Maxime Pedneaud-Jobin

Maire de la Ville de Gatineau

Le maire de Gatineau dénonce les menaces de représailles à l'endroit de Laval et Longueuil

Mesdames, Messieurs,

Aujourd’hui, je joins ma voix à mes collègues de l’UMQ qui dénoncent les propos du ministre Moreau. Ces propos  représentent une trahison profonde des promesses d’autonomie pour les villes et le plus mauvais départ que l’on pouvait imaginer dans les relations gouvernement-villes.

Le Ministre doit impérativement retirer ses menaces;  reconnaître la capacité de décider des élus municipaux; reconnaître leur compétence pour gérer leur budget et entamer un dialogue, tel qu’il l’a promis, pour bâtir de nouvelles relations entre les villes et le gouvernement.

Le gouvernement doit comprendre que si nous devons augmenter les taxes, année après année, il en est en partie responsable. Seulement à Gatineau, au cours des dernières années, 40% des nouveaux emplois sont des postes de policiers et de pompiers, postes imposés par le gouvernement du Québec. Et ce, sans parler du désengagement continuel du gouvernement dans les programmes d’habitation, de transport, d’environnement et autres.

Pendant qu’il critique notre gestion, le gouvernement a augmenté le fardeau fiscal des familles en moyenne de plus de 1 200 dollars alors qu’à Gatineau notre hausse de taxe équivaut à 70 $. Le ministre et son gouvernement n’ont aucune leçon à nous donner. Aucune. 

Je suis un nouveau maire. Il y a un an, j’étais plein d’espoir. J’étais heureux d’arriver en poste à une époque où tous les partis semblaient déterminés à enfin faire sortir les villes du carcan légal ridicule dans lequel elles se trouvent depuis deux siècles. Je croyais qu’enfin on donnerait aux villes les moyens  de faire d’elles le moteur économique et social dont le Québec a bien besoin. Aujourd’hui je perds encore quelques illusions. Au lieu d’avancer, nous reculons.Je peux vous assurer que je consacrerai une partie de chacune des minutes à ma disposition à dénoncer le cul-de-sac dans lequel Québec place nos villes et les gens qui y habitent.

Budget 2015 - Les revenus

Le budget 2015 adopté hier soir prévoit une hausse de taxe de 1,9%+1% dédié aux infrastructures, pour un total de 2,9%. Un choix nécessaire pour préserver nos services et continuer l'immense rattrapage à faire dans l'entretien de nos infrastructures.

 

Jour 247 (10 décembre)

 8h, entrevue à la télévision communautaire de la Basse-Lièvre. Réunion du comité exécutif, suivi d'un bref point de presse sur les enjeux du jour. Entrevue au 104,7, puis comité exécutif spécial de l'exécutif de l'Union des municipalités du Québec. Après la rencontre, de nombreux échanges bilatéraux avec des maires de grandes villes. Je commenterai demain les propos du ministre Moreau, propos qui ont fait réagir tous les collègues, un mélange de colère, de déception profonde et d'inquiétude sérieuse pour l'avenir. Dîner sur le pouce et rencontre avec les bénévoles du Déjeuner du maire, une activité qui permettra d'aider des centaines de familles à Noël (voir statuts précédents), bravo et merci encore aux bénévoles. De retour au bureau, rencontre avec des représentants du Festival des cultures Molokai en compagnie de la conseillère Apollon. En fin de journée, préparation de la sortie de demain de l'UMQ et souper de Noël avec les collègues et la direction. Les vacances approchent, nous en auront bien besoin.

Présentation du budget 2015

Le budget 2015 vient d'être adopté à l'unanimité par le conseil municipal, en voici les grandes lignes. Mon discours est disponible en version intégrale sur le site de la Ville en cliquant ici

Discours du budget - En direct!

