Ville de Gatineau
Gatineau présente un premier bilan sur les plaintes en salubrité et à l'entretien d'habitations et de logements
Passer au contenu principal
Ce communiqué a été publié le 8 mars 2016. L'information dans ce communiqué pourrait ne plus être à jour et certains liens pourraient être brisés.
Ville de Gatineau
Communiqué
Gatineau présente un premier bilan sur les plaintes en salubrité et à l'entretien d'habitations et de logements

Gatineau, le 8 mars 2016. – Gatineau présente un bilan sur les plaintes concernant la salubrité et l'entretien d'habitations et de logements sur son territoire. Ce bilan est présenté conformément aux engagements du plan d'action 2015 de la politique d'habitation. Il s'agit d'une première depuis l'adoption en 2007 du règlement relatif à la salubrité et à l'entretien des habitations.


Faits en bref

Gatineau traite de 400 à 500 plaintes relatives à la salubrité et à l'entretien des habitations annuellement.
Le bilan s'étend sur une année, soit du 1er juin 2014 au 31 mai 2015.
Il analyse les cas plus complexes (absence de chauffage dans un logement ou problèmes de sécurité, par exemple).
Il présente un état de situation (nombre de dossiers, délais, application de l'article 16 et interventions avec des partenaires).
Le rapport souligne les partenariats développés avec plusieurs intervenants, dont le plus récent avec la Direction de la santé publique.
Le rapport relate aussi les défis liés à la moyenne des délais de services dans les secteurs Buckingham, Masson-Angers et Gatineau.
Des pistes de solution pour améliorer l'efficacité des interventions en matière de salubrité sont identifiées. Au terme de ce rapport, un plan d'action sera mis en place pour l'année 2016 prévoyant notamment :
- l'assurance d'une méthodologie identique pour déterminer une plainte;
- l'établissement de barèmes uniformes pour la classification des plaintes;
- la poursuite de l'uniformisation des pratiques et des procédures;
- l'amélioration des bases de données pour faciliter la compilation;
- la poursuite de l'investissement dans l'aide à la rénovation;
- la mise en place d'un registre des cas problématiques.


Citations

« Dans son programme, le conseil municipal gatinois s'est engagé à lutter contre les logements problématiques sur son territoire. Nous franchissons aujourd'hui une étape de plus pour nous donner les outils nécessaires à la réalisation de cet engagement. La politique d'habitation reconnaît que l'entretien du parc de logements est d'abord une responsabilité des propriétaires, ainsi que des locataires. Cependant, la Ville de Gatineau se doit d'agir pour protéger la population lorsque l'une des parties n'assume pas cette responsabilité conformément au règlement » a déclaré le maire de Gatineau, M. Maxime Pedneaud-Jobin.

« Neuf ans après l'adoption du Règlement relatif à la salubrité et à l'entretien des habitations, des logements et des chambres, c'est la première fois qu'un bilan du traitement des plaintes en salubrité est réalisé. Cette démarche s'inscrit également, de façon plus large, dans la volonté du conseil municipal et l'engagement de l'administration de miser sur l'amélioration continue. Ce rapport permet de mettre en lumière ce qui va bien dans l'application du règlement et les avancées qui ont été faites, mais aussi les défis auxquels nous faisons face » a souligné Mme Myriam Nadeau, présidente de la Commission permanente sur l'habitation et conseillère municipale du district de Pointe-Gatineau.


Liens connexes

Présentation du bilan annuel de l'application du règlement relatif à la salubrité et à l'entretien des habitations, des logements et des chambres
www.gatineau.ca/docs/guichet_mun…

Bilan annuel sur les plaintes en salubrité
www.gatineau.ca/docs/guichet_mun…

– 30 –
     
Suivez-nous dans les médias sociaux

Publié par
Service des communications
Ville de Gatineau
Source
Jean Boileau, ARP, FSCRP
Directeur,
Service des communications
Ville de Gatineau
819 595-7171
boileau.jean@gatineau.ca
@JeanBoileau

À propos de Gatineau

Reconnue pour sa qualité de vie, Gatineau est une ville de 285 000 habitants. Elle est située sur la rive nord de la rivière des Outaouais, et s'étend à l'est et à l'ouest de la rivière Gatineau.

Retourner au haut de la page