Ville de Gatineau
Transition à la présidence de la STO
Passer au contenu principal
Transition à la présidence de la STO
Transition à la présidence de la STO

En savoir plus

Dans cette page

Voir aussi

En savoir plus

Dans cette page

Voir aussi

Ce communiqué a été publié le 9 juin 2014. L'information dans ce communiqué pourrait ne plus être à jour et certains liens pourraient ne plus être fonctionnels.
« J'ai entièrement confiance en M. Carpentier qui aura comme mandat de compléter les virages amorcés »
- Maxime Pedneaud-Jobin

Gatineau, le 9 juin 2014 – À l'occasion d'une conférence de presse tenue ce matin, le maire de Gatineau a dressé le bilan de sa présidence à la STO en compagnie de son successeur, Gilles Carpentier. M. Pedneaud-Jobin cédera officiellement sa place demain à l'occasion de la séance du conseil municipal lorsque la nomination de M. Carpentier sera acceptée par les élus. Il affirme quitter avec la conviction d'avoir rempli les promesses faites à la population lors de la campagne électorale de l'automne dernier. « En octobre, je me suis engagé à prendre la présidence de la STO pour les six premiers mois de mon mandat afin d'imposer des virages importants à l'organisation dans le service rendu aux usagers et dans les façons de faire. Six mois plus tard, la STO a adopté la mise en place de mesures particulières, entourant le service du Rapibus, pour les cinq secteurs les plus problématiques. De plus, un mandat clair a été donné pour la révision de la gestion de l'organisation. Évidemment, il reste beaucoup de travail à faire, mais M. Carpentier a désormais tout en mains pour mener la STO à bon port », a déclaré Maxime Pedneaud-Jobin.

Le maire est également revenu sur des changements apportés rapidement au cours des derniers mois dans l'organisation. Il cite en exemple le dialogue continu avec les usagers affectés par la mise en service du Rapibus, notamment par des séances de consultation et des échanges quasi-quotidiens entre son équipe et les usagers concernés. Il insiste également sur les pratiques de communication qui ont considérablement été transformées avec la mise en place d'un bilan périodique et le dévoilement des chiffres à la population concernant l'achalandage, la satisfaction et les temps de déplacement. « Au plan organisationnel, et dans le contexte dans lequel nous nous trouvons, ces gestes étaient incontournables. La STO a eu sa part de succès par le passé grâce à différentes initiatives, par exemple la carte à puce, il faut désormais ajouter à sa marque de commerce les valeurs d'ouverture et de transparence à l'égard des usagers et des citoyens. Un style plus ouvert dans la façon de faire des communications sera désormais une priorité de tous les instants dans les pratiques de l'organisation », a expliqué M. Pedneaud-Jobin.

Associé de près à la nouvelle direction de la STO et aux chantiers qu'elle a entrepris au cours des six derniers mois, Gilles Carpentier entreprend son mandat avec enthousiasme et optimisme. Il estime avoir tous les outils en mains afin de contribuer à remplir les engagements du conseil d'administration envers les usagers et ceux pris par le conseil municipal dans son programme. Il estime être entouré de membres engagés au sein de son CA et, selon lui, cela lui donnera l'appui nécessaire pour mener à bien son mandat. « Une de mes priorités pendant les 3 prochaines années et demi sera l'intérêt supérieur de mes concitoyens et des usagers de la STO. Je suis confiant qu'avec la collaboration et l'expertise de l'équipe de la STO, nous serons en mesure de mettre les efforts nécessaires pour atteindre nos objectifs d'achalandage et pour optimiser les services rendus à la population. J'en profite pour souligner le travail des employés et les assurer de mon entière collaboration. Nous avons déjà pris des virages importants qui nous permettent de nous diriger dans la bonne direction. Il faut poursuivre en ce sens et approfondir l'exercice d'optimisation de nos services », a conclu Gilles Carpentier.

À propos de Gatineau

Reconnue pour sa qualité de vie, Gatineau est une ville de 285 000 habitants. Elle est située sur la rive nord de la rivière des Outaouais, et s'étend à l'est et à l'ouest de la rivière Gatineau.

Retourner au haut de la page