Ville de Gatineau
Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau, participait ce matin au dernier Grand Rendez-vous des Caucus de l'UMQ sur la fiscalité
Passer au contenu principal
Ce communiqué a été publié le 17 avril 2015. L'information dans ce communiqué pourrait ne plus être à jour et certains liens pourraient ne plus être fonctionnels.
Ville de Gatineau
Communiqué
Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau, participait ce matin au dernier Grand Rendez-vous des Caucus de l'UMQ sur la fiscalité

Longueuil, le 17 avril 2015. – Le Caucus des grandes villes de l'Union des municipalités du Québec (UMQ) se réunissait aujourd'hui, à Longueuil, à l'occasion du cinquième et dernier Grands Rendez-vous sur la fiscalité. Des événements similaires ont été tenus au cours des dernières semaines avec le Caucus des municipalités de la métropole, le Caucus des cités régionales, le Caucus des municipalités locales et le Caucus des municipalités de centralité de l'UMQ.

Alimentés par une présentation sur l'évolution de la situation fiscale et financière des municipalités au cours des dix dernières années, de nombreux élus ont discuté de l'accroissement de leurs responsabilités et des mesures fiscales et financières à privilégier dans la prochaine entente Québec-Municipalités.

Monsieur Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau et membre du Caucus des grandes villes du Québec, résume cette rencontre comme la continuité des négociations en vue du nouveau pacte fiscal. « Les villes doivent continuer de se mobiliser autour du même message. Il est urgent que les Villes développent tout leur potentiel et deviennent le moteur économique et social dont le Québec a besoin. Pour réaliser ce potentiel, les Villes doivent sortir du carcan fiscal dans lequel elles se trouvent depuis deux siècles, carcan qui entrave leur développement et celui de tout le Québec. »

« Les solutions pour relancer les Villes sont connues depuis longtemps et font consensus : réforme de leur fiscalité et plus grande autonomie. Il faudra d'abord que le gouvernement paie ses dettes en entier en remboursant aux Villes 100 % de la valeur de l'impôt foncier pour les services reçus. Ensuite, le gouvernement du Québec doit rembourser aux Villes la totalité des sommes perçues par la TVQ.

Une fois que cela sera fait, il existe une foule de mesures possibles pour bonifier les capacités fiscales des Villes et diversifier nos revenus. Une des plus porteuses est l'idée d'octroyer aux Villes le transfert d'une portion de la TVQ : cela pourrait devenir un puissant incitatif à générer de l'activité économique. Les Villes en sortiraient gagnantes, mais tout le Québec aussi. »

Le maire de Gatineau était accompagné de plusieurs conseillers municipaux comme messieurs Martin Lajeunesse, Daniel Champagne, Gilles Carpentier, Jean Lessard et Denis Tassé ainsi que des représentants de la Direction générale gatinoise.

Ces nombreuses discussions ont pour objectif de préparer les discussions et les rencontres en vue des prochaines assises de l'UMQ qui se tiendront à Montréal du 21 au 24 mai 2015.
– 30 –
     
Suivez-nous dans les médias sociaux

Publié par
Cabinet du maire
Ville de Gatineau

À propos de Gatineau

Reconnue pour sa qualité de vie, Gatineau est une ville de 285 000 habitants. Elle est située sur la rive nord de la rivière des Outaouais, et s'étend à l'est et à l'ouest de la rivière Gatineau.

Retourner au haut de la page