Ville de Gatineau
Accusations portées à l'encontre d'un Gatinois pour des agressions sexuelles répétées sur sa fille
Passer au contenu principal
Accusations portées à l'encontre d'un Gatinois pour des agressions sexuelles répétées sur sa fille
Accusations portées à l'encontre d'un Gatinois pour des agressions sexuelles répétées sur sa fille

En savoir plus

Dans cette page

Voir aussi

En savoir plus

Dans cette page

Voir aussi

Ce communiqué a été publié le 23 mai 2014. L'information dans ce communiqué pourrait ne plus être à jour et certains liens pourraient ne plus être fonctionnels.
Gatineau, le 23 mai 2014. – En février dernier, le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a procédé à l'arrestation de monsieur Robert Jean, un résidant de Gatineau âgé de 68 ans, pour des agressions sexuelles répétées sur sa fille biologique atteinte d'une déficience intellectuelle. Robert Jean comparaîtra ce matin au palais de justice de Gatineau pour répondre à trois chefs d'accusation d'agression sexuelle par une personne en situation d'autorité sur une personne vulnérable (article 153.1 (1) du Code criminel), d'inceste (article 155 (2) du Code criminel) et d'agression sexuelle en vertu de l'article 271 a) du Code criminel.

Les agressions sexuelles se seraient produites sur une période de quatorze ans, de 1991 à 2005, alors que la victime, âgée de 18 ans à 32 ans, était en situation de dépendance envers son père. La victime habite aujourd'hui avec un membre de sa famille qui veille à son bien-être.

Après s'être confiée à une personne de sa famille et avoir reçu de précieux conseils du Centre d'aide et de lutte contre les agressions sexuelles de l'Outaouais (CALAS), la victime s'est elle-même rendue à un poste de police du SPVG afin de porter plainte en janvier 2014. Le témoignage de la victime et l'enquête qui s'est ensuivie ont permis de procéder à l'arrestation de Robert Jean le 10 février. Il a été libéré avec une promesse de comparaître et une interdiction d'entrer en contact de façon directe ou indirecte avec la victime.

Le SPVG, et plus particulièrement les enquêteurs ayant mené cette enquête, tient à souligner le courage de la victime qui a su dénoncer, à une personne en qui elle avait confiance, les agressions qu'elle a subies sur plusieurs années.

Le SPVG invite les victimes d'agression à caractère sexuel à ne pas hésiter à demander de l'aide et à venir porter plainte au SPVG en se présentant à l'un des postes de police ou en communiquant avec le 819 246-0222.

À propos du CALAS

Après plus de 30 ans d'existence, le Centre d'aide et de lutte contre les agressions sexuelles de l'Outaouais est connu et reconnu par sa communauté. Il demeure un organisme communautaire incontournable dans le soutien aux femmes survivantes d'agressions à caractère sexuel, mais aussi dans la défense des droits des femmes.

Par son travail d'aide directe, le CALAS soutient les femmes de 12 ans et plus ayant vécu une agression à caractère sexuel sans égard à leur origine ethnique, à leur orientation sexuelle ou à leur handicap. Son travail vise à réduire les conséquences des agressions à caractère sexuel, que celles-ci soient récentes ou qu'elles remontent à plusieurs années. Cette démarche peut prendre la forme de suivi individuel, de groupe ou d'accompagnements divers.

Le CALAS de l'Outaouais peut être joint au 819 771-1773 ou au 1 866 757-7757 (numéro sans frais).

À propos de Gatineau

Reconnue pour sa qualité de vie, Gatineau est une ville de 285 000 habitants. Elle est située sur la rive nord de la rivière des Outaouais, et s'étend à l'est et à l'ouest de la rivière Gatineau.

Retourner au haut de la page