Ville de Gatineau
Conclusions de l'enquête sur les décès de la rue Dunkerque
Passer au contenu principal
Ce communiqué a été publié le 23 septembre 2021. L'information dans ce communiqué pourrait ne plus être à jour et certains liens pourraient ne plus être fonctionnels.
Ville de Gatineau
Communiqué
Conclusions de l'enquête sur les décès de la rue Dunkerque

Gatineau, le 23 septembre 2021. – Les enquêteurs du Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) concluent hors de tout doute que les deux fillettes retrouvées sans vie hier dans le secteur d'Aylmer ont été victimes d'un homicide commis par leur père tôt le mercredi 22 septembre 2021.


Faits en bref

À la suite de l'enquête du SPVG, des expertises de son Service d'identité judiciaire ainsi que des autopsies pratiquées à Montréal par les experts du Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale, il a été déterminé qu'il s'agit d'un double meurtre suivi d'un suicide.
Les victimes sont Orli Kpatcha, 3 ans, et Liel Kpatcha, 5 ans. Les corps des fillettes ne présentaient pas de marques de violence.
Le père des victimes est Essodom Kpatcha, 51 ans.
Le Coroner est impliqué dans l'enquête du SPVG.
La direction du SPVG a mis en place une cellule de crise dès le début de l'intervention afin d'offrir le soutien psychologique nécessaire aux policiers et aux employés civils.
Le SPVG a aussi collaboré aux efforts de ses partenaires du milieu scolaire et du centre de la petite enfance fréquentés par les victimes pour veiller à ce que des cellules de crise soient mises en place.

Rappel des faits

Peu après 14 h, le 22 septembre 2021, les policiers du SPVG se sont déplacés au 9, rue Dunkerque dans le secteur d'Aylmer à Gatineau pour effectuer une vérification de bien-être.
Sur les lieux, les policiers ont découvert trois personnes inanimées, soit un homme et deux petites filles. Les décès ont été constatés sur les lieux.
Le poste de commandement du SPVG a été déployé de même que le Service d'identité judiciaire.
Les enquêteurs et le Service d'identité judiciaire ont été en mesure de compléter l'expertise de la scène en soirée, hier.

En cas de détresse

Le SPVG invite toute personne vivant de la détresse psychologique à demander de l'aide aux organismes compétents :
– Suicide.ca
– Ligne 1 866-APPELLE (277-3553) : Il s'agit de la Ligne québécoise de prévention du suicide dédiée à l'Outaouais. Ce service est disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Des professionnels répondent aux appels et demandes d'aide des personnes vulnérables au suicide, des proches inquiets et des personnes endeuillées par suicide.
– Centre d'aide 24/7 : 819 595-3476
– Association québécoise de prévention du suicide
– Tel-Aide Outaouais : 819 775-3223
– Info-Social 811
– 30 –
     
Suivez-nous dans les médias sociaux

Publié par
Service de police de la Ville de Gatineau
Source
Andrée East
Agente relationniste
Service de police
Ville de Gatineau
east.andree@gatineau.ca
@policegatineau

À propos de Gatineau

Reconnue pour sa qualité de vie, Gatineau est une ville de 290 000 habitants. Elle est située sur la rive nord de la rivière des Outaouais, et s'étend à l'est et à l'ouest de la rivière Gatineau.

Retourner au haut de la page