Ville de Gatineau
Homme barricadé sur la rue Pilon
Passer au contenu principal
Ce communiqué a été publié le 19 juin 2020. L'information dans ce communiqué pourrait ne plus être à jour et certains liens pourraient ne plus être fonctionnels.
Ville de Gatineau
Communiqué
Homme barricadé sur la rue Pilon

Gatineau, le 19 juin 2020. – Les policiers du Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) ont finalement procédé à l'arrestation de l'individu barricadé dans une résidence de la rue Pilon depuis peu avant midi hier, le jeudi 18 juin, et ce, après un siège qui aura duré plus de 24 heures.


Faits en bref

Les policiers se sont rendus à une résidence de la rue Pilon, dans le secteur de Hull, afin d'intervenir auprès d'un homme en situation de détresse psychologique.
L'individu, âgé dans la trentaine, s'est rapidement désorganisé et s'est ensuite barricadé dans la résidence.
Considérant la nature menaçante des propos tenus par l'individu envers lui-même, un périmètre de sécurité a été érigé. Plusieurs résidences avoisinantes ont été évacuées par mesure de précaution.
Des négociations ont ensuite été entamées afin d'obtenir une reddition pacifique de l'individu, mais il a refusé de collaborer avec les policiers.
Le poste de commandement unifié a été déplacé sur les lieux.
Le groupe d'intervention (GI), ainsi que l'unité canine du SPVG ont été dépêchés sur les lieux afin de contribuer à l'intervention.
Malgré une communication quasi constante qui s'est poursuivie tout au long de la nuit et de la journée, sans que l'individu ne trouve le sommeil, l'individu a continué à refuser de collaborer et il s'est finalement réfugié dans un endroit difficile d'accès et à espace restreinte.
Le SPVG a dû faire appel à divers partenaires au cours de l'opération, dont des ingénieurs pour évaluer la structure de la maison afin d'assurer une intervention sécuritaire pour l'ensemble des parties impliquées. Des mesures hors de l'ordinaire ont dû être utilisées pour sortir l'individu de sa position.
L'homme, qui est connu du SPVG, a finalement été arrêté par les policiers peu après 15 h 30. Celui-ci sera transporté à l'hôpital pour y recevoir les soins nécessaires et y soigner des blessures mineures qu'il s'est lui-même infligées.
L'opération aura donc duré plus de 27 heures et aura nécessité la mobilisation de plus d'une vingtaine de policiers, en plus de partenaires externes.
L'enquête se poursuivra à savoir si des accusations seront portées contre l'individu à la suite de cette intervention

Intervention en matière de détresse psychologique et prise de périmètre :

Les opérations en matière de détresse psychologique nécessitant une prise de périmètre sont des événements qui nécessitent du temps et où la santé et la sécurité du sujet faisant l'objet de l'intervention et de l'ensemble des policiers doivent être priorisées.
Le SPVG prône une approche de négociation et vise une reddition pacifique de l'individu.
Les officiers en charge de l'intervention réévaluent constamment les stratégies en fonction des nouveaux éléments afin d'adopter la meilleure approche permettant une conclusion sécuritaire.
– 30 –
     
Suivez-nous dans les médias sociaux

Publié par
Service de police de la Ville de Gatineau
Source
Andrée East
Agente relationniste
Service de police
Ville de Gatineau
east.andree@gatineau.ca
@policegatineau

À propos de Gatineau

Reconnue pour sa qualité de vie, Gatineau est une ville de 285 000 habitants. Elle est située sur la rive nord de la rivière des Outaouais, et s'étend à l'est et à l'ouest de la rivière Gatineau.

Retourner au haut de la page