Le discours du budget vient de débuter. En direct sur le site web de la ville au http://villes.pqm.net/gatineau/diffusions/live.php?lang=fr

Jour 245 (8 décembre)

Conférence de presse avec la ministre de la culture, madame Hélène David au Centre d'exposition l'Imagier à Aylmer. Avec l'aide financière du gouvernement du Québec et de celle d'Ottawa, nous pourrons refaire le Centre, un projet qui augmentera d'autant l'effet de nos propres investissements dans le parc des Cèdres. Ensuite rencontre avec la ministre au Conservatoire de musique de l'Outaouais, la discussion porte sur les projets de l'UQO et du Conservatoire, dans le contexte de la concurrence des institutions d'enseignement ontariennes. En pm, rencontre d'équipe sur l'agenda des jours qui restent jusqu'à la pause de Noël, puis rencontre avec Gilles Carpentier et une entreprise pour échanger sur leur offre de services pour la ville et pour la STO. En fin de journée, rencontre avec la directrice générale sur les enjeux de la semaine. Au milieu de tout ça, entrevues sur les sujets du jour.

Jour 244 (5 décembre)

Matinée, tournage de petites vidéos explicatives sur le budget. Exercice à saveur pédagogique pour que les citoyens puissent mieux connaître les enjeux budgétaires municipaux. Les capsules circuleront dès le lendemain du conseil de mardi. Dîner tranquille avec l'équipe, on souffle un peu. En pm, préparation de la semaine prochaine, courriels, téléphones, rencontre avec un citoyen, rattrapage de lecture dans ma grosse pile de documents à lire.

Jour 243 (4 décembre)

Dès potron-minet, visite d'intersections de la guignolée des médias où des bénévoles amassent des fonds pour les plus démunis. Bravo à toutes les équipes. Point de presse (dispo sur le site de la ville) pour réagir aux deux plus récents projets de loi du gouvernement, outil pour aller chercher les sommes volées par les collusionnaires et régimes de retraite. 10h, rencontre avec le conseil d'administration de Vision centre-ville pour intensifier notre collaboration. Diner rapide, entrevues, caucus d'Action Gatineau. 15h à 18h rencontre avec une soixantaine d'acteurs du centre-ville pour présenter ce que nous avons fait cette année et pour écouter les gens présents sur les actions qui devraient suivre. Un des grands défis du centre-ville, c'est la capacité d'avancer ensemble, alors ce genre de dialogue est utile. Objectif ultime : des actions concertées, un bilan commun.

Jour 242 (4 décembre)

Exécutif ce matin. Première belle nouvelle, celle du ruisseau de la Brasserie (voir statut précédent). La seconde nouvelle importante est le dépôt d'un projet de loi pour aider les villes à obtenir réparation pour la collusion dont elles ont été victimes. Troisième élément important, nous continuons à tout faire pour stimuler le marché pour que notre appel d'offres pour le centre multifonctionnel donne des résultats intéressants. Plusieurs signes donnés par le marché son positifs. En pm, conférence de presse aux ateliers municipaux avec des cols bleus qui ont fait une super invention. Sur mon blogue (cliquez plus bas), vous verrez une courte vidéo qui explique ce qu'ils ont fait http://www.gatineau.ca/portail/default.aspx?p=la_ville%2Fconseil_municipal%2Fmaire. Après la conférence de presse, rencontre avec les membres du front régional Outaouais pour préparer une rencontre à venir avec le premier ministre. En fin de journée, rencontre avec les bénévoles qui construisent des ponts couverts sur la rivière Blanche - en compagnie du conseiller Jean Lessard. Ces bénévoles ont donné un circuit extraordinaire à notre ville. En soirée, rencontre du comité de direction d'Action Gatineau.

Une équipe d'employés remporte un prix de la CSST

J'ai assisté cet après-midi à la remise d'un prix de la CSST à une équipe d'employés de la Ville de Gatineau qui ont mis au point une invention pour soulever plus efficacement et sans risque de blessure les bouches d'égouts. Nous sommes chanceux de pouvoir compter sur une fonction publique engagée et dévouée, toutes mes félicitations à l'équipe.