Ville de Gatineau
Perquisitions en matière de stupéfiants à Gatineau et à Cayamant
Passer au contenu principal
Ce communiqué a été publié le 11 juillet 2018. L'information dans ce communiqué pourrait ne plus être à jour et certains liens pourraient ne plus être fonctionnels.
Ville de Gatineau
Communiqué
Perquisitions en matière de stupéfiants à Gatineau et à Cayamant

Gatineau, le 11 juillet 2018. – Le vendredi 29 juin, vers 4 h 30, les policiers du Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) ont procédé à l'exécution de plusieurs mandats de perquisition dans le but de mettre un terme aux activités d'un réseau de revendeurs de stupéfiants opérant sur le territoire de Gatineau.


Faits en bref

Cette opération est le résultat d'une enquête criminelle d'environ quatre mois.
L'exécution de ces mandats de perquisition visait à mettre fin à un réseau de trafic de stupéfiants dont les substances vendues étaient destinées au marché local.
Les policiers du SPVG ont perquisitionné quatre adresses dont trois à Gatineau et une dans la municipalité de Cayamant. Cette dernière perquisition s'est effectuée en partenariat avec les policiers de la Sûreté du Québec.
À Gatineau, deux résidences ainsi qu'un commerce étaient visés par cette opération :
- 147, rue de Candiac, appartement 3
- 80, rue Glaude
- 325, rue Notre Dame (Café Renaissance)
L'opération a permis de procéder à la saisie de :
- 150,4 g de cocaïne
- 258,6 g de haschisch
- 21 g de marijuana
- 1,4 g de résine de cannabis
- 1 comprimé de cocaïne
- 10 395 $ en devises canadiennes
- 3 balances électroniques
- 1 téléphone cellulaire
- 1 carabine à air comprimé de type pellet gun
- 1 arbalète avec flèches
- 1 carabine de calibre .22, dont l'entreposage était non sécuritaire
- 1 fusil de calibre 12, dont l'entreposage était non sécuritaire
- 1 lot de munitions diverses
Sur les lieux, les policiers ont procédé à l'arrestation de cinq individus de Gatineau, soit trois hommes de 55, 38 et 27 ans ainsi que deux femmes de 49 et 34 ans.
Des accusations de possession de stupéfiants en vue d'en faire le trafic, de trafic de stupéfiants et d'entreposage négligent d'armes à feu seront soumises au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP). D'autres accusations pourraient s'ajouter.
Les cinq individus ont été libérés sous promesse de comparaître assortie de diverses conditions.
Le Service de police effectuera un suivi auprès de la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ) en ce qui a trait au commerce situé au 325, rue Notre-Dame à Gatineau, soit le Café Renaissance.
L'unité canine du SPVG a été mise à contribution dans ce dossier.

Le SPVG poursuit sa lutte contre la drogue et invite toute personne ayant de l'information concernant le trafic de stupéfiants à contacter sa ligne info au 819 243-INFO (4636), option 2. Toutes les informations reçues sont traitées de façon confidentielle.

– 30 –
     
Suivez-nous dans les médias sociaux

Publié par
Service de police de la Ville de Gatineau
Source
Andrée East
Agente relationniste
Service de police
Ville de Gatineau
east.andree@gatineau.ca
@policegatineau

À propos de Gatineau

Reconnue pour sa qualité de vie, Gatineau est une ville de 285 000 habitants. Elle est située sur la rive nord de la rivière des Outaouais, et s'étend à l'est et à l'ouest de la rivière Gatineau.

Retourner au haut de la page