Ville de Gatineau
Un policier de Gatineau admet sa responsabilité dans un dossier de voie de fait simple
Passer au contenu principal
Un policier de Gatineau admet sa responsabilité dans un dossier de voie de fait simple
Un policier de Gatineau admet sa responsabilité dans un dossier de voie de fait simple

En savoir plus

Dans cette page

Voir aussi

En savoir plus

Dans cette page

Voir aussi

Ce communiqué a été publié le 24 novembre 2014. L'information dans ce communiqué pourrait ne plus être à jour et certains liens pourraient ne plus être fonctionnels.
Gatineau, le 24 novembre 2014. – Le vendredi 21 novembre dernier, l'agent Shawn Mahar du Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a inscrit un plaidoyer de culpabilité à une accusation sommaire de voie de fait simple devant la Cour du Québec à Gatineau.

Les faits reprochés à monsieur Mahar se sont déroulés en 2013 lors d'une partie de hockey à laquelle il prenait part. La voie de fait a été commise sur la patinoire à l'encontre d'un joueur de l'équipe adverse. En réponse à l'accusation, monsieur Mahar a reçu une absolution inconditionnelle de la cour. Il a aussi pris l'initiative personnelle de faire un don de 1500 $ à un programme d'UNICEF Canada visant à combattre la violence dans les sports chez les enfants.

L'article 119 de la Loi sur la police prévoit que tout policier reconnu coupable d'un acte criminel par procédure sommaire doit faire l'objet d'une sanction disciplinaire de destitution, à moins qu'il ne démontre que des circonstances particulières justifient une autre sanction. Ainsi, bien qu'il n'était pas en service au moment des faits, l'agent Mahar devra se soumettre à une audition disciplinaire à la suite de laquelle le comité de discipline devra recommander la sanction appropriée.

L'enquête criminelle a été menée par la Division des normes professionnelles et des affaires internes du SPVG. L'agent Mahar occupe des fonctions administratives depuis les événements en 2013.

La direction du Service de police de la Ville de Gatineau rappelle qu'elle exige que ses policiers et policières respectent les plus hauts standards en matière d'éthique et de normes professionnelles, et qu'elle n'hésite pas à mettre en place des moyens et des processus pour instaurer une véritable culture éthique au sein de son organisation.

À propos de Gatineau

Reconnue pour sa qualité de vie, Gatineau est une ville de 285 000 habitants. Elle est située sur la rive nord de la rivière des Outaouais, et s'étend à l'est et à l'ouest de la rivière Gatineau.

Retourner au haut de la page