Zones patrimoniales
Passer au contenu principal
Zones patrimoniales
Zones patrimoniales

Dans cette page

Voir aussi

A. Quartier-du-Musée

Le site patrimonial du Quartier-du-Musée, cité par la Ville de Gatineau en 2018, présente un intérêt patrimonial pour ses valeurs historique, identitaire, architecturale, artistique et paysagère. Ayant été épargné par le grand feu de 1900, le secteur est l'un des plus anciens milieux bâtis de l'île de Hull. Habité par plusieurs personnages qui ont marqué l'histoire, le quartier a aussi été le domicile d'institutions ayant joué un rôle dans l'histoire de Gatineau et de l'Outaouais.

B. Laval-Kent-Aubry

La place Laval-Kent-Aubry, qui fait partie du site patrimonial Kent-Aubry-Wright cité par la Ville de Gatineau en 1991, présente un intérêt patrimonial pour ses valeurs historique, architecturale et urbanistique. La plupart des bâtiments qui subsistent dans ce quartier ont été construits au lendemain du grand feu de 1900. La place est bordée de commerces, résidences bourgeoises, maisons ouvrières et institutions qui évoquent le caractère multifonctionnel de ce secteur au début du 20e siècle.

C. Village d'Argentine

Le village d'Argentine, cité par la Ville de Gatineau en 1991 sous le nom d'Hanson-Taylor-Wright, présente un intérêt patrimonial pour ses valeurs historique, architecturale et paysagère. Les bâtiments qui s'y trouvent ont été érigés à partir de 1871 sur des terres appartenant au fondateur du canton de Hull, Philemon Wright (1760-1839). Dans ce quartier, les résidences bourgeoises côtoient les habitations ouvrières. Parmi ces dernières, plusieurs sont construites selon le modèle hullois ou « allumette », répandu à Hull.

À propos de Gatineau

Reconnue pour sa qualité de vie, Gatineau est une ville de 285 000 habitants. Elle est située sur la rive nord de la rivière des Outaouais, et s'étend à l'est et à l'ouest de la rivière Gatineau.

Retourner au haut de la page