Mise en garde concernant les articles lumineux distribués le soir de l'Halloween
Passer au contenu principal
Mise en garde concernant les articles lumineux distribués le soir de l'Halloween
Mise en garde concernant les articles lumineux distribués le soir de l'Halloween

En savoir plus

Dans cette page

Voir aussi


Gatineau, le 1er novembre 2017. – Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) émet une mise en garde au sujet d'articles lumineux qui ont été distribués le soir de l'Halloween en 2016 et en 2017. Cette mise en garde concerne un total de près de 14 000 articles lumineux.

Le macaron arborant le logo du SPVG et trois lumières aux couleurs des gyrophares de police est un article promotionnel pour sensibiliser la population à la sécurité routière et à l'importance d'être visible le soir de l'Halloween ou lors de promenades nocturnes. L'article lumineux n'est pas un jouet et, par conséquent, ne doit pas être laissé dans les mains d'un jeune enfant sans surveillance. Il est important de savoir que le macaron lumineux est alimenté par deux piles au lithium de type CR927 de trois volts. Il s'agit d'un modèle standard utilisé dans une grande diversité d'appareils électroniques comme des montres et des calculatrices. Toutefois, la facilité avec laquelle peut être dévissé le compartiment contenant les piles peut constituer un risque, de même que l'épingle de sûreté utilisée pour fixer le macaron aux vêtements.

Cette mise en garde est émise à la suite de l'appel d'une citoyenne dont l'enfant de deux ans a réussi à ouvrir le caisson en jouant avec l'article lumineux. Bien que l'enfant n'ait subi aucune blessure et qu'il s'agit du premier événement du genre rapporté aux policiers, le SPVG souhaite mettre en garde les parents à cet effet.

La direction du SPVG va procéder à la révision des processus d'acquisition avec le Service des finances de la Ville de Gatineau afin de s'assurer que la situation est corrigée.

Conseils de santé en cas d'ingestion d'une pile bouton

- Dans la plupart des cas, l'ingestion d'une pile bouton n'a pas de conséquences graves. Il faut toutefois toujours s'assurer par radiographie que la pile n'est pas coincée dans l'oesophage.

- Dès qu'il y a un doute qu'une pile bouton a pu être avalée, il est recommandé de consulter un médecin en se rendant à l'urgence la plus près. N'attendez pas que des symptômes apparaissent avant de consulter.

- En cas d'ingestion, les symptômes initiaux peuvent être similaires aux autres maladies infantiles telles que la toux, la salivation et l'inconfort.

- Ne rien donner à boire ni à manger à la personne ou à l'enfant tant qu'une radiographie n'a pas confirmé que la pile ingérée ne se situe pas dans l'oesophage.

En cas de questionnement, les citoyens peuvent communiquer avec la ligne Info-Santé au 811.

Disposition des piles

Les citoyens qui souhaitent se départir de l'article promotionnel sont invités à consulter la page Web suivante pour connaître les façons de se départir de vieilles piles et batteries (tous modèles confondus) en tout respect de l'environnement :

http://www.gatineau.ca/portail/default.aspx?p=guichet_municipal/compostage_recyclage_ordures/piles_telephones_cellulaires

À propos de Gatineau

Reconnue pour sa qualité de vie, Gatineau est une ville de 285 000 habitants. Elle est située sur la rive nord de la rivière des Outaouais, et s'étend à l'est et à l'ouest de la rivière Gatineau.

Retourner au haut de la page