Ville de Gatineau
La ville de Gatineau comptera bientôt 21 emplacements qui accueilleront des radars photo et un appareil de surveillance aux feux rouges
Passer au contenu principal
La ville de Gatineau comptera bientôt 21 emplacements qui accueilleront des radars photo et un appareil de surveillance aux feux rouges
La ville de Gatineau comptera bientôt 21 emplacements qui accueilleront des radars photo et un appareil de surveillance aux feux rouges

En savoir plus

Dans cette page

Voir aussi

En savoir plus

Dans cette page

Voir aussi

Ce communiqué a été publié le 30 septembre 2015. L'information dans ce communiqué pourrait ne plus être à jour et certains liens pourraient ne plus être fonctionnels.
Projet pilote de coopération municipale

Gatineau, le 30 septembre 2015 – Le ministre des Transports, M. Robert Poëti, la députée de Gatineau, ministre responsable de la région de l'Outaouais, ministre de la Justice et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Stéphanie Vallée, et le maire de Gatineau, M. Maxime Pedneaud-Jobin, ont annoncé aujourd'hui que 21 emplacements (voir annexe) accueilleront des radars photo et des appareils de surveillance aux feux rouges dans la ville de Gatineau. Les radars photo mobiles pourront également assurer la surveillance des zones scolaires et des chantiers routiers sur le territoire de Gatineau. C'est le Service de police de la Ville de Gatineau qui opérera ces appareils.

Les appareils mobiles seront déployés à compter du 19 octobre, et l'appareil fixe le sera à partir de la mi-novembre. Ce déploiement s'inscrit dans le cadre d'un projet pilote de coopération municipale d'une durée d'au moins 18 mois.

L'objectif : la sécurité routière

« Depuis 2009, les radars photo et les appareils de surveillance aux feux rouges ont prouvé leur efficacité pour contribuer à l'amélioration du bilan routier. C'est une réalité qui fait consensus et qui a amené de grandes agglomérations à souhaiter en inclure sur leur territoire. Je salue ces villes ainsi que l'ensemble de nos partenaires qui se mobilisent avec nous dans le but de sauver des vies et de renforcer la sécurité routière », a mentionné M. Poëti.

« Je suis fière d'appuyer l'initiative de notre gouvernement qui pose un geste concret pour améliorer la sécurité routière dans notre région. Grâce à l'ajout de ces appareils sur notre territoire, des drames humains seront évités, des coûts sociaux seront épargnés et des familles d'ici continueront de s'épanouir en toute quiétude. J'en suis ravie », a de son côté souligné la ministre Vallée.

« Je me réjouis de la collaboration entre nos équipes et M. Poeti, ministre des Transports dans ce dossier. M. le ministre a fait confiance au corps policier de Gatineau pour la mise en place de ce projet pilote dont j'attendrai les conclusions avec intérêt », a déclaré le maire de Gatineau, M. Maxime Pedneau-Jobin.

Précisons que tous les emplacements sur le territoire de la ville de Gatineau ont été choisis notamment en fonction de critères liés à la sécurité routière et à la difficulté d'effectuer à ces endroits un contrôle policier traditionnel. Les ministères des Transports et de la Sécurité publique en collaboration avec les partenaires du projet ont analysé les propositions d'emplacements soumises par la Ville et les ont approuvées avant qu'elles soient entérinées par un arrêté ministériel publié aujourd'hui. Comme c'est le cas pour les appareils déjà en fonction sur le réseau routier, chaque emplacement sera présignalé dans le but d'aviser les usagers de la route.

Une campagne publicitaire pour informer adéquatement

Dans les prochaines semaines, une campagne publicitaire sera diffusée notamment à la radio, sur Internet et sur le réseau d'affichage du ministère des Transports afin que la population puisse être informée adéquatement.

La Ville de Gatineau contribuera également à diffuser l'information à la population, à l'échelle locale. Le ministère des Transports compte aussi sur la collaboration des autres partenaires du projet, soit le ministère de la Sécurité publique, le ministère de la Justice, la Sûreté du Québec, la Ville de Montréal et le Directeur des poursuites criminelles et pénales.

Le territoire de la ville de Gatineau accueillera deux radars photo mobiles embarqués dans une fourgonnette, deux radars photo mobiles embarqués dans une remorque et un appareil de surveillance aux feux rouges qui pourra également contrôler la vitesse lors du passage du véhicule aux feux de circulation.

