Ville de Gatineau
Dans le temps des Fêtes, ne vous faites pas enguirlander. Tes boules, ta queue : #GARDEÇAPOURTOI!
Passer au contenu principal
Ce communiqué a été publié le 21 décembre 2020. L'information dans ce communiqué pourrait ne plus être à jour et certains liens pourraient ne plus être fonctionnels.
Ville de Gatineau
Communiqué
Dans le temps des Fêtes, ne vous faites pas enguirlander. Tes boules, ta queue : #GARDEÇAPOURTOI!

Gatineau, le 21 décembre 2020. – La situation pandémique actuelle, avec toutes les restrictions qui s'y rattachent, amène les gens à passer plus de temps en ligne, notamment pour se changer les idées. Dans ce contexte, et à l'approche de la période des Fêtes où de nombreux citoyens seront en congé à la maison, le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) tient à sensibiliser la population aux dangers associés au sextage (sexting) et au fait de se montrer nu ou de poser des actes sexuels devant une caméra, et ce, autant pour les adolescents que pour les adultes.


Faits en bref

Depuis le début de l'année, le SPVG a enregistré une hausse importante du nombre de plaintes pour sextorsion.
– Du 1er janvier au 30 novembre 2020, 46 plaintes ont été déposées au SPVG pour des tentatives d'extorsion ou de chantage liées à l'utilisation d'images ou de vidéos à caractère sexuel.
– Pour l'année 2019, le SPVG avait recensé un total de 31 plaintes pour pareille matière.
Le SPVG croit que les mesures de confinement entourant la COVID-19 jouent un rôle indirect dans cette hausse du nombre de dossiers. Les gens étant confinés passent plus de temps en ligne et sont donc plus à risque. De plus, cela amène les personnes célibataires à se tourner davantage vers les sites de rencontre et les rencontres virtuelles.
Dans ce contexte, le SPVG a adapté le visuel de son programme #GARDEÇAPOURTOI avec des couleurs festives des Fêtes afin de rappeler l'importance d'être prudent dans ses échanges d'images intimes en ligne.
– Rappelons qu'au nom de ce programme, un concept visuel où l'on joue avec le double sens des expressions sexuelles empruntées par les jeunes a été élaboré afin de faciliter la communication avec eux.

Ce qu'il faut savoir

Il n'est jamais recommandé de poser des gestes intimes ou compromettants sur Internet, et ce, même avec un conjoint ou une personne digne de confiance et lorsque que l'on croit que la conversation est privée.
– Malgré cette mise en garde, si des citoyens choisissent de partager des images d'eux à caractère sexuel, il importe qu'ils redoublent de prudence : tous les fichiers pourraient se retrouver dans Internet ou entre de mauvaises mains.
– Une fois en circulation dans le Web, il est très difficile, voire impossible, d'effacer toutes les traces d'un fichier. Une action posée dans le monde virtuel peut suivre un individu toute sa vie!
Peu importe l'âge, toute personne partageant ou diffusant une photo ou une vidéo à caractère sexuel sans le consentement de la personne y figurant commet l'infraction suivante au Code criminel : publication d'images intimes non consensuelle.
Rappelons également que lorsque le sextage inclut des fichiers multimédias de personnes mineures (ex. : photos ou vidéos), il s'agit d'une forme de pornographie juvénile.
– Bien souvent, les jeunes vont s'adonner au sextage pour séduire ou pour attirer l'attention d'une personne en particulier. Toutefois, ils oublient souvent que le sextage n'est pas une forme de séduction, mais plutôt une forme de pornographie juvénile et que les conséquences sont graves.

Adaptation de la campagne #GARDEÇAPOURTOI


Liens connexes

Sextorsion

#GARDEÇAPOURTOI

Pensez cybersécurité

– 30 –
     
Suivez-nous dans les médias sociaux

Publié par
Service de police de la Ville de Gatineau
Source
Andrée East
Agente relationniste
Service de police
Ville de Gatineau
east.andree@gatineau.ca
@policegatineau

À propos de Gatineau

Reconnue pour sa qualité de vie, Gatineau est une ville de 285 000 habitants. Elle est située sur la rive nord de la rivière des Outaouais, et s'étend à l'est et à l'ouest de la rivière Gatineau.

Retourner au haut de la page