Ville de Gatineau
La Ville de Gatineau octroie de nouvelles ressources au SPVG
Passer au contenu principal
Ce communiqué a été publié le 21 septembre 2021. L'information dans ce communiqué pourrait ne plus être à jour et certains liens pourraient ne plus être fonctionnels.
Ville de Gatineau
Communiqué
La Ville de Gatineau octroie de nouvelles ressources au SPVG

Gatineau, le 21 septembre 2021. – Les membres du conseil municipal de la Ville de Gatineau entérineront aujourd'hui des résolutions qui autorisent le directeur du Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG), monsieur Luc Beaudoin, à signer trois nouveaux protocoles d'entente. Ils ont été négociés avec le ministère de la Sécurité publique du Québec (MSP) en vue de lutter contre la criminalité en matière de violence conjugale, d'exploitation sexuelle et de pornographie juvénile. Cette annonce est conditionnelle à l'adoption du conseil municipal lors de la séance de ce soir.


Faits en bref

Les protocoles découlent d'annonces récentes du gouvernement provincial afin de répondre aux préoccupations des services de police, de leurs partenaires et de la population pour ces types de crimes émergents.
En vertu de ces ententes, la Ville de Gatineau recevra du MSP une subvention de 5 M$ sur cinq ans, pour un investissement municipal d'environ 500 000 $. Ces sommes couvriront la durée totale des protocoles, qui s'échelonneront du 1er avril 2021 au 31 mars 2026 .
L'affectation des nouvelles ressources se fera graduellement au cours des prochains mois.

Premier protocole d'entente

Le premier protocole d'entente avec le MSP portera sur l'octroi d'une nouvelle subvention à la Ville de Gatineau pour accroître la participation du SPVG à l'équipe intégrée de lutte contre le proxénétisme.
Précisons que deux sergents-détectives du SPVG se consacrent déjà à temps complet à cette équipe d'enquête intégrée depuis 2017.
Le phénomène de l'exploitation sexuelle n'ayant pas de frontière, les sommes octroyées permettront au SPVG de poursuivre sa participation active à cette équipe provinciale spécialisée dans la lutte contre le proxénétisme.
Bonifiée de deux nouvelles ressources spécialisées, l'équipe du SPVG comptera éventuellement trois sergents-détectives et un examinateur en informatique judiciaire.
Afin de créer un pôle d'enquête régional, ces quatre ressources du SPVG travailleront étroitement avec six membres de la Sûreté du Québec en Outaouais et opéreront sous l'égide d'une coordination provinciale.
Une meilleure coordination régionale et provinciale permettra de faciliter les enquêtes criminelles contre ces réseaux qui ont de multiples retombées locales.

Deuxième protocole d'entente

Le deuxième protocole d'entente avec le MSP prévoit l'octroi d'une subvention à la Ville de Gatineau pour la participation du SPVG à l'équipe intégrée de lutte contre la pornographie juvénile.
Cette équipe provinciale aura pour mandat de lutter contre la production et la distribution de pornographie juvénile.
Les sommes octroyées permettront au SPVG de s'adjoindre un sergent-détective spécialisé en pornographie juvénile, qui se joindra à l'équipe provinciale intégrée qui sera composée de sept enquêteurs appuyés par des analystes spécialement formés et des équipes spécialisées en soutien technologique.
En plus du SPVG, l'équipe provinciale sera composée des services de police de Laval, de Longueuil, de Québec, de Montréal et de la Sûreté du Québec.
Considérant que le SPVG enquête déjà plusieurs dossiers qui lui sont transmis à la suite de signalements résultants de la cybersurveillance effectuée par la Sûreté du Québec, l'ajout de cette ressource permettra notamment une meilleure coordination provinciale des enquêtes pour lutter contre cette criminalité grandissante qui n'épargne pas Gatineau.

Troisième protocole d'entente

Le troisième protocole d'entente avec le MSP portera sur le financement et la mise en place de ressources humaines dédiées à l'intervention et à la prévention de la criminalité liée à la violence conjugale.
L'augmentation des féminicides au Québec et la complexité du phénomène de la violence conjugale exigent des services de police qu'ils mettent en place des actions ciblées et adaptées à leur réalité locale.
La violence conjugale est une priorité pour le SPVG, qui souhaite bonifier son équipe spécialisée dans le but d'optimiser ses interventions en la matière et de favoriser une approche centrée sur les victimes.
L'ajout de ressources humaines qui se spécialiseront dans ce type de criminalité permettra au SPVG d'intensifier ses actions en matière de détection, de prévention et d'interventions ciblées en violence conjugale.
Le SPVG réitère ainsi l'importance de mettre en place une approche concertée avec les autres réseaux d'intervenants.
En signant le protocole d'entente avec le MSP, le SPVG pourra ajouter un professionnel et trois agents à son équipe spécialisée en violence conjugale.


Citations

« Je me réjouis aujourd'hui de l'adoption de ces résolutions, qui amélioreront certainement la protection de la population de Gatineau en matière de violence conjugale et de crimes sexuels. Je remercie le ministère de la Sécurité publique du gouvernement du Québec pour sa collaboration à la réalisation de ces ententes », a affirmé M. Maxime Pedneaud-Jobin, maire de la Ville de Gatineau.

« L'ajout de ressources spécialisées est devenu incontournable pour lutter efficacement contre les réseaux de proxénétisme et de traite de personnes à des fins d'exploitation sexuelle qui opèrent généralement sur une base interrégionale, ainsi que pour combattre le phénomène mondial de la pornographie juvénile qui a pris beaucoup d'ampleur au cours des dernières années. Malheureusement, Gatineau n'est pas épargnée ni par ces crimes émergents, ni par ces prédateurs, ni par la violence conjugale qui continue de faire trop de victimes et qui est extrêmement complexe à prévenir. Je suis donc très heureux d'avoir l'aval du conseil municipal pour bénéficier des subventions offertes par le ministère de la Sécurité publique », a déclaré Luc Beaudoin, directeur du Service de police de la Ville de Gatineau.

– 30 –
     
Suivez-nous dans les médias sociaux

Publié par
Service de police de la Ville de Gatineau
Source
Mariane Leduc
Responsable des communications et des relations avec la communauté
Service de police
Ville de Gatineau
leduc.mariane@gatineau.ca
@policegatineau

À propos de Gatineau

Reconnue pour sa qualité de vie, Gatineau est une ville de 290 000 habitants. Elle est située sur la rive nord de la rivière des Outaouais, et s'étend à l'est et à l'ouest de la rivière Gatineau.

Retourner au haut de la page