Ville de Gatineau
Dépôt du Rapport occasionnel du vérificateur général. La Ville de Gatineau revoit ses modes de gestion avec la Société de transport de l'Outaouais
Passer au contenu principal
Dépôt du Rapport occasionnel du vérificateur général. La Ville de Gatineau revoit ses modes de gestion avec la Société de transport de l'Outaouais
Dépôt du Rapport occasionnel du vérificateur général. La Ville de Gatineau revoit ses modes de gestion avec la Société de transport de l'Outaouais

En savoir plus

Dans cette page

Voir aussi

En savoir plus

Dans cette page

Voir aussi

Ce communiqué a été publié le 25 mars 2014. L'information dans ce communiqué pourrait ne plus être à jour et certains liens pourraient ne plus être fonctionnels.
Gatineau, le 25 mars 2014. – La Ville de Gatineau mettra en place un protocole d'entente afin de mieux encadrer les diverses pratiques de gestion qui ont cours entre la Ville et la Société de transport de l'Outaouais (STO). Cet ajout aux divers processus permettra d'améliorer la reddition de comptes et les communications entre les instances de la Ville et de la STO.

Cette décision des élus gatinois s'inscrit dans la lignée des recommandations proposées par le vérificateur général de la Ville de Gatineau lors du dépôt aujourd'hui de son audit mené sur le rôle et les contrôles exercés par l'administration municipale sur sa contribution à la STO. Ceci s'ajoute à la démarche entreprise à la STO quant à la révision de la gestion et qui comprend notamment la nécessité pour la Société de tenir compte des préoccupations du conseil municipal quant à la croissance de la quote-part versée par la Ville.

« La Ville accueille favorablement les recommandations du vérificateur général et a déjà entrepris des contrôles importants dans la gestion et l'élaboration des processus avec la STO », a expliqué le maire de Gatineau et président de la STO, monsieur Maxime Pedneaud-Jobin. « L'arrivée en novembre dernier de nouveaux élus autour des tables du conseil municipal et du conseil d'administration de la STO ainsi que ma nomination comme président de la Société, alliées aux nominations de deux nouvelles directrices générales au sein des deux organismes, permettent depuis de revoir les façons de faire établies en fonction d'une perspective nouvelle », a ajouté monsieur Pedneaud-Jobin.

L'administration municipale s'assure désormais que l'élaboration du budget de la STO s'intègre à son propre processus budgétaire pour soutenir une cohérence entre les deux organisations. Les deux organismes préparent maintenant leurs budgets sur une période de cinq ans. Tout au long du processus, des discussions ont lieu, au besoin, entre les trésoriers des deux organismes pour assurer une meilleure cohérence des échéanciers et également sur le plan des hypothèses de planification financière qui touchent notamment les taux d'intérêt, les hausses salariales, l'utilisation des réserves, l'achat de carburant, les programmes de subvention et l'appropriation des surplus.

Des mesures administratives supplémentaires seront mises en place par la Ville de Gatineau afin que les décisions du conseil municipal sur les orientations budgétaires destinées à la STO soient transmises, par écrit, au conseil d'administration et à la direction générale de la Société, d'autant plus que cinq élus gatinois siègent au conseil d'administration de la STO qui est actuellement présidé par le maire.

« Considérant l'objectif du conseil municipal de limiter la hausse du fardeau fiscal des contribuables, des choix budgétaires doivent être effectués par le conseil municipal, incluant le montant de la quote-part à verser à la STO. Nous entendons donc définir clairement le rôle de l'administration municipale dans le processus menant à la contribution municipale annuelle au budget de la STO », a précisé monsieur Pedneaud-Jobin.

Le Programme triennal d'immobilisations (PTI) de la STO est adopté par le conseil municipal en même temps que le budget annuel. Tout règlement d'emprunt, qui sert généralement à financer les projets du PTI, est adopté obligatoirement par la Ville, ce qui permet également de constater l'évolution des investissements et des charges municipales.

En 2014, la contribution de la Ville de Gatineau au budget de la STO est de 51,3 millions de dollars.

À propos de Gatineau

Reconnue pour sa qualité de vie, Gatineau est une ville de 285 000 habitants. Elle est située sur la rive nord de la rivière des Outaouais, et s'étend à l'est et à l'ouest de la rivière Gatineau.

Retourner au haut de la page