Ville de Gatineau
La Ville de Gatineau entreprend la révision de son Plan de gestion des matières résiduelles
Passer au contenu principal
La Ville de Gatineau entreprend la révision de son Plan de gestion des matières résiduelles
La Ville de Gatineau entreprend la révision de son Plan de gestion des matières résiduelles

En savoir plus

Dans cette page

Voir aussi

En savoir plus

Dans cette page

Voir aussi

Ce communiqué a été publié le 29 avril 2014. L'information dans ce communiqué pourrait ne plus être à jour et certains liens pourraient ne plus être fonctionnels.
Gatineau, le 29 avril 2014. – La Ville de Gatineau entreprend la révision de son Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) pour les années 2016 à 2020 afin de réduire les déchets sur son territoire.

« Au cours des dernières années, les Gatinois nous ont permis de faire d'importants progrès dans la collecte des matières résiduelles. La politique provinciale adoptée en 2011 nous propose des objectifs très ambitieux. Je suis confiant que tous les citoyens et les entreprises continueront à faire des efforts pour améliorer notre performance et atteindre les nouveaux objectifs du gouvernement provincial », a déclaré le maire de Gatineau, monsieur Maxime Pedneaud-Jobin.

Ainsi, la nouvelle Politique québécoise de gestion des matières résiduelles préconise de :
• Ramener à 700 kg par habitant la quantité de matières résiduelles éliminées, soit une réduction de 110 kg par habitant par rapport à 2008;
• Recycler 70 % du papier, du carton, du plastique, du verre et du métal;
• Recycler 60 % de la matière organique putrescible résiduelle;
• Recycler ou valoriser 80 % des résidus de béton, brique et asphalte;
• Trier à la source ou acheminer vers un centre de tri 70 % des résidus de construction, de rénovation et de démolition.

De plus, le gouvernement prévoit légiférer en vue d'interdire l'enfouissement du papier, du carton et du bois en 2014, ainsi que les matières organiques d'ici 2020. Ces enjeux importants devront être considérés dans la réflexion sur la gestion des matières résiduelles qui sont produites à Gatineau.

« La révision du PGMR ne se fera pas en vase clos. Dès ce printemps, on compte présenter aux citoyens, institutions, commerces, industries et autres acteurs du milieu le dernier bilan du PGMR et les enjeux qui nous attendent. De là, nous pourrons dresser la liste des nouvelles orientations à donner au PGMR ainsi que les objectifs à atteindre, les moyens à mettre en place et le niveau de service à offrir. Ce nouveau projet de PGMR, élaboré par et pour tous ses citoyens, sera ensuite présenté en consultation publique au printemps 2015 », a expliqué la présidente de la Commission consultative sur l'environnement et conseillère municipale, madame Denise Laferrière.

Le PGMR 2016-2020 devra être déposé au conseil municipal au plus tard le 31 octobre 2015. Son entrée en vigueur est prévue en 2016.

À propos de Gatineau

Reconnue pour sa qualité de vie, Gatineau est une ville de 285 000 habitants. Elle est située sur la rive nord de la rivière des Outaouais, et s'étend à l'est et à l'ouest de la rivière Gatineau.

Retourner au haut de la page