Ville de Gatineau
Réaction du maire de Gatineau à la publication du projet de loi N 122 entourant l'autonomie des municipalités
Passer au contenu principal
Ce communiqué a été publié le 6 décembre 2016. L'information dans ce communiqué pourrait ne plus être à jour et certains liens pourraient ne plus être fonctionnels.
Ville de Gatineau
Communiqué
Réaction du maire de Gatineau à la publication du projet de loi N 122 entourant l'autonomie des municipalités

Les municipalités officiellement reconnues comme gouvernements de proximité

« Un jour historique pour le monde municipal »
- Maxime Pedneaud-Jobin


Gatineau, le 6 décembre 2016 – Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, se réjouit du dépôt aujourd'hui par le ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, monsieur Martin Coiteux, du projet de loi accordant aux municipalités le statut de gouvernement de proximité et augmentant à ce titre leur autonomie et leurs pouvoirs.

« Aujourd'hui est un jour historique pour les villes québécoises : elles entrent enfin dans la modernité. L'époque où les villes étaient considérées comme des créatures des provinces est révolue. Cela marque le début d'une nouvelle ère pour les municipalités en lien avec leurs responsabilités et leurs rôles dans le développement durable et la prospérité du Québec. Jamais un gouvernement n'a été aussi loin pour donner une réelle autonomie aux villes. Au nom de l'ensemble des citoyennes et citoyens de Gatineau, je salue ce geste et les mesures qui y sont associées. J'invite les parlementaires à appuyer les villes en votant en faveur du projet de loi », a déclaré Maxime Pedneaud-Jobin.

En plus de la reconnaissance du statut de gouvernement de proximité, plusieurs mesures favorisent l'autonomie des villes au plan de l'aménagement du territoire, du développement économique, de la transparence et de l'information aux citoyens. Notons par exemple la fin de l'obligation pour les villes de publier leurs avis publics dans les journaux ou encore l'octroi d'un pouvoir général pour le zonage.

En matière de fiscalité et de finances municipales, le maire Maxime Pedneaud-Jobin se réjouit de constater que Gatineau ait été entendue. En effet, la plupart des mesures prévues au plan de diversification des revenus de la ville seront autorisées suite à l'adoption du projet de loi. « C'est une avancée importante qui permettra aux villes de réduire la pression sur la taxe foncière et sur l'ensemble des contribuables. C'est le fruit d'une bataille que je mène avec le monde municipal depuis mon arrivée en 2013. C'est une victoire importante pour nous tous, mais surtout pour les citoyennes et citoyens », a affirmé Maxime Pedneaud-Jobin.

À titre d'exemple, la ville aura désormais la possibilité de taxer les espaces de stationnement, d'augmentation les droits d'immatriculations pour les automobilistes afin de financer le transport collectif ou encore d'ajouter des paliers d'imposition pour les immeubles d'une valeur de plus de 500 000 $.

Au plan du développement économique, le maire de Gatineau a également souligné la création d'un Fonds d'appui au rayonnement des régions (FARR), doté d'une enveloppe de 100 millions de dollars, et l'instauration d'un chantier sur le développement économique local et régional, auquel seront conviés les partenaires municipaux.

La Ville de Gatineau analysera de façon plus détaillée les dispositions du projet de loi au cours des prochaines semaines. Un mémoire sera proposé au conseil municipal afin de bonifier le projet de loi et en détailler davantage les bienfaits.
– 30 –
     
Suivez-nous dans les médias sociaux

Publié par
Cabinet du maire
Ville de Gatineau
Source
Laurence Gillot
Attachée de presse,
Cabinet du maire
Ville de Gatineau
gillot.laurence@gatineau.ca
@Laurence_Gillot

À propos de Gatineau

Reconnue pour sa qualité de vie, Gatineau est une ville de 285 000 habitants. Elle est située sur la rive nord de la rivière des Outaouais, et s'étend à l'est et à l'ouest de la rivière Gatineau.

Retourner au haut de la page