les cabinets de plusieurs maires. Il me tient aussi au courant de ce qui se passe à Gatineau. Bon réseautage. À l'aéroport, la discussion continue avec le sympathique maire Watson.

Caucus des maires des grandes villes de la FCM

Hier soir et aujourd'hui, rencontre du caucus des maires des grandes villes canadiennes avec la FCM. Discussions pour préparer la prochaine campagne électorale fédérale, notamment.

 

Jour 275 (4 février)

8h10, entrevue avec le 104,7 sur l'entente avec Decarel. Exécutif webdiffusé, point de presse qui porte sur l'évaluation de rendement de nos fournisseurs et sur la belle collaboration avec le député Marc Carrière qui nous a permis de conserver à Gatineau une subvention de 11 millions pour des projets d'infrastructures. Tout le reste de la journée, jusqu'à 14h30, est consacré à la question des négociations à venir avec nos employés, notamment dans le contexte du projet de loi sur les régimes de retraite. 15h, départ pour l'aéroport. Arrivée à Toronto juste à temps pour la réception et le souper organisés par le nouveau maire de Toronto, monsieur John Tory pour les participants au caucus des 22 grandes villes canadiennes. Je soupe notamment en compagnie des maires de St.John's (TN), de Surrey, de Saskatoon, de Kitchener et de Lionel Perez, conseiller municipal à Montréal et représentant du maire Coderre. Discussion intéressante également avec le responsable des relations intergouvernementales de la ville de London.

Texte d'opinion sur la transparence

J'ai été invité à signer un texte sur la transparence dans le cadre du lancement de L'Épistolet, un nouveau journal d'opinions en ligne. J'y aborde notamment les changements mis en place à Gatineau et le rôle que la communication doit jouer dans le renouveau de la relation entre le citoyen et l'administration publique. 

Texte intégral disponible ici. 

Jour 274 (3 février)

La journée commence en vitesse, plusieurs appels téléphoniques en route vers le bureau. Plénier à huis clos où l'on fait le point sur le dossier Décarel qui sera présenté en conseil spécial en après-midi. Durant le reste de l'avant-midi, le plénier étudie plusieurs dossiers, notamment le processus de modernisation des compteurs d'eau pour les commerces et nous recevons les représentants du Bureau de l'ombudsman qui déposent le rapport annuel de l'organisme. Diner avec les élus, puis conseil spécial. Après le conseil, point de presse que vous trouverez sur le site de la ville. Tous les détails s'y trouvent sur l'entente avec Décarel (centre sportif). Le reste de l'après-midi est consacré à une rencontre de travail avec les élus sur un sujet qui sera public dans les prochains jours. Avant de partir, rencontre avec Richard Bégin, président du comité consultatif d'urbanisme. En soirée, entrevue avec un élève du secondaire sur mon travail de maire.

Jour 273 (2 février)

Ce matin, le conseiller Jocelyn Blondin me remplace au lancement des journées de la persévérance scolaire, un enjeu important qui concerne tout le monde, tous niveaux de gouvernement confondus. Rencontre d'équipe pour l'agenda de la semaine, préparation de demain, une journée de plénier qui aura beaucoup de contenu. Sur l'heure du midi, entrevues suite à la parution de ma lettre dans La Presse et Le Droit (voir statut précédent). Beaucoup d'échos de gens qui trouvent qu'elle met bien en lumière les enjeux des villes, discussion notamment avec Gaétan Lelièvre, critique de l'Opposition officielle à Québec sur les défis de 2015 pour les villes. En pm, préparation de discours à venir, suivis de dossiers qui prennent du retard sur mon bureau. Rencontre avec le directeur de la Fédération canadienne des municipalités pour préparer le caucus des grandes villes canadiennes, en soirée appel avec la présidente de l'UMQ sur le même sujet. En fin de journée, rencontre du lundi avec la direction générale.