Ville de Gatineau
Nouvelle plantation dans le cadre du verdissement de l'île de Hull!
Passer au contenu principal

Ce communiqué a été publié le 17 juin 2022. L'information dans ce communiqué pourrait ne plus être à jour et certains liens pourraient ne plus être fonctionnels.

Ville de Gatineau
Communiqué
Nouvelle plantation dans le cadre du verdissement de l'île de Hull!

Gatineau, le 17 juin 2022. – Le verdissement de l'île de Hull vise la plantation d'environ 1 000 arbres, de centaines d'arbustes et d'une quarantaine de plantes grimpantes. Dans le cadre du projet qui se poursuit, une nouvelle plantation de 10 arbres a eu lieu aujourd'hui au parc de la Francophonie. Soulignons que le projet et cette plantation bénéficient d'une contribution financière totalisant 25 k$ des Grands Feux du Casino Lac-Leamy.


Faits en bref

Le verdissement de l'île de Hull est une initiative de la Ville et du Conseil régional de l'environnement et du développement durable de l'Outaouais (CREDDO).
Soulignons que ce projet bénéficie d'une aide financière du gouvernement du Québec, tirée du programme Climat municipalités – Phase 2, et rejoint les objectifs du Plan pour une économie verte 2030.
En 2021, c'est 165 arbres qui ont été plantés dans le cadre du projet. Plus de 70 % de ces plantations sont localisées dans les îlots de chaleur ou à proximité.
De plus, il est souhaité que plus de 800 arbres additionnels soient plantés dans le secteur d'ici le printemps 2023.
Rappelons que les objectifs du verdissement du secteur sont de :
- Améliorer la résilience environnementale et la santé de la population de l'île de Hull;
- Augmenter l'indice de canopée;
- Sensibiliser et informer les citoyens;
- Diminuer les inégalités environnementales.
Notons qu'au total, 15 organismes et entreprises de l'île de Hull ont appuyé le projet avec des lettres d'appui et des contributions financières et en services.


Citations

« Le verdissement de l'île de Hull est une étape importante afin de pallier les îlots de chaleur dans ce secteur. Je soutiens et suis fière de toute action permettant de contrer les changements climatiques qui se font de plus en plus sentir sur le territoire. L'augmentation de l'indice de canopée sera certainement bénéfique pour la santé de nos citoyennes et citoyens ainsi que pour notre environnement. L'expérience acquise par ce projet nous permettra de reproduire cette démarche dans d'autres secteurs de Gatineau », a déclaré Mme Anik Des Marais, vice-présidente de la Commission de l'environnement et de la lutte aux changements climatiques et conseillère municipale du district Mitigomijokan.

« Ces 165 arbres plantés depuis le début du projet ne sont qu'un commencement. Il faut continuer nos efforts, et cette plantation citoyenne nous permet de souligner l'engagement que nous avons pris avec la Ville de lutter contre les îlots de chaleur pour améliorer la résilience environnementale et la santé de la population de l'île de Hull. Merci à tous les bénévoles et à nos partenaires qui nous permettent de pouvoir réaliser ce projet d'envergure », a déclaré M. Marc Bureau, président du CREDDO.

« On l'a souvent répété, les municipalités jouent un rôle stratégique dans la lutte contre les changements climatiques. Elles connaissent les enjeux propres à leur territoire et elles sont bien placées pour trouver des solutions durables pour assurer la qualité de vie, la santé et la sécurité de leur population face aux bouleversements du climat. En effet, des problèmes tangibles, comme les îlots de chaleur, nécessitent des solutions concrètes et efficaces. Bravo à la Ville de Gatineau pour son projet de verdissement de l'île de Hull. Lorsque nous soutenons la transition climatique municipale, c'est tout le Québec qui est gagnant », a déclaré le ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval, M. Benoit Charette.

« Je suis heureux d'assister à la poursuite du projet de verdissement de l'île de Hull. Les impacts des changements climatiques nous font réaliser à quel point la nature est une alliée importante dans nos milieux urbains. On le sait, il y a plusieurs avantages à aménager plus d'espaces verts dans nos villes. La présence d'arbres peut diminuer de plusieurs degrés la température d'un quartier. Les espaces verts améliorent aussi, et surtout, la qualité de vie des citoyennes et des citoyens. Cela donne un espace où il fait bon vivre, où l'on peut se rafraîchir et se ressourcer. Bon succès et bonne continuation à ce beau projet! », a affirmé le député de Chapleau et adjoint parlementaire du ministre de la Justice, M. Mathieu Lévesque.


Image

De gauche à droite - M. Steve Moran, conseiller municipal du district de Hull-Wright, Mme Anik Des Marais, vice-présidente de la Commission de l'environnement et de la lutte aux changements climatiques et conseillère municipale du district de Mitigomijokan, M. Marc-Antoine Massicotte, président et directeur général des Grands Feux du Casino Lac-Leamy, M. Mathieu Lévesque, député de Chapleau, M. Marc Bureau, président du CREDDO
– 30 –
     
Suivez-nous dans les médias sociaux

Publié par
Service des communications
Ville de Gatineau
Sources
Jean Boileau, ARP, FSCRP
Directeur,
Service des communications
Ville de Gatineau
819 595-7171
boileau.jean@gatineau.ca
@JeanBoileau



Olivia Robillard
Coordonnatrice des projets en adaptation aux changements climatiques
Conseil régional de l'environnement et du développement durable de l'Outaouais
olivia.robillard@creddo.ca
@CREDDO_ca

À propos de Gatineau

Reconnue pour sa qualité de vie, Gatineau est une ville de 291 000 habitants. Elle est située sur la rive nord de la rivière des Outaouais, et s'étend à l'est et à l'ouest de la rivière Gatineau.

Retourner au haut de la page