Ville de Gatineau
Le réemploi et la réduction à la source des matières : objectifs phares du projet de PGMR 2016-2020 de Gatineau
Passer au contenu principal
Ce communiqué a été publié le 12 avril 2016. L'information dans ce communiqué pourrait ne plus être à jour et certains liens pourraient ne plus être fonctionnels.
Ville de Gatineau
Communiqué
Le réemploi et la réduction à la source des matières : objectifs phares du projet de PGMR 2016-2020 de Gatineau

Gatineau, le 12 avril 2016. – Gatineau adopte aujourd'hui le projet de Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) 2016-2020. Le projet a été modifié et bonifié à la suite de la consultation publique et du rapport produit par la commission du PGMR. Contrairement au dernier PGMR axé sur le recyclage et le compostage, le nouveau plan modifié mise davantage sur le réemploi et la réduction à la source des matières. Ce projet est sujet à l'approbation du conseil municipal ce soir.


Faits en bref

La révision du PGMR est une obligation provinciale. Elle se conforme à la Loi sur la qualité de l'environnement et à la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles.
Le projet de PGMR modifié vise à réduire de 45 % la quantité d'ordures ménagères d'ici 2020 dans le secteur résidentiel. Cette même année, l'enfouissement du papier, carton, matières compostables, bois et biosolides devrait être interdit au Québec. Le compostage deviendra ainsi obligatoire pour tous les résidants, y compris ceux des immeubles à logements multiples en 2018.
Le projet de PGMR a été présenté aux citoyens lors de consultations publiques à l'automne 2015. La commission consultative, qui a pris ces consultations en charge, appuie le PGMR proposé et ses actions. Elle a fait des recommandations que la Ville a prises en compte.
Le coût de la mise en oeuvre du nouveau PGMR s'élèvera à 4,3 M$ de 2016 à 2020.
Le nouveau plan entraînera des changements progressifs dans le service municipal de collecte des matières résiduelles. Les citoyens seront informés de ces changements, au fur et à mesure, par le biais de campagnes d'information. Ces campagnes s'accompagneront d'un service-conseil sur la gestion des matières résiduelles responsable.
Les principaux changements à prévoir sont :

En 2016 :
- La prestation d'un nouveau service de collecte d'encombrants et d'articles réutilisables et recyclables à domicile sur demande. Un appel d'offres sera lancé sous peu auprès des organismes du milieu oeuvrant dans le domaine du réemploi.

En 2017 :
- Il n'y aura plus de frais pour apporter des résidus de construction, de rénovation et de démolition à l'écocentre.
- Les écoles et les CPE auront accès à un service gratuit de collecte de matières recyclables et compostables.
- On ciblera davantage les jeunes, nouveaux arrivants, propriétaires et occupants des immeubles à logements lors des campagnes de sensibilisation.
- On offrira un service-conseil en gestion des matières résiduelles. Ce service sera mis sur pied pour les propriétaires d'immeubles à logements ainsi que les ICI (industries, commerces et institutions).
- On mettra aussi sur pied des projets pilotes de collecte de matières recyclables et compostables dans les ICI.

En 2018 :
- À l'interdiction de jeter aux déchets des matières recyclables s'ajoutera celle des matières compostables et de certains encombrants. Ces encombrants comprennent notamment les résidus de construction, de rénovation et de démolition (CRD). De plus, les encombrants réutilisables ou recyclables ne pourront plus être mis aux déchets.
- On instaurera une collecte spéciale de résidus de CRD et une collecte d'encombrants-déchets quatre fois par année.
- On réduira le volume d'ordures ménagères ramassé par collecte par résidence en bordure de rue.
- Par ailleurs, la collecte des déchets passera aux deux semaines dans les immeubles à logements comme c'est déjà le cas pour les résidences.

D'ici 2020:
- Le recyclage, le compostage et le tri des résidus de CRD seront réglementés dans les ICI et sur tout le territoire gatinois.
Avec l'adoption par le conseil municipal aujourd'hui, le projet de PGMR modifié et le rapport de la commission pourront être envoyés à Québec. Le ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) doit l'approuver. Par la suite, le nouveau PGMR devrait entrer en vigueur d'ici le 31 décembre 2016.
Le PGMR 2016-2020 modifié ainsi que le rapport de la commission consultative sont disponibles dans le gatineau.ca (PGMR).


Citations

« Le PGMR modifié s'inscrit dans les actions du programme du conseil municipal. Il contribue à ce que Gatineau demeure chef de file des villes vertes en participant aux efforts de lutte aux changements climatiques. Nous pouvons en être fiers, car il répond aux exigences du provincial, tant par ses objectifs de récupération, son cadre financier que son échéancier. Plusieurs actions ont été réalisées dans le cadre du PGMR 2006-2010. Parmi les plus importantes, notons la distribution des bacs bleus, le recyclage pêle-mêle et la collecte des matières compostables. Le PGMR précédent nous avait permis de réduire de 30 % la quantité de nos matières résiduelles menées aux sites d'enfouissement. Le nouveau projet met cette fois-ci l'accent sur le réemploi et la réduction à la source des matières résiduelles. Ainsi, d'ici 2020, les Gatinois devront réduire de 45 % la quantité d'ordures ménagères qu'ils génèrent » a rappelé le maire de Gatineau, M. Maxime Pedneaud-Jobin.

« L'appui de la commission consultative au projet de PGMR est très positif pour la Ville. C'est avec gratitude que le conseil municipal reconnaît la contribution de ses membres. Nous profitons aussi de l'occasion pour remercier tous les citoyens qui ont participé à la consultation publique. Leurs commentaires nous ont permis de bonifier notre projet de PGMR. La nouvelle collecte d'encombrants et d'articles réutilisables et recyclables est d'ailleurs le fruit des commentaires recueillis. C'est une excellente nouvelle pour le réemploi. Toutes ces matières collectées à domicile dès cette année seront recyclées ou réutilisées en totalité. De plus, avec ce nouveau service, la Ville apportera un soutien important aux organismes d'entraide du milieu. Maintenant, pour atteindre nos objectifs de réduction des déchets, il nous faudra aussi la participation collective de tous les Gatinois » a ajouté Mme Denise Laferrière, conseillère municipale et présidente de la Commission consultative sur l'environnement et le développement durable de la Ville de Gatineau.


Image


Liens connexes

Site Web : www.gatineau.ca/portail/default.…

Présentation du 12 avril 2016 : www.gatineau.ca/docs/guichet_mun…


Documents connexes

Le projet de PGMR 2016-2020 modifié : www.gatineau.ca/docs/guichet_mun…

Le rapport de la commission consultative : www.gatineau.ca/docs/guichet_mun…

– 30 –
     
Suivez-nous dans les médias sociaux

Publié par
Service des communications
Ville de Gatineau
Source
Jean Boileau, ARP, FSCRP
Directeur,
Service des communications
Ville de Gatineau
819 595-7171
boileau.jean@gatineau.ca
@JeanBoileau

À propos de Gatineau

Reconnue pour sa qualité de vie, Gatineau est une ville de 285 000 habitants. Elle est située sur la rive nord de la rivière des Outaouais, et s'étend à l'est et à l'ouest de la rivière Gatineau.

Retourner au haut de la page