Ville de Gatineau
Relance des fouilles archéologiques dans le cadre du projet de réaménagement de la rue Jacques-Cartier
Passer au contenu principal
Relance des fouilles archéologiques dans le cadre du projet de réaménagement de la rue Jacques-Cartier
Relance des fouilles archéologiques dans le cadre du projet de réaménagement de la rue Jacques-Cartier

En savoir plus

Dans cette page

Voir aussi

En savoir plus

Dans cette page

Voir aussi

Ce communiqué a été publié le 10 septembre 2014. L'information dans ce communiqué pourrait ne plus être à jour et certains liens pourraient ne plus être fonctionnels.
Gatineau, le 10 septembre 2014. – La Ville de Gatineau a autorisé aujourd'hui un ajustement de coût au contrat à la firme Archéotec inc. pour relancer les fouilles archéologiques, à l'intersection des rues Saint-Antoine et Jacques-Cartier, d'une somme de 71 638,39 $.

La Ville de Gatineau considère les divers artefacts trouvés lors des fouilles archéologiques comme un cadeau d'une richesse exceptionnelle et souhaite mettre en valeurs ces découvertes, en partenariat avec la communauté autochtone.

Ces fouilles archéologiques supplémentaires sont nécessaires afin de s'assurer qu'aucun artefact ne soit détruit lors de la pose du collecteur pluvial Saint-Antoine. Par ailleurs, la nouvelle superficie estimée à fouiller est d'environ 40 mètres carrés. Soulignons qu'au moins 225 outils ou pointes de projectiles ont été découverts lors des premières fouilles.

La firme Archéotec inc., fondée en 1977, regroupe plusieurs chercheurs spécialisés autant en archéologie amérindienne qu'eurocanadienne, un cartographe, un archiviste, un muséologue, des analystes en culture matérielle, un spécialiste en système d'information et de positionnement géographiques. Depuis trente ans, elle a obtenu des mandats d'effectuer des fouilles archéologiques partout au Québec.

Par ailleurs, dans le cadre des prochaines fouilles, des arrangements ont été prévus avec la firme pour permettre la présence d'observateurs des communautés autochtones conformément aux demandes des occupants du site.

Rappelons que la Ville a agi avec diligence dans ce dossier, en étant à l'écoute des préoccupations reçues et en adoptant une approche respectueuse. D'ailleurs, il y a eu plus de six rencontres entre la Ville de Gatineau et le groupe d'occupants. Lors des trois dernières rencontres, la Ville a expliqué le projet de revitalisation de la rue Jacques-Cartier, a renseigné les occupants du site des travaux de fouilles à ce jour, et ce, en présence du représentant d'Archéotec inc. qui a présenté un bon nombre d'artefacts. Enfin, la Ville de Gatineau a essayé de trouver une solution qui serait satisfaisante pour l'ensemble des parties impliquées. Ces rencontres ont d'ailleurs été qualifiées par toutes les parties impliquées de cordiales et de constructives.

Afin de donner suite à la principale demande du groupe, soit de poursuivre les fouilles archéologiques, il est impératif que les occupants quittent le site. Cette demande s'inscrit dans le respect des normes de sécurité de travail et d'assurer le bon déroulement des travaux d'archéologie et de mise en valeur du site.

Pour plus de renseignements sur les travaux de réaménagement de la rue Jacques-Cartier, visitez le gatineau.ca (mots-clés : Jacques-Cartier).

À propos de Gatineau

Reconnue pour sa qualité de vie, Gatineau est une ville de 285 000 habitants. Elle est située sur la rive nord de la rivière des Outaouais, et s'étend à l'est et à l'ouest de la rivière Gatineau.

Retourner au haut de la page