Ville de Gatineau
Site patrimonial Hanson-Taylor-Wright (1991)
Skip to main content
Site patrimonial Hanson-Taylor-Wright (1991)
Site patrimonial Hanson-Taylor-Wright (1991)

In this page

See also

The content of this page is available only in French. A machine-translated version (without any human intervention) is available by using Google Translate. Ville de Gatineau is not responsible for the linguistic quality of the translations or the technical quality of their content, nor of any of the possible problems, direct or indirect, that could be raised as a consequence of its use by the readers.

Le site patrimonial Hanson-Taylor-Wright est l'un des rares secteurs de Hull qui peuvent témoigner du développement urbain de la ville à la fin du XIXe siècle, ayant été épargné par l'incendie qui détruisit une partie importante de la ville en 1900. Les bâtiments qui s'y trouvent ont été érigés à partir de 1871 sur des lots faisant initialement partie de la propriété du fondateur du canton de Hull, Philemon Wright (1760-1839). Le quartier résidentiel qu'ils forment est alors connu sous le nom de « village d'Argentine » et est principalement habité par la bourgeoisie anglophone. Il dessert la zone industrielle qui se développe aux abords du ruisseau de la Brasserie dans le dernier quart du XIXe siècle. Ezra Butler Eddy (1827-1907), le plus important entrepreneur de bois de la région, est l'un des premiers à y construire des résidences pour les ouvriers de ses usines. À partir de 1875, et ce jusque dans les années 1950, le quartier est d'ailleurs appelé « Eddyville ». Les nombreux bâtiments de ce secteur évoquent ainsi le développement économique et industriel de la municipalité.

Le site patrimonial Hanson-Taylor-Wright comprend une trentaine de bâtiments construits entre 1871 et 1915, dont 22 avant le grand incendie de 1900. Fait à noter, à Hull, l'espace est alors divisé en secteurs résidentiels et industriels plutôt qu'en quartiers bourgeois ou ouvriers comme c'était le cas ailleurs. Ainsi, dans le site patrimonial Hanson-Taylor-Wright, les résidences bourgeoises côtoient les maisons vernaculaires des ouvriers. Parmi ces maisons d'ouvriers, plusieurs sont construites selon le modèle hullois ou « allumette », répandu à Hull. La maison hulloise est longue et étroite avec un pignon à fronton triangulaire sur rue. Dans le secteur Hanson-Taylor-Wright, ces maisons arborent une ornementation d'inspiration néo-Queen Anne. Ce style victorien naît en Angleterre vers 1860. Il est attribué à des architectes comme Richard Norman Shaw (1831-1913), qui s'inspirent de l'architecture vernaculaire anglaise de la fin du Moyen Âge. Le néo-Queen Anne tire son nom de la reine Anne Stuart, souveraine de l'Angleterre, de l'Écosse et de l'Irlande au début du XVIIIe siècle. Les demeures de ce style se distinguent notamment par leur plan asymétrique, leur toiture à géométrie complexe, leurs grands frontons triangulaires en saillie et leurs éléments décoratifs en bois menuisé. Les grandes galeries des maisons de ce secteur et leur ornementation fine et abondante sont des manifestations de ce style. Par ailleurs, plusieurs autres résidences, érigées pour les membres de la bourgeoisie de l'époque, affichent des éléments qui sont davantage caractéristiques du néoclassicisme : volumes imposants, fenêtres étroites et hautes, souvent coiffées d'impostes, parements de briques sur des fondations en pierre de taille, qui donnent une forte impression de richesse. Ce site compte aussi parmi ses bâtiments la maison John-Scott et la première usine de pompage de Hull (transformée en théâtre municipal, le Théâtre de l'Île), toutes deux d'influence néogothique. Le site patrimonial Hanson-Taylor-Wright offre un milieu historique riche qui reflète la structure sociale de la fin du XIXe siècle à Hull.

Impressionnant par ses nombreux arbres et ses magnifiques jardins, l'intérêt de ce secteur est rehaussé par la présence du ruisseau de la Brasserie qui le traverse. Les jardins de la maison John-Scott et du Théâtre de l'Île sont parmi les plus anciens du secteur de Hull et demeurent, encore aujourd'hui, un point de repère.

Règlement de citation : R2194

Source : Ville de Gatineau, 2005.

About Gatineau

Recognized for its quality of life, Gatineau is a city of 291,000 inhabitants. It is located on the north shore of the Ottawa River, and extends east and west of the Gatineau River.

Return to top of page