À l'échelle du Québec, avec le déploiement de la Phase 2 annoncé aujourd'hui, on comptera à terme 51 appareils : soit 20 radars photo mobiles, chacun pouvant desservir plusieurs emplacements, 12 radars photo fixes et 19 appareils de surveillance aux feux rouges, dont 9 pourront également contrôler la vitesse lors du passage du véhicule aux feux de circulation.

Tous ces appareils sont répartis dans les régions de la Chaudière-Appalaches, de la Capitale-Nationale, des Laurentides, de Lanaudière, de Laval, de la Montérégie, de Montréal et de l'Outaouais. Pour connaître les emplacements exacts et trouver l'information pertinente sur le projet, consultez le site Web objectifsecurite.gouv.qc.ca.

ANNEXE
RADARS PHOTO ET APPAREILS DE SURVEILLANCE AUX FEUX ROUGES
À GATINEAU

Emplacements à compter de l'automne 2015

Réseau surveillé par le Service de police de Gatineau

EmplacementType d'appareilDate de mise en opération
Boulevard Maisonneuve, à l'intersection du boulevard Sacré-Cœur, en direction nordRadar photo fixe et surveillance au feu rougeMi-novembre
(à confirmer)
Chemin d'Aylmer, entre le boulevard Wilfrid-Lavigne et la rue Victor-BeaudryRadar photo mobile19 octobre
Chemin de Montréal Est (route 148), entre le chemin Wilfrid-Lépine et la limite municipale du canton de Lochaber-Partie-OuestRadar photo mobile19 octobre
Avenue de Buckingham, entre les rues Churchill et McCallumRadar photo mobile19 octobre
Rue Georges, entre le chemin Filion et la bretelle d'accès au sud de l'autoroute 50Radar photo mobile19 octobre
Boulevard de l'Aéroport et route 148, du chemin Industriel jusqu'au boulevard Maloney Est, puis vers l'est jusqu'à la rue Mongeon (intersection la plus à l'ouest)Radar photo mobile19 octobre
Boulevard Maloney Est (route 148), entre le boulevard Lorrain (route 366) et l'avenue du Cheval-Blanc Radar photo mobile19 octobre
Boulevard Lorrain (route 366), entre le chemin Saint-Thomas et la rue Saint-GermainRadar photo mobile19 octobre
Boulevard Maloney Est (route 148), entre le boulevard Labrosse et le chemin du Lac Radar photo mobile19 octobre
Boulevard Labrosse, entre les boulevards La Vérendrye Est et Saint-René EstRadar photo mobile19 octobre
Chemin d'Aylmer, entre les chemins Vanier et AllenRadar photo mobile19 octobre
Boulevard La Vérendrye Ouest, entre les rues du Barry et de CannesRadar photo mobile19 octobre
Boulevard La Vérendrye Ouest, entre le boulevard de l'Hôpital et la rue Paquette; montée Paiement, entre les boulevards La Vérendrye Ouest et du CarrefourRadar photo mobile19 octobre
Boulevards Fournier et Gréber, du demi-tour du boulevard Fournier jusqu'à la rue du Barry; boulevard Maloney Ouest, de la rue de la Savanne jusqu'à la rue Saint-LouisRadar photo mobile19 octobre
Rue Saint-Louis (route 307), entre le chemin des Érables et la rue de Monte-CarloRadar photo mobile19 octobre
Chemin Pink et boulevard Saint-Raymond, entre les boulevards des Grives et Louise-Campagna Radar photo mobile19 octobre
Boulevard Saint-Joseph, entre les rues Juneau et Jean-ProulxRadar photo mobile19 octobre
Boulevard des Allumettières, de l'autoroute 50 au boulevard Maisonneuve; boulevard Maisonneuve, entre le boulevard Sacré-Cœur et la rue LaurierRadar photo mobile19 octobre
Boulevard Saint-Raymond, entre les boulevards de la Cité-des-Jeunes et Saint-JosephRadar photo mobile19 octobre
Boulevard des Allumettières, entre le boulevard Wilfrid-Lavigne et la rue VanierRadar photo mobile19 octobre
Boulevard de la Carrière, entre l'intersection des rues Adrien-Robert et Jean-Proulx, jusqu'au boulevard MontclairRadar photo mobile19 octobre

À propos de Gatineau

Reconnue pour sa qualité de vie, Gatineau est une ville de 285 000 habitants. Elle est située sur la rive nord de la rivière des Outaouais, et s'étend à l'est et à l'ouest de la rivière Gatineau.

Retourner au haut de la page