Ville de Gatineau
« Les ainés de Gatineau lourdement pénalisés par une décision de la Conférence régionale des élus » Maxime Pedneaud-Jobin, Maire de Gatineau
Passer au contenu principal
« Les ainés de Gatineau lourdement pénalisés par une décision de la Conférence régionale des élus » Maxime Pedneaud-Jobin, Maire de Gatineau
« Les ainés de Gatineau lourdement pénalisés par une décision de la Conférence régionale des élus » Maxime Pedneaud-Jobin, Maire de Gatineau

En savoir plus

Dans cette page

Voir aussi

En savoir plus

Dans cette page

Voir aussi

Ce communiqué a été publié le 6 octobre 2014. L'information dans ce communiqué pourrait ne plus être à jour et certains liens pourraient ne plus être fonctionnels.
Gatineau, 6 octobre 2014 : Au sortir de la rencontre des membres du conseil d'administration de la Conférence régionale des élus tenue aujourd'hui à Lac-Ste-Marie, les représentants de la ville de Gatineau, Mesdames Denise Laferrière, Mireille Apollon, Louise Boudrias ainsi que Monsieur Maxime Pedneaud-Jobin ont tenu à dénoncer, la décision de la CRÉO d'accorder aux ainés de la zone urbaine moins du tiers de l'enveloppe financière liée à l'entente spécifique pour l'amélioration des conditions de vie des ainés de l'Outaouais.

« Je conteste fermement la décision de la CREO de ne pas distribuer de façon équitable un montant suffisant permettant de financer adéquatement les projets de nos ainés en milieu urbain. Il est important de rappeler que Gatineau regroupe 66 % des personnes âgées de 65 ans et plus et 69 % de celles de 75 ans vivant en Outaouais. La CREO distribuera 29% des montants disponibles à la ville de Gatineau, cette décision est injuste » de dire le Maire Pedneaud-Jobin et soutenu par le conseiller Richard Begin, président de la commission des ainés de Gatineau.

« Nous comprenons les besoins des aînés en milieu rural et dans une approche de partage avec les 4 MRC de l'Outaouais, la ville de Gatineau ne réclame pas 66 % de l'enveloppe, mais, selon la grille que nous proposons, tout au plus, 48% et nous aurions été même été prêts à utiliser la grille de répartition de l'entente pour la lutte à la pauvreté qui aurait consenti 43 % à la ville de Gatineau. Nous sommes solidaires du monde rural, nous comprenons qu'il y ait des défis importants à relever, mais recevoir 29% de l'enveloppe alors que nous avons 69% des ainés vulnérables, c'est totalement inéquitable» d'ajouter le Maire.

Rappelons que les représentants de la Table des aînés de Gatineau ont également condamné cette décision ainsi que la presque totalité des organisations offrant des services aux citoyens aînés de Gatineau.

À propos de Gatineau

Reconnue pour sa qualité de vie, Gatineau est une ville de 285 000 habitants. Elle est située sur la rive nord de la rivière des Outaouais, et s'étend à l'est et à l'ouest de la rivière Gatineau.

Retourner au haut de la page