Ville de Gatineau
PASC : Thèmes du mois de mars
Passer au contenu principal
Ce communiqué a été publié le 3 mars 2020. L'information dans ce communiqué pourrait ne plus être à jour et certains liens pourraient ne plus être fonctionnels.
Ville de Gatineau
Communiqué
PASC : Thèmes du mois de mars

Gatineau, le 3 mars 2020. – Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) et le Service de police d'Ottawa (SPO) continuent d'unir leurs forces pour assurer une amélioration de la sécurité des routes de la région. Ce mois-ci, les deux services de police mettront l'accent sur la sécurité en autobus et en zones scolaires ainsi que la conduite avec les facultés affaiblies lors de leurs opérations.

Thème 1 : Sécurité en autobus et en zones scolaires

Pour assurer la sécurité de tous, il est important de respecter l'ensemble de la signalisation en place et d'obtempérer aux signaux des brigadiers scolaires.
Les usagers de la route se doivent d'être attentifs à la signalisation et aux arrêts fréquents des autobus scolaires.
L'écolier doit être vu des autres usagers de la route, que ce soit lorsqu'il circule pour se rendre à l'école, à son arrêt d'autobus ou lorsqu'il traverse devant ce dernier.
Les conducteurs sont encouragés à faire preuve de vigilance près des corridors scolaires qui ont été aménagés afin d'améliorer la sécurité des enfants qui utilisent un mode actif pour se rendre à l'école.
Rappelons que depuis le 1er août 2019, les amendes pour les excès de vitesse commis dans les zones scolaires, en période scolaire sont maintenant doublées.

Thème 2 : Conduite avec les facultés affaiblies

En 2019, les policiers du SPVG ont procédé à 283 arrestations en lien avec la conduite avec les capacités affaiblies par l'alcool ou la drogue.
Rappelons que la conduite avec les facultés affaiblies, que ce soit par l'alcool ou la drogue, est une infraction criminelle et que les conséquences sont les mêmes. La suspension du permis de conduire ainsi que le remorquage et la saisie du véhicule font également partie des conséquences. Optez plutôt pour un conducteur désigné, un taxi, le transport en commun, l'hospitalité de votre entourage ou encore un service de raccompagnement.
D'ailleurs, le SPVG a récemment déployé sur son territoire le programme CoDeBars, qui vise à prévenir la conduite avec les capacités affaiblies par l'alcool grâce à l'identification de conducteurs désignés. La liste des établissements participants est disponible au codebars.ca.
Notons que, depuis le 18 décembre 2018, le Code criminel du Canada stipule que les policiers peuvent ordonner à quiconque conduit un véhicule à moteur de fournir immédiatement un échantillon d'haleine, qu'ils soupçonnent ou non que ses facultés sont affaiblies par l'alcool, la drogue ou une combinaison des deux.
Rappelons également que le cannabis produit des effets qui nuisent à la conduite automobile. De 2013 à 2017, la SAAQ note chez les conducteurs décédés dans un accident de la route au Québec que, 34 % avaient des drogues licites ou illicites dans le sang et 20 % avaient du cannabis dans le sang
De plus, avoir « la garde ou le contrôle d'un véhicule à moteur » tout en ayant les facultés affaiblies constitue une infraction au même titre que la conduite avec les capacités affaiblies. Rappelez-vous : même si vous ne voulez que dormir dans votre auto, vous pourriez être accusé en vertu du Code criminel.
Ne prenez aucun risque et soyez responsable, c'est la seule solution!

Rappel : Le PASC

Le Programme d'application sélective en matière de circulation (PASC) vise entre autres à :
- Réduire des collisions sur les voies publiques de Gatineau et d'Ottawa
- Conscientiser le public aux questions de sécurité des routes
- Améliorer la communication, la coopération et la collaboration parmi les organismes voués à la sécurité des routes.
Selon l'approche intégrée en sécurité routière 2019-2021, le SPVG souhaite initier un nouveau moyen de communication pour véhiculer les messages de prévention en matière de sécurité routière.
Ainsi, le SPVG concentre ses opérations routières sous différents thèmes. Chaque mois de l'année, deux priorités en matière de sécurité routière sont mises en lumière pour une application de la loi complémentaire à celle que les policiers font dans leur quotidien.
La collaboration entre les divers services municipaux et policiers est la clé d'une amélioration du bilan routier et de la sécurité routière. Mais le changement passera surtout par l'adoption d'un comportement positif par chaque utilisatrice et chaque utilisateur du réseau routier.

Le SPVG rappelle à la population qu'il est toujours possible de lui soumettre de l'information en contactant sa ligne info au 819 243-4636. Les informations reçues sont traitées de façon confidentielle.


Vidéo

Prudence en zones scolaires


Images


Liens connexes

Prudence près des écoles et corridors scolaires

Transport scolaire (SAAQ)

Sécurité des enfants à pied (SAAQ)

Ce que dit la loi pour la conduite avec les facultés affaiblies (SAAQ)

Programme CoDeBars

– 30 –
     
Suivez-nous dans les médias sociaux

Publié par
Service de police de la Ville de Gatineau
Source
Renée-Anne St-Amant
Agente relationniste
Service de police
Ville de Gatineau
st-amant.renee-anne@gatineau.ca
@policegatineau

À propos de Gatineau

Reconnue pour sa qualité de vie, Gatineau est une ville de 285 000 habitants. Elle est située sur la rive nord de la rivière des Outaouais, et s'étend à l'est et à l'ouest de la rivière Gatineau.

Retourner au haut de